ARGUMENTAIRE TISSÉ, DÉTRICOTÉ…

L’argumentaire de Kabila est tissé. L’opposition doit vite le détricoter. Le détruire, pour dissuader les ennemis du Congo à soutenir le banditisme politique. Tandis que la population, elle, doit choisir son camp. Elle est dans l’obligation de rectifier son tir, sans délai.


sur http://www.congo30juin.com aujourd’hui :

En marge de la « tripartite Élysée » sur la RDCongo : lettre ouverte aux Présidents Lourenco, Kagame et Macron !

Concerne : mandat du Président Joseph Kabila par rapport à la Constitution, à l’Accord de la Saint Sylvestre et au calendrier électoral

Excellences,

  1. En dates du 24 et 28 juin 2018, vous avez échangé en bilaterale à l’Élysée, à Paris. D’abord les Présidents Macron et Kagame. Ensuite, les Présidents Macron et Lourenco.
  2. Vous avez mis l’accent sur le respect par votre homologue congolais Joseph Kabila :

– de la Constitution
– de l’Accord du 31 décembre 2016 et
– du calendrier électoral fixant au 23 décembre 2018 la présidentielle, les législatives et les provinciales.

  1. S’agissant de la Constitution, vous n’êtes pas sans savoir que pour éviter la survenance de tout vide juridique dans le fonctionnement de l’Etat, le législateur congolais a prévu :

– pour l’Institution « Président de la République », l’alinéa 2 de l’article 70,
– pour le Député national, l’alinéa 2 de l’article 103,
– pour le Sénateur, l’alinéa 2 de l’article 105 et
– pour le Député provincial, l’alinéa 6 de l’article 197.

  1. Dans l’Accord de la Saint Sylvestre, les parties prenantes s’engagent à respecter la Constitution et les Lois de la République. Elles y font valoir le principe sacré de continuité de l’Etat.

Concrètement, les Institutions à mandat électif fonctionnent normalement, leurs prérogatives respectives n’ayant fait l’objet d’aucune modification.

Par voie de conséquence, Joseph Kabila reste en fonction non pas par sa volonté ou celle de la classe politique – cas de l’Accord de la Cenco – mais par celle du souverain primaire, entendu le peuple qui s’était exprimé par référendum les 18 et 19 décembre 2005.

C’est du reste le même cas pour les députés nationaux, les sénateurs et les députés provinciaux.

Excellences,

  1. S’agissant de l’Accord, il y a lieu de retenir les éléments suivants :

– sa durée n’est pas d’une année. Elle couvre toutes les échéances électorales : présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales.
– son application sur les élections est soumise à la possibilité d’une prolongation. D’où l’attribution 8 préconisant une décision tripartite Cnsa-Gouvernement-Ceni.
– ses mesures de décrisparion politique ne relèvent pas du Président de la République mais plutôt du Cnsa.

  1. S’agissant du calendrier électoral publié le 5 novembre 2017, l’Institution Président de la République n’est concernée que par 2 des 15 contraintes retenues : la promulgation de la loi électorale et de la loi sur la répartition des sièges. Elle s’en est déjà acquittée.
  • En rapport avec le troisième mandat, le Président Joseph Kabila a, plus d’une fois, affirmé son engagement à respecter la Constitution. Pas plus tard qu’en janvier dernier, il a renvoyé tout le monde à la Loi fondamentale.

  • Ses adversaires le forcent même à présenter son dauphin, ce qui ne figure dans aucune Constitution, aucune loi électorale, voire aucun règlement !

  • Bien plus, le calendrier électoral fixe du 24 juillet au 8 août 2018 la période de dépôt des candidatures.

    Excellences,

    1. Au regard de ce qui précède, aucun esprit sensé ne peut prouver la violation, par le Président Joseph Kabila, de la Constitution, de l’Accord de la Saint Sylvestre et du Calendrier électoral pour ce qui s’agit de son mandat.
  • Force est plutôt de constater, d’un côté, la violation de l’Accord par la Cenco du fait du refus de siéger dans le Cnsa alors qu’elle en est d’office membre et, de l’autre, la propension de l’Opposition radicale à se focaliser sur des schémas anticonstitutionnels au lieu de le faire pour sa participation aux élections.

  • Par cette lettre ouverte, les évidences vous mettent, Excellences, devant votre propre responsabilité.

  • Merci et Très Haute Considération

  • Omer Nsongo die Lema
    @omernsongo
    E-mail : omernsongo@gmail.com
    http://www.congo30juin.com
    Facebook : Omer

    A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

    développement personnel, communautaire, national, planétaire
    Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.