Congolais sans bandundois ?

Attention !
Les perdants dans cette affaire sont Félix et sa gente. Kamerhe sait toujours comment tirer son épingle du jeu : avec ou sans Fayulu.

Nous nous demandons si Fayulu n’est pas piégé… Nous espérons que non, jusque là.
Le Kasaï, lui, a quitté la swahiliphonie pour faire cavalier seul, après les années 90. Toute la swahiliphonie en était attristée ; non pas pour elle-même, mais pour ce frère pesant.
Nous pensons que le Kasaï va commencer à payer le prix de son orgueil et de sa trahison ; même si elle peut se suffir, quoi qu’il arrive. Doucement, mais sûrement, la guerre des cultures va remplacer celle des imposteurs…

Et comme l’expérience nous donne déjà raison, les stratèges congolais commencent à nous faire des aveux importants, mais pas encore mûrs.

S’ils sentent tous que la République ne nous avancera pas, personne d’entre eux ne m’a encore dit : allons vers ton union des états indépendants, intelligemment et avec sagesse.

Le prochain régime sera donc, encore une fois, qu’il soit de Shadari ou de Fayulu, l’immonde Res Publica. C’est dire que notre condition ne changera guère significativement, même avec Fayulu ; qu’il faudra désormais avaler, selon plusieurs.

Pour nous qui prônons l’indépendance de nos peuples, et non le départ facile à obtenir de la kabilie, le problème reste entier.

La mission à confier à Fayulu serait donc d’arrêter le banditisme politique pour assurer l’indépendance de nos peuples et non pas de gagner des inutiles élections.

Dieu est bon !

Suivons les deux Paluku… Pour conclure.

Comment tu vois la suite ? Avec cette entrepot brûlé à Kinshasa ?

La donne change peu. Les piliers de la kabilie perdrons à terme ; mais la population doit tenir débout plus longtemps pour que Kabila parte.
Je pense que Shadari a échoué ; la kabilie remet Kabila déjà son Kabila sur la sellette, pour qu’il meurt… Cela ne me surprend pas. J’ai toujours dit que la guerre sera longue.

Tu vois Paluku. Tu t’emballes comme les batokachini… À chaque fois.
Maintenant, tu ne vois pas que Fayulu risque de reculer et Tshisekedi tenter d’avancer ?

Nous verrons maintenant si Fayulu est capable d’aimer les congolais, sans aimer les bandundois !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.