Énième erreur américaine ?

Info.be

Herman Cohen, le nouveau maître de la RDC

Le distingué diplomate américain Herman Cohen a dans son cartable, le dossier de la République Démocratique du Congo, depuis novembre 2017.

En novembre dernier, il avait annoncé au monde via son compte Twitter que l’ex. Vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo sortira de la Cour Pénale Internationale.

Deux semaines déjà depuis que cet octogénaire séjourne à Bruxelles, capitale belge et européenne pour concrétiser son plan. Là, il est en contact permanent avec Washington et tous les puissances de la planète qui ont des intérêts en RDC.

Politiquement et diplomatiquement, les États-Unis d’Amérique de Cohen est catégorique. Joseph Kabila Kabange doit partir après deux mandats consécutifs légaux et permettre à Bemba d’être le premier président congolais issu de l’alternance, mais aussi, rassembleur et modèle du développement de ce pays continent.

Selon un proche de ce talentueux diplomate, des réunions s’organisent à Bruxelles et à la Haye entre Cohen et les leaders politiques congolais comme Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi et Adolphe Muzito sur la candidature unique de l’opposition congolaise aux élections présidentielles de décembre 2018 en RDC et sur la répartition des postes après cette grande bataille. « L’heure a sonné pour que le dossier Kabila soit traité à la CPI et dans d’autres bureaux du monde suite aux nombreux pillages et crimes commis durant ces dix-sept ans au pouvoir. Chaque chose à son temps », a déclaré dans l’anonymat, un diplomate européen. « Que le régime de Kabila cesse de considérer la Belgique comme étant un petit pays. Qu’il se détrompe de sa superficie. Elle est 80 fois plus grande que la RDC sur le plan diplomatique », a-t-il poursuivi.

Une fois arrivé au pouvoir, Bemba aura également pour mission de redorer l’image de la diplomatie congolaise ternie depuis mai 1997. Il travaillera avec tous les vrais ténors de l’opposition congolaise de ces dernières années entre autre Dr Mukwege, Franck Diongo, Jean-Marc Kabund, Diomi Ndongala, Eve Bazaiba, Vital Kamerhe et Jean-Claude Muyambo.

Après l’affaire Bemba, Cohen s’occupera également de l’enrichissement illicite et exagéré du régime de Joseph Kabila pour soutenir l’économie congolaise et le social de ce peuple meurtrier par ses semblables.
ALEX VAN ROMPUY

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s