Si les congolais ne se lèvent pas…

Chers congolais,

Si nous ne nous levons pas comme un seul homme, nous seront écrasés.  La chose est certaine.  Les transfert de l’argent de l’Europe vers l’Afrique est une perte pour l’Europe : l’Afrique ne transfert pas grand chose, vous dira-t-on.  Ne nous parler pas des pillages : ils sont non officiels et les africains ne savent même pas les chiffrer.  Ce sont nous, européens ou occidentaux qui lui disons – l’Afrique, quand nous le voulons, combien elle a perdu…

MoneyGram est-il dans le club de ceux qui veulent soumettre le congolais en leur suçant tout leur sang, comme des fausses vraies vampires ?  Tous et sans exception, le cas échéant, activement ou passivement.  Je ne saurais vous le dire.  Tout ce que je sais, c’est que notre ASBL Échange Afrique-Europe, de droit belge, ne sait plus transférer de l’argent vers ses partenaires de Mahagi en RDC, de Bruxelles où se trouve notre siège.

Le malheur est que ce problème nouveau coïncide avec l’élection de Mme Louise Mushikiwabo comme Secrétaire Générale de l’OIF, avec le soutien de la République Démocratique du Congo, pays où les rwandais en général et les tutsi en particulier sont considérés comme les pires ennemis du congolais.  Tout cela n’est pas sorcier : on – la communauté internationale – ne veut pas que nous nous libérions de l’emprise de l’Occident et des nilotiques qui sont à leur service, selon la conviction – justifiable ou pas – d’un grand nombre, de la plupart de nos compatriotes, de l’intérieur comme de l’extérieur !

Si donc, le congolais ne se lèvent pas, maintenant-là et pas demain, le 1er janvier 2019 sera pour nous une date tristement célèbre : nous n’aurons plus une seule goûte d’eau fraîche pour nous rafraîchir la gorge dans l’enfer que nous a valu notre idolâtrie, peine héritée des lumumbistes, mobutistes, kabilistes et josephistes !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Si les congolais ne se lèvent pas…

  1. Ainsi que je vous le disais, tout cela n’est pas sorcier. Vous souvenez-vous encore du blocage de mon compte Facebook, dans un passé récent ?
    Les pauvres, Facebook et MoneyGram, sont-ils victimes des sorciers d’Afrique ? À peine que j’avais fini mon article, que je ne l’avais même pas encore publié sur le Net, je l’ai tenté à nouveau, poussé par le Saint-Esprit, exactement de la même même manière que je l’ai essayé plusieurs fois, depuis quatre jours déjà, de relancer le transfert. Par on ne sait quelle magie, blanche ou noire, celui-là, ce transfert-là, est passé, contrairement à tous les précédents, ceux du week-end et le premier d’aujourd’hui.
    Là aussi, ce n’est pas sorcier : mon père est nilotique.
    Vraiment : qu’il est difficile et facile d’être congolais.
    Les hommes et les dieux nous assaillent, nous accablent : blancs, noirs, nilotiques, bantous…
    Qu’importe : nous savons tout expliquer ; et ça, c’est ce qu’il y a de formidable chez notre espèce congolaise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s