Virtualisation de l’État…


L’État : un peuple, un territoire, une organisation.

Pour relever le défi, le travail à accomplir est simple : réunir notre peuple, l’organiser, développer notre territoire.

Notre peuple étant pluriel, un projet comme celui de Congo Libre, qui travaille sur la base de la territorialité, peut aider à rapidement et efficacement mobiliser notre peuple. Le projet 2014, qui s’appuie sur la culturalité, n’est qu’une autre organisation possible du territoire national.

À ce qu’il nous semble, la conversion des universitaires congolais démissionnaires est une des conditions nécessaires pour libérer et développer le Congo durablement.

Et comme ces cerveaux sont éparpillés de part le monde, le travail se passera dans un Congo virtualisé. Nous effectuerons, en agissant ainsi, un grand pas en avant. Dans le Congo tentaculaire, il sera difficile de coloniser, de piller, de subjuguer…

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :