Que se passe-t-il en Ituri ces jours-ci ?


Ituri : un chef rebelle, ayant remplacé Ngudjolo de la milice CODECO, se rend aux FARDC.

C’est en tout une bonne nouvelle pour toute la population de la province de l’Ituri en général et celle de Djugu et Mahagi en particulier.

NGABU Ngawi Olivier, chef rebelle de la milice CODECO, coopérative pour le développement du Congo, s’est rendu aux forces loyalistes à Bunia.

L’annonce est faite ce lundi 04 mai par la presse du gouvernorat de l’Ituri à travers son compte twitter.

Ce général autoproclamé, affectueusement connu par ses compères sous le nom « SONGAMBELE » est responsable de la milice auteure des multiples incursions à Djugu. Il aurait remplacé, d’après des sources rapportées à la presse, le fameux Justin Ngudjolo, mort dans une embuscade en mars dernier.

Depuis début 2020, la province de l’Ituri reste secouée par les forces négatives à l’occurrence de la milice CODECO qui tue, massacre la population civile sans compter le nombre d’incendie des maisons et attaques armées.

JBK, de WhatsApp

L’Ituri vient de perdre encore aujourd’hui soir à l’hôpital Général de Bunia, une bibliothèque à la personne de l’honorable notable ingénieur pasteur papa BUBU MUSAFIRI, Le corps est à la morgue de HGR Bunia, le programme de son entièrement vous sera communiqué ! Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix !

JA, de WhatsApp.

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :