Fetshi : comment et pourquoi ?

Lettre ouverte d’un cadre du Front Commun pour le Congo (RDC) à Félix TSHILOMBO TSHISEKEDI

Cher Félix,

Je préfère vous écrire dans l’anonymat pour des raisons de sécurité. Car, avant ma mort, je dois ouvertement demander pardon à mes compatriotes congolais pour avoir fait passer certaines décisions défavorables pour leur bien et pour le développement de notre pays, la République Démocratique du Congo.

Actuellement, cadre du Front Commun pour le Congo, mais durant mon jeune âge à l’université de Lubumbashi, j’étais même de l’Union pour la démocratie et le progrès social que dirigeait votre défunt père, Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA.

Pourquoi je vous écris via Whatsapp et je ne veux pas vous appeler ou vous rencontrer?
C’est parce que je veux que vous vous ressaisissiez avant qu’il ne soit trop tard pour votre vie.

L’argent. Vous en avez et vous en aurez.
Le pouvoir. Vous l’aurez et vous marquerez votre temps.
Les matériels. Vous l’aurez et vous les laisserez lors de votre mort.

Cher Félix,
Trahir notre peuple congolais meurtrier durant 53 ans pour les billets de banque coûtera trop cher à votre famille biologique et politique.

Les conseillers conseillent toujours. Vos propres décisions pour votre avenir politique sont toujours importants. D’où, cessez toutes les combines obscures que vous formatez avec ma famille politique.

La mort brusque de votre père devait normalement vous interpeller et vous enseigner. Mais cela n’est pas le cas. Vous voulez vivre et paraître tout en roulant le peuple.

Clairement ou de manière masquée, trahissez le peuple et vous serez payé en monnaie de singe. La Primature et d’autres postes stratégiques du pays, vous les aurez et vous serez remerciés selon les plans de ténors de notre plateforme politique.

Cher Félix,
La traîtrise de votre père a précipité sa mort. Qu’est-ce qu’il n’a pas eu comme sommes d’argent à Ibiza et dans d’autres villes d’Europe pour déstabiliser l’opposition? En fin de compte, même son médecin privé Oly ILUNGA l’avait relâché, votre ami et Premier ministre honoraire Samy BANDIBANGA l’avait trahi et même le ministre honoraire Willy MISHIKI avait prédit sa mort au cours d’un numéro du magazine audiovisuel Équipe nationale animé par quelques journalistes kinois.

Pour conclure, je vous prie de respecter les engagements prisent lors de votre rencontre avec Jean-Pierre BEMBA, Vital KAMERHE, Moïse KATUMBI et Adolphe MUZITO à Bruxelles et lors de votre meeting sur le Boulevard Triomphal à Kinshasa avec Martin FAYULU, Freddy MATUNGULU et autres.

Vous avez personnellement boycotté votre deuxième rencontre qui se tiendra ce mercredi 24 octobre 2018 à Johannesburg en Afrique du Sud pour des raisons que vous et moi connaissions. Vous tenez à boycotter votre marche du vendredi 26 octobre 2018 alors que le Gouverneur de la ville de Kinshasa André KIMBUTA l’autorisera et vous tenez à aller aux élections comme si vous n’avez pas des revendications concernant ce processus électoral.

Notre régime est prêt à vous donner ce que vous demanderez, mais vous ne serez pas heureux. Il vous aura à tout moment.

Même après 10 ans, votre père sera enterré au pays. Soyez constant et conséquent pour vivre dignement et selon le plan de Dieu.

Bonne lecture cher Félix. Que votre cœur vous parle encore.

Cadre du FCC.


Que se cache-t-il derrière ces insinuations ?

Pourquoi ces énigmes ?

Quelle est la peur de ce cadre du FCC ?

Quelle trahison de F. Tshisekedi nous cache-t-il et pourquoi ?

Pourquoi tenir un tel discours aujourd’hui seulement ?

L’avenir nous le dira.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s