Les risques…

La population vivant dans les périphéries de la réserve des gorilles de Sarambwe du côté Ouganda et RDC sera bientôt associée à la démarcation des limites frontières de cette réserve et l’implantation des bornes frontalières entre ces deux pays. Cette nouvelle a été précisée ce jeudi 28 mars à Buhoma, district de Kanungu, en Ouganda par les experts de deux pays réunis,sous la facilitation de la collaboration transfrontalière dans le massif du grand Virunga, GVTC en sigle, avec l’appui du représentant spécial du secrétariat général des nations unies dans les grands lacs. Dans l’objectif de faire avancer le processus de la démarcation des limites frontalières tel que tracés par les colonisateurs et assurer la sauvegarde des ressources naturelles de cette partie du parc national des virunga,plusieurs parties prenantes dont les experts des secrétariats permanents des frontières de deux pays ont mis sur pied un canevas de travail à réaliser sur le terrain afin d’apporter solution définitive aux éventuels conflits des limites dans la réserve de Sarambwe et faciliter la gestion durable des ressources communes dans cette zone entre la RDC et l’Ouganda.
Le secrétaire exécutif de la collaboration transfrontalière Dr Andrew a indiqué dans son speach que la quiétude des populations riveraines de la zone reste une des priorités de l’action de GVTC et l’axe d’activités à réaliser dans un délai bref selon les recommandations des présidents de ces deux pays et la volonté de l’Union Africaine.
La réunion tenue au quartier général de la Bwindi Impenetrable Forest, un site du patrimoine mondial de l’humanité du côté de l’Ouganda,a non seulement permis d’avancer dans la longue démarche de placer d’ici peu des bornes frontalières visibles entre l’Ouganda et la Rdc, mais aussi de créer un climat apaisé entre peuples voisins. Une sensibilisation des populations du côté Ougandais a été dans le lot d’activités menées ce même jour du 28 mars mais aussi la signature du plan d’actions à réaliser entre experts de ces deux pays pour atteindre l’objectif de la démarcation que vas faciliter la GVTC.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.