L’Occident se reveille tard…

Nous allons mourir avec eux. Nous mourrons en plus grand nombre ; eux, en très petit nombre. Mais ils connaitront aussi la corruption, pour avoir tardé à voler à notre secours.


Félix Tshisekedi attendu chez Poutine, en même temps le sous secrétaire d’état américain avec l’union européenne bientôt à Kinshasa pour de nouvelles décisions.
L’ombre de Mzée LD Kabila plane de nouveau en RDC 18 ans après sa tragique disparition dont les faits restes jusqu’à ce jour non élucidés par la justice de la RDC en complicité avec nombreuses des chancelleries étrangères. Mais dont les signaux de cette disposition montre qu’elle a été issue d’un affront d’intérêt international entre les USA et européens d’une part et les sino-soviético-arabe de l’autre part toujours sous le même échappatoire traditionnel de défense de souveraineté.

Après avoir fait son tour aux USA et déclarer ce qu’il a déclaré qu’il était là pour le deboulonnage du système dictatorial de son prédécesseur, mr Félix Tshisekedi n’avait sûrement pas mesuré la porté de ses déclarations sur les multiples enjeux internationaux dont la RDC est centre d’intérêts.
En déclarant le déboulonnage de la Kabilie qui malheureusement jusqu’à ce jour pêne à être réalisé, les assurances et les demandes de partenariat avec les USA sur l’axe politique et économiques dans les investissements en RDC, avait grandement intéressé les USA bien qu’ayant des réserves, à véritablement voir Mr Félix Tshisekedi une fois au pays, comme déclaré aux USA, deboulonner le système notamment la corruption pour leur permettre de venir reprendre l’économie du Congo comme cela est l’objectif du président américain Trump et résoudre l’insécurité notament la lutte contre le terrorisme et en mettant definivement fin aux multiples groupes armés en RDC.
Malheureusement pour Mr Félix Tshisekedi, à défaut de bons conseillers sur les questions d’intérêts internationaux, il a complètement oublié que la RDC depuis l’avènement de Joseph Kabila au pouvoir et plus précisément en 2008, l’homme de Kingakati avait tourné et centré l’économie de la RDC vers les gros parias du bloc Est à savoir les chinois, les arabes du Moyen et Extrême-Orient, les indo-pakistanais, et pour sa protection internationale Mr Kabila n’a pas trouvé mieux défenseurs aux concert des nations que la Russie, la chine et la Corée du Nord.
Tout ce bloc, chaque État retrouve son intérêt suivant son secteur d’exploitation notamment les importations des marchandises et exportations du cobalt de la RDC par la Chine qui en fait de lui première puissance économique du monde contre lequel les USA de Trump veulent à tout prix ravir le marché, l’immobilier et le secteur banquier entre les mains des arabes du Moyen et Extrême-Orient dont les Libanais, les pakistanais spécialistes en blanchissement des capitaux et corruptions et le terrorisme , le secteur commercial aux indiens, chinois, et enfin la défense à la Russie, l’Iran et la Corée du Nord avec l’uranium de la RDC.
En contrepartie, un soutien indéfectible de sa personne, sa politique et ses intérêts dans le monde entier contre les Éternels rivaux occidentaux.
Tout ces soutiens constituent jusqu’à ce jour le FCC de Mr Joseph Kabila qui en assure la protection des affaires en RDC aussi longtemps qu’il demereura vivant, et eux de leurs tours le défendront aussi longtemps que leurs intérêts en RDC seront protégés.
Chose que les USA veulent à tout prix casser pour en reprendre la main car les intérêts du président Trump visent un protectorat et un controle systématique de la RDC et de son économie et de ses ressources pour ne plus subir le déséquilibre de puissance au concert des nations suite aux nouveaux États qui contestent leur gendarmerie mondiale par le fait de posséder ce jour les armes de destruction massive obtenues par le leadership irresponsable de la RDC, d’abord sous Mzée et pire par Joseph Kabila. Car contrairement à Mobutu et Mzée, Joseph Kabila a pâlié toutes les erreurs de ses prédécesseurs du joug des occidentaux, une faute que les USA n’entendent plus répéter.
Raison pour laquelle, vu déjà le pessimisme gagnant du jour aux jours les USA dans la capacité de faire quoi que ce soit qui soit un acte de bravour tant demandé à Mr Félix Tshisekedi contre son allié Joseph Kabila par rapport au scénario qui se passe en RDC, où Joseph Kabila et toute sa clique de corrupteurs et corrompus ainsi que violeurs des droits de l’homme que l’opinion nationale et internationale ne veulent complètement plus revoir aux affaires en RDC revenir en pompe en raflant la majorité des postes des décisions du pays après les assemblées provinciales, l’Assemblée nationale, le Sénat, le gouvernorat et le gouvernement avec un pir kabiliste en la personne de Mr Mbuyu et surtout dans l’armée, ne laisse plus le choix aux USA d’envisager directement une mesure de prévention en préparant un plan militaire musclé qui viendra écarter Mr Joseph Kabila.
Le félin ne s’avoue pas vaincu et va faire à son tour des visites rapides à Dubaï et à Cuba où nombreux de ses intérêts y sont gardés pour avoir plus des détails sur ce que planifiait exactement les USA en refusant de recevoir son allié Félix Tshisekedi à la maison blanche par le président américain et ce dont Mr Félix pouvait mijoter contre lui.
Voyant ce qui s’est passé au Soudan, en Algérie et ce qui se passe actuellement au Venezuela ou le secrétaire d’État américain lui-même Mike Pompeo a fait une tourné latino pour préparer les pays de la région et voisin du Venezuela à prendre toutes les mesures pour faire couler Mr Maduro qui se cramponne au pouvoir, Joseph Kabila a directement su que le mal pouvait lui arriver avant que lui ne fasse quoi ce soit.
Ses amis à tendance communiste et anti-occident, lui conseilleront de devancer les USA dans leurs calculs de placer leur confiance en Félix Tshisekedi en lui faisant officiellement changer de centre d’intérêts américain et européen du bloc Ouest pour le Russo-Libano- Irano-Chinois du bloc Est pour le forcer à défendre leurs intérêts en RDC au détriment des USA.
Joseph Kabila activera ses plus grandes relations du bloc Est pour leur faire part de son souci à la menace que courrait leurs intérêts communs si jamais Mr Félix Tshisekedi n’était pas baptisé, car une vue ses déclarations de déboulonnage du système, les USA qui ont tout fait pour voir Kabila céder le pouvoir continueront jusqu’à reprendre l’économie et les intérêts du Bloc Est, en mettant la pression à Félix à ne pas accepter son premier ministre, et de mettre la main à tous les corrompus de son système qui ne sont que des couvertures directes de ses alliés de chaque État du bloc Est.
Une diplomatie offensive que mènera Kabila à l’extérieur avant de regagner Kinshasa.
Effectivement comme il a fait, les USA au parfum de ses rencontres, vont accentuer la pression sur chaque État concerné du bloc Est pour les contraindre à ne pas se mêler des enjeux du Congo RDC, une pression qui sera très mal prise par l’Iran, le Liban, la Chine et la Russie qui poussera le président Russe Vladmir Poutine à convoquer en toute urgence un Haut sommet économique à YALTA où il va officiellement inviter bizarrement Mr She Okitundu à y participer pourtant Mr She Okitundu ne fait partie nullement du nouveau cabinet de Mr Félix Tshisekedi.
Cette pression mal prise par l’Irak et l’Iran en connivence avec certains groupes anti-americains qui ont des énormes intérêts en RDC membre d’hezbollah dont Congo Futur, toujours de mèche avec leur allié Joseph Kabila, vont commanditer cet énième assaut à Beni tuant une fois de plus des congolais et qui à la surprise de tous sera pour la première fois revendiquer par Daesh comme étant le message de l’État Islamique contre les ingérences des USA à déranger leurs intérêts, car étant champions en corruptions et en insécurité pour laquelle ils rendront le pays ingouvernable si jamais les USA si jamais Félix Tshisekedi tentait quoi que ce soit contre leurs intérêts en RDC.
À YALTA, un contour systématique de font en comble des intérêts de chaque État du Bloc Est en RDC sera fait, une mobilisation des tous les États concernés sera démise pour adopter une ligne de conduite stratégique et plus précisément militaire contre la pression des USA, une recommandation y sera aussi donné à Mr She Okitundu à apporter à Joseph Kabila et le président Russe Poutine va lui-même inviter pour la suite Mr Félix Tshisekedi à se rendre à Moscou prochainement pour le sommet Russ-Afrique.
Mais bien avant ce sommet Russ-Afrique, Vladimir Poutine a reçu et mobilisé à tour de rôle en Russie tous les chefs d’États et hauts représentants du Bloc Est concernés directement dans cette crise dont Kim Yung Un, le président Libanais, les hautes autoritéa Irakiens, Syriens, Pakistanais, Chinois, et le chef d’État majore Iranien en guerre chaude avec l’armé américaine pour laquelle même un autre sommet tripartite Russie- Corée du Nord et Iran se tiendra à Pyom Yang pour discuter de TNP sur le traité de non prolifération des nucléaire pour laquelle l’Iran trouve mieux de se retirer de ce traité afin d’utiliser leurs missiles balistiques contre le porte avion Abraham Lincoln stationné sur la péninsule arabique car Trump a déjà tiré et détruit une base militaire iranienne causant d’importante perte à l’armée Iranienne.
Tout cela pour et à cause de l’uranium de la RDC dont l’Iran partage en commun avec la Corée du Nord et la Russie. De même qu’entre la Chine et le Taïwan les USA ont accosté un autre port avion militaire pour contraindre la Chine à se désengager dans sa dominance sur le Taïwan jusqu’à violer l’espace maritime de la péninsule chinoise, une guerre psychologique intense dont la seule base est l’ingérence en RDC malgré des diverses raisons de façade évoquées comme le pétrole, l’insécurité et la guerre commerciale.
Chose qui, à Kinshasa Joseph Kabila va immédiatement et sans plus tarder faire adhérer officiellement l’UPDS et son CACH à la majorité FCC étant parti et regroupement du FCC dont le scénario nauséabonde de l’élection nomination de Mr Jean Marc Kabund à l’Assemblée nationale pour lequel les USA et l’Union Européenne ont tous été choqué des déclarations suicidaire et sans vergone du président ai de l’UDPS confirmant l’adhésion totale du CACH dans l’idéologie du FCC.
Une victoire énorme pour Joseph Kabila car cette mutation de officielle du CACH au FCC est une adhésion volontaire porté pour la cause non des américains dont l’ambassadeur Mike Hammer a déployé énergie pour garder Félix Tshisekedi à leur cause de lutter contre ce bloc Est par le FCC dans la corruption et l’insécurité mais des Russo-Irakio-Irano-Libano-Sino- Indo- Nord Coréen, car tous leurs intérêts en RDC contre lesquels les USA font une offensive voir même militaire seront protégés et maintenus par le pouvoir et le gouvernement de Mr Félix Tshisekedi.
Raison pour laquelle après avoir réussi cette adhésion du douteux Félix Tshisekedi, le président Russe avec tout le bloc Est attendent impatient Mr Félix Tshisekedi qui désormais roule pour le bloc Est va, à ce sommet Russo-Afrique prendre des forces des engagements de protéger et maintenir au péril de sa vie les intérêts de tous le bloc Est, et abandonner a tout soutient américain et réviser la constitution pour permettre à Joseph Kabila de revenir aux affaires dans un scrutin indirect.
Une très grande trahison pour les USA qui ont après avoir observés cela, par le même ambassadeur Hammer qui soutient Félix Tshisekedi, exprimé leur regret en déclarant que les investisseurs américains avaient quitté la RDC à cause de la corruption et l’insécurité, et il n’y aura pas aucun investisseur américain en RDC aussi longtemps qu’il y aura la corruption et l’insécurité.
Une façon de se plaindre de la trahison de Mr Félix Tshisekedi vis-à-vis des américains en adhérant et roulant désormais pour les corrupteurs du FCC et du bloc Est, contrairement à ce qu’ils attendaient de lui.
Conséquence, les USA et l’Union Européenne sont en ces moments-mêmes dans des grandes réunions communes pour prendre des grandes décisions selons lesquels les mandats d’arrêts internationaux seront sévèrement lancés contre tous ceux qui ont organisé et confirmé les élections de Mr Félix Tshisekedi pour le discréditer.
Le gouvernement FCC-CACH de Mr Félix Tshisekedi avec Mr Jean Mbuyu, aussitôt investi, sera sévèrement sanctionné d’ambargo et dépourvu d’aides financières des institutions de Breton Hood.
Le sous-secrétaire d’État américain ou un émissaire des USA se rendra d’urgence à Kinshasa avec la délégation de l’Union Européenne pour rejeter les institutions de la corruption de Mr Félix Tshisekedi avec le FCC et lui amènera un tout nouveau schéma pacifique d’un nouvel ordre politique.
N’ayant plus aucun soucis avec ce qui se passe en RDC, une véritable carte cette fois-ci d’un vrai soulèvement populaire suivi d’un tic tac militaire qui commencera à l’Est du pays et envahira tout le pays sera est déjà planifié avec le soutien des mêmes pays de la Région pro USA-Europe qui n’attendra pas que Mr Félix Tshisekedi et son FCC révise la constitution.
Raison pour laquelle, certains des opposants congolais qui étaient déjà même en discussion avec Félix Tshisekedi pour adhérer à son camps, après cette nouvelle donne, ont immédiatement aussi changé de discours et travailleront suffisamment la mobilisation générale du peuple pour un vindicte populaire.
Un nouvel ordre politique arrive, et c’est indispensable pour les USA et les Européens qui ont conclu que Félix Tshisekedi en adhérant au FCC et en se rendant en Russie, passera du président de l’alternance à l’homme à abattre pour sauver leurs intérêts comme c’est fut le même cas de feu Mzée LD Kabila, car les mêmes américains soutenaient Mzée LD Kabila jusqu’à ce qu’il devienne l’homme à abattre.
De même que le Bloc Est aussi de son côté, connaissant cette carte des USA et UE contre leurs intérêts mettront tout en jeu pour en sortir indeme, le seul problème reste de quel côté se penchera exactement Felix Tshisekedi ?
La réponse, vous l’avez déjà, chose qui donne raison déjà au pasteur Walessa qui a tout dit car ça peut venir soit du bloc Est avec Kabila si celui-ci ne coopère pas bien dans la revision de la constitution, soit aussi des mêmes américains si celui-ci devient un obstacle acquise à la cause de leurs ennemis du Bloc Est.
La Balle à Félix Tshisekedi.

Félix Tshisekedi attendu chez Poutine, en même temps le sous secrétaire d’état américain avec l’union européenne bientôt à Kinshasa pour de nouvelles décisions.
L’ombre de Mzée LD Kabila plane de nouveau en RDC 18 ans après sa tragique disparition dont les faits restes jusqu’à ce jour non élucidés par la justice de la RDC en complicité avec nombreuses des chancelleries étrangères. Mais dont les signaux de cette disposition montre qu’elle a été issue d’un affront d’intérêt international entre les USA et européens d’une part et les sino-soviético-arabe de l’autre part toujours sous le même échappatoire traditionnel de défense de souveraineté.

Après avoir fait son tour aux USA et déclarer ce qu’il a déclaré qu’il était là pour le deboulonnage du système dictatorial de son prédécesseur, mr Félix Tshisekedi n’avait sûrement pas mesuré la porté de ses déclarations sur les multiples enjeux internationaux dont la RDC est centre d’intérêts.
En déclarant le déboulonnage de la Kabilie qui malheureusement jusqu’à ce jour pêne à être réalisé, les assurances et les demandes de partenariat avec les USA sur l’axe politique et économiques dans les investissements en RDC, avait grandement intéressé les USA bien qu’ayant des réserves, à véritablement voir Mr Félix Tshisekedi une fois au pays, comme déclaré aux USA, deboulonner le système notamment la corruption pour leur permettre de venir reprendre l’économie du Congo comme cela est l’objectif du président américain Trump et résoudre l’insécurité notament la lutte contre le terrorisme et en mettant definivement fin aux multiples groupes armés en RDC.
Malheureusement pour Mr Félix Tshisekedi, à défaut de bons conseillers sur les questions d’intérêts internationaux, il a complètement oublié que la RDC depuis l’avènement de Joseph Kabila au pouvoir et plus précisément en 2008, l’homme de Kingakati avait tourné et centré l’économie de la RDC vers les gros parias du bloc Est à savoir les chinois, les arabes du Moyen et Extrême-Orient, les indo-pakistanais, et pour sa protection internationale Mr Kabila n’a pas trouvé mieux défenseurs aux concert des nations que la Russie, la chine et la Corée du Nord.
Tout ce bloc, chaque État retrouve son intérêt suivant son secteur d’exploitation notamment les importations des marchandises et exportations du cobalt de la RDC par la Chine qui en fait de lui première puissance économique du monde contre lequel les USA de Trump veulent à tout prix ravir le marché, l’immobilier et le secteur banquier entre les mains des arabes du Moyen et Extrême-Orient dont les Libanais, les pakistanais spécialistes en blanchissement des capitaux et corruptions et le terrorisme , le secteur commercial aux indiens, chinois, et enfin la défense à la Russie, l’Iran et la Corée du Nord avec l’uranium de la RDC.
En contrepartie, un soutien indéfectible de sa personne, sa politique et ses intérêts dans le monde entier contre les Éternels rivaux occidentaux.
Tout ces soutiens constituent jusqu’à ce jour le FCC de Mr Joseph Kabila qui en assure la protection des affaires en RDC aussi longtemps qu’il demereura vivant, et eux de leurs tours le défendront aussi longtemps que leurs intérêts en RDC seront protégés.
Chose que les USA veulent à tout prix casser pour en reprendre la main car les intérêts du président Trump visent un protectorat et un controle systématique de la RDC et de son économie et de ses ressources pour ne plus subir le déséquilibre de puissance au concert des nations suite aux nouveaux États qui contestent leur gendarmerie mondiale par le fait de posséder ce jour les armes de destruction massive obtenues par le leadership irresponsable de la RDC, d’abord sous Mzée et pire par Joseph Kabila. Car contrairement à Mobutu et Mzée, Joseph Kabila a pâlié toutes les erreurs de ses prédécesseurs du joug des occidentaux, une faute que les USA n’entendent plus répéter.
Raison pour laquelle, vu déjà le pessimisme gagnant du jour aux jours les USA dans la capacité de faire quoi que ce soit qui soit un acte de bravour tant demandé à Mr Félix Tshisekedi contre son allié Joseph Kabila par rapport au scénario qui se passe en RDC, où Joseph Kabila et toute sa clique de corrupteurs et corrompus ainsi que violeurs des droits de l’homme que l’opinion nationale et internationale ne veulent complètement plus revoir aux affaires en RDC revenir en pompe en raflant la majorité des postes des décisions du pays après les assemblées provinciales, l’Assemblée nationale, le Sénat, le gouvernorat et le gouvernement avec un pir kabiliste en la personne de Mr Mbuyu et surtout dans l’armée, ne laisse plus le choix aux USA d’envisager directement une mesure de prévention en préparant un plan militaire musclé qui viendra écarter Mr Joseph Kabila.
Le félin ne s’avoue pas vaincu et va faire à son tour des visites rapides à Dubaï et à Cuba où nombreux de ses intérêts y sont gardés pour avoir plus des détails sur ce que planifiait exactement les USA en refusant de recevoir son allié Félix Tshisekedi à la maison blanche par le président américain et ce dont Mr Félix pouvait mijoter contre lui.
Voyant ce qui s’est passé au Soudan, en Algérie et ce qui se passe actuellement au Venezuela ou le secrétaire d’État américain lui-même Mike Pompeo a fait une tourné latino pour préparer les pays de la région et voisin du Venezuela à prendre toutes les mesures pour faire couler Mr Maduro qui se cramponne au pouvoir, Joseph Kabila a directement su que le mal pouvait lui arriver avant que lui ne fasse quoi ce soit.
Ses amis à tendance communiste et anti-occident, lui conseilleront de devancer les USA dans leurs calculs de placer leur confiance en Félix Tshisekedi en lui faisant officiellement changer de centre d’intérêts américain et européen du bloc Ouest pour le Russo-Libano- Irano-Chinois du bloc Est pour le forcer à défendre leurs intérêts en RDC au détriment des USA.
Joseph Kabila activera ses plus grandes relations du bloc Est pour leur faire part de son souci à la menace que courrait leurs intérêts communs si jamais Mr Félix Tshisekedi n’était pas baptisé, car une vue ses déclarations de déboulonnage du système, les USA qui ont tout fait pour voir Kabila céder le pouvoir continueront jusqu’à reprendre l’économie et les intérêts du Bloc Est, en mettant la pression à Félix à ne pas accepter son premier ministre, et de mettre la main à tous les corrompus de son système qui ne sont que des couvertures directes de ses alliés de chaque État du bloc Est.
Une diplomatie offensive que mènera Kabila à l’extérieur avant de regagner Kinshasa.
Effectivement comme il a fait, les USA au parfum de ses rencontres, vont accentuer la pression sur chaque État concerné du bloc Est pour les contraindre à ne pas se mêler des enjeux du Congo RDC, une pression qui sera très mal prise par l’Iran, le Liban, la Chine et la Russie qui poussera le président Russe Vladmir Poutine à convoquer en toute urgence un Haut sommet économique à YALTA où il va officiellement inviter bizarrement Mr She Okitundu à y participer pourtant Mr She Okitundu ne fait partie nullement du nouveau cabinet de Mr Félix Tshisekedi.
Cette pression mal prise par l’Irak et l’Iran en connivence avec certains groupes anti-americains qui ont des énormes intérêts en RDC membre d’hezbollah dont Congo Futur, toujours de mèche avec leur allié Joseph Kabila, vont commanditer cet énième assaut à Beni tuant une fois de plus des congolais et qui à la surprise de tous sera pour la première fois revendiquer par Daesh comme étant le message de l’État Islamique contre les ingérences des USA à déranger leurs intérêts, car étant champions en corruptions et en insécurité pour laquelle ils rendront le pays ingouvernable si jamais les USA si jamais Félix Tshisekedi tentait quoi que ce soit contre leurs intérêts en RDC.
À YALTA, un contour systématique de font en comble des intérêts de chaque État du Bloc Est en RDC sera fait, une mobilisation des tous les États concernés sera démise pour adopter une ligne de conduite stratégique et plus précisément militaire contre la pression des USA, une recommandation y sera aussi donné à Mr She Okitundu à apporter à Joseph Kabila et le président Russe Poutine va lui-même inviter pour la suite Mr Félix Tshisekedi à se rendre à Moscou prochainement pour le sommet Russ-Afrique.
Mais bien avant ce sommet Russ-Afrique, Vladimir Poutine a reçu et mobilisé à tour de rôle en Russie tous les chefs d’États et hauts représentants du Bloc Est concernés directement dans cette crise dont Kim Yung Un, le président Libanais, les hautes autoritéa Irakiens, Syriens, Pakistanais, Chinois, et le chef d’État majore Iranien en guerre chaude avec l’armé américaine pour laquelle même un autre sommet tripartite Russie- Corée du Nord et Iran se tiendra à Pyom Yang pour discuter de TNP sur le traité de non prolifération des nucléaire pour laquelle l’Iran trouve mieux de se retirer de ce traité afin d’utiliser leurs missiles balistiques contre le porte avion Abraham Lincoln stationné sur la péninsule arabique car Trump a déjà tiré et détruit une base militaire iranienne causant d’importante perte à l’armée Iranienne.
Tout cela pour et à cause de l’uranium de la RDC dont l’Iran partage en commun avec la Corée du Nord et la Russie. De même qu’entre la Chine et le Taïwan les USA ont accosté un autre port avion militaire pour contraindre la Chine à se désengager dans sa dominance sur le Taïwan jusqu’à violer l’espace maritime de la péninsule chinoise, une guerre psychologique intense dont la seule base est l’ingérence en RDC malgré des diverses raisons de façade évoquées comme le pétrole, l’insécurité et la guerre commerciale.
Chose qui, à Kinshasa Joseph Kabila va immédiatement et sans plus tarder faire adhérer officiellement l’UPDS et son CACH à la majorité FCC étant parti et regroupement du FCC dont le scénario nauséabonde de l’élection nomination de Mr Jean Marc Kabund à l’Assemblée nationale pour lequel les USA et l’Union Européenne ont tous été choqué des déclarations suicidaire et sans vergone du président ai de l’UDPS confirmant l’adhésion totale du CACH dans l’idéologie du FCC.
Une victoire énorme pour Joseph Kabila car cette mutation de officielle du CACH au FCC est une adhésion volontaire porté pour la cause non des américains dont l’ambassadeur Mike Hammer a déployé énergie pour garder Félix Tshisekedi à leur cause de lutter contre ce bloc Est par le FCC dans la corruption et l’insécurité mais des Russo-Irakio-Irano-Libano-Sino- Indo- Nord Coréen, car tous leurs intérêts en RDC contre lesquels les USA font une offensive voir même militaire seront protégés et maintenus par le pouvoir et le gouvernement de Mr Félix Tshisekedi.
Raison pour laquelle après avoir réussi cette adhésion du douteux Félix Tshisekedi, le président Russe avec tout le bloc Est attendent impatient Mr Félix Tshisekedi qui désormais roule pour le bloc Est va, à ce sommet Russo-Afrique prendre des forces des engagements de protéger et maintenir au péril de sa vie les intérêts de tous le bloc Est, et abandonner a tout soutient américain et réviser la constitution pour permettre à Joseph Kabila de revenir aux affaires dans un scrutin indirect.
Une très grande trahison pour les USA qui ont après avoir observés cela, par le même ambassadeur Hammer qui soutient Félix Tshisekedi, exprimé leur regret en déclarant que les investisseurs américains avaient quitté la RDC à cause de la corruption et l’insécurité, et il n’y aura pas aucun investisseur américain en RDC aussi longtemps qu’il y aura la corruption et l’insécurité.
Une façon de se plaindre de la trahison de Mr Félix Tshisekedi vis-à-vis des américains en adhérant et roulant désormais pour les corrupteurs du FCC et du bloc Est, contrairement à ce qu’ils attendaient de lui.
Conséquence, les USA et l’Union Européenne sont en ces moments-mêmes dans des grandes réunions communes pour prendre des grandes décisions selons lesquels les mandats d’arrêts internationaux seront sévèrement lancés contre tous ceux qui ont organisé et confirmé les élections de Mr Félix Tshisekedi pour le discréditer.
Le gouvernement FCC-CACH de Mr Félix Tshisekedi avec Mr Jean Mbuyu, aussitôt investi, sera sévèrement sanctionné d’ambargo et dépourvu d’aides financières des institutions de Breton Hood.
Le sous-secrétaire d’État américain ou un émissaire des USA se rendra d’urgence à Kinshasa avec la délégation de l’Union Européenne pour rejeter les institutions de la corruption de Mr Félix Tshisekedi avec le FCC et lui amènera un tout nouveau schéma pacifique d’un nouvel ordre politique.
N’ayant plus aucun soucis avec ce qui se passe en RDC, une véritable carte cette fois-ci d’un vrai soulèvement populaire suivi d’un tic tac militaire qui commencera à l’Est du pays et envahira tout le pays sera est déjà planifié avec le soutien des mêmes pays de la Région pro USA-Europe qui n’attendra pas que Mr Félix Tshisekedi et son FCC révise la constitution.
Raison pour laquelle, certains des opposants congolais qui étaient déjà même en discussion avec Félix Tshisekedi pour adhérer à son camps, après cette nouvelle donne, ont immédiatement aussi changé de discours et travailleront suffisamment la mobilisation générale du peuple pour un vindicte populaire.
Un nouvel ordre politique arrive, et c’est indispensable pour les USA et les Européens qui ont conclu que Félix Tshisekedi en adhérant au FCC et en se rendant en Russie, passera du président de l’alternance à l’homme à abattre pour sauver leurs intérêts comme c’est fut le même cas de feu Mzée LD Kabila, car les mêmes américains soutenaient Mzée LD Kabila jusqu’à ce qu’il devienne l’homme à abattre.
De même que le Bloc Est aussi de son côté, connaissant cette carte des USA et UE contre leurs intérêts mettront tout en jeu pour en sortir indeme, le seul problème reste de quel côté se penchera exactement Felix Tshisekedi ?
La réponse, vous l’avez déjà, chose qui donne raison déjà au pasteur Walessa qui a tout dit car ça peut venir soit du bloc Est avec Kabila si celui-ci ne coopère pas bien dans la revision de la constitution, soit aussi des mêmes américains si celui-ci devient un obstacle acquise à la cause de leurs ennemis du Bloc Est.
La Balle à Félix Tshisekedi.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.