Date de tous les espoirs…

Suivons le discours des présidents de la France et de l’Angola.  Attentivement, pour comprendre ce que représente l’Afrique aux yeux de la France qui « l’accompagne ».

 

On notera les propos sans équivoque du Président Emmanuel Macron.  Il n’a jamais cru que la France eût pour devoir de s’ériger en donneur de leçons en Afrique.  La France accompagnera l’Angola, comme le souhaite drôlement les Angolais. Pour ceux qui ne comprenne pas le français politique : la France ne forcera pas la main à Kabila, même s’il écrabouillait tout le Congo ce décembre 2018.  C’est une question de respect de la souveraineté des états.  La marge de manœuvre, pour Kabila, est désormais donc très grande…  Quant à nous, peuple, qui se victimise chaque jour, nous irons de mal en pis.  Nous attendons le 23 décembre 2018, date de tous les espoirs !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s