La vérité sur notre implication…

Beaucoup de nos ministres seraient atteints. Nous pensons qu’il y a désolation dans la ville de Kinshasa. Surtout, dans la gente des ministres et bientôt dans celle des parlementaires. Il faut penser à nos mamans et nos cadets qui rentrent dans une période de stress. Une peur créée par la peur de la mort, de l’inconnu qui attent plusieurs. Comment vont-ils sortir ? Ceux qui ont deux nationalités profiteront sans doute de leurs privilèges… S’il ne l’ont pas encore fait ! Plusieurs de nos compatriotes congolo-belges sont en effet rentrés d’urgence en Belgique. Ils ont pris les avions affrêtés pour eux : qu’ils soient noirs ou blancs. Ce qui est bon : personne ne parle du racisme en pareil circonstance. En même temps, personne – ou presque – non plus, ne félicite les humanistes ou les civilisés !
[1/4, 02:44] Paluku-Atoka Uwekomu: On découvre aussi dans ce qui précède une autre caractéristique de notre population. Nous savons tout ce qui se passe dans les corps et les maisons de ceux qui nous dirigent. Nos présidents, nos ministres, nos parlementaires, nos administrateurs, nos pateurs et tout ceux qui leur ressemblent. Ils n’ont aucun secret pour nous.
C’est dire que quand nous les élisons, c’est bien à bon escient. Qui est donc responsable de nos mauvais choix ? Nous-mêmes. C’est parfaitement vrai. Sauf si la vérité change de face à chaque circonstance nouvelle…

Publié par Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :