Connaître l’alur…

Un instant :
Mes vieux, si vous pouvez nous aider, nous jeunes à connaître notre histoire, nos origines. Je m’excuse : peut être que le débat fût clos dans le passé.  Ma question est de savoir l’historique de la chefferie des koth (djukoth) en général, et des pakenge (ou des kenge tout court) en particulier.  Par moment, nous attendons dire que les koth avec les hema nord auraient une même origine, je ne comprend pas.

Intéressante question !
Pars de l’hyperlien ci-dessous (au bas de la présente livraison) et tu auras 1.840.000 résultats environ à « origine » AND « alur » AND « Congo »… du moteur Bing de Microsoft, par exemple. Il existe un livre anglais qui parle de l’origine des alur du Congo que mon père avait, mais je ne sais pas si mon neveu Néhémie Ugenpolo Atoka peut le retrouver, à Bunia. Je ne garantis pas qu’il fournisse le renseignement que tu cherches.

Ouvrons et fermons d’abord une importante parenthèse.  Contrairement à ce que d’aucuns pensent, les alur ne sont pas une race, mieux une lignée humaine bien connue de nos jeunes et même de beaucoup de nos parents.  Très peu d’historiens congolais, que je sache, parlent de l’essentiel qu’il faille connaître sur les alur.  En même temps, mon père, lui, connaissait ses aïeux jusqu’à la 12ème génération derrière !  Il en était le cas pour certains de ses congénères.  Négligeant de prendre des notes, beaucoup d’informations sont ainsi parties avec lui, dans sa tombe.  Aujourd’hui, bien que natif de année 1956 (officiellement), je ne puis vous retracer que lignée d’Ukumu, père d’Atoka (plus exactement, d’Atuka)…  C’est dire que les dictateurs Kasa Vubu, Mobutu, Kabila et Kabila fils, n’ont pas fait que nous tuer, nous piller, nous violenter et nous subjuguer, nous congolais.  Ils ont aussi détruit notre culture !  Tous en effet ont judicieusement combattu la science qui les dérange, comme toute dictature par ailleurs.  Nos jeunes ne connaissent ni leur histoire, ni leur descendance.  Il ne faut pas s’étonner que ceux qui connaissent leur histoire, les juifs notamment, nous dominent, tout en étant une minorité.  À l’échelle du Congo, nous que la même loi opère : ceux qui ne connaissent ou ne défendent pas leurs cultures, dans ce qu’elles ont de valeureux, ce sont eux que les dictateurs manipulent à souhait et qui par ailleurs n’avancent pas beaucoup.  Dispensez-nous de vous citer des exemples : ils sont légions et sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.  Il faut donc repenser nos cours d’histoire.  Mais pour y arriver correctement, il faut d’abord bien connaître nos histoires.  En elles se trouvent des mines des valeurs qui disparaissent, à notre grand malheur !

Si les koth sont de même origine que les hema nord, c’est que les premier ont atteint le territoire par le flan Ouest du lac Albert (Mobutu) et que les seconds sont très probablement venu du Sud du lac Albert ; en m’en tenant aux quelques hypothèses d’historiens que je connais.
En effet, dans la guerre qui a opposé alur et lendu (ou plutôt nilotes et soudanais en général), on peut bien s’imaginer que ceux qui était au front, dont les vaillants panduru notamment, aient été en contact avec les esclaves sortis faits dans ces guerres par les nilotes. Mais comme ces esclaves étaient nombreux, certains historiens pensent que leur langue (lendu) ait pris le deçu sur la langue de leurs maîtres (hema-nord). En effet, les historiens sont concordants pour penser que le hema nord parlent la langue de leurs anciens esclaves et non pas leur langue propre. C’est le cas de nos cousins tutsi aussi, qui ont progresser sur le flan Est du lac et qui parlent, pour la même raison, la langue de leurs hôtes qui sont démographiquement dominants. Plus près de nous, dans le temps, la même loi sociologique ou sociale explique que plusieurs minorités abandonnent progressivement leurs langues au profit de l’alur, dans Mahagi ; ou encore du kongo dans le Bandundu ; de même que cela l’est du mbuba ou bila au profit du nande dans Beni… Et ce que beaucoup de nous ignorent dans l’Ituri, plusieurs peuples du Kasaï n’ont pas le luba comme langue originelle…
Merci de nous faire part de tes trouvailles.
Dans le projet 2014, nous proposons à tous les peuples du Congo qui souhaiteraient garder leurs langues respectives puissent bénéficier du soutient de l’État pour créer leurs académies de leurs langues respectives et puissent bénéficier du ministère de l’éducation pour enseigner ses langues à leurs enfants, dans leurs territoires respectifs, à l’école primaire.
Les peuples non minoritaires, devraient pouvoir créer eux-mêmes leurs académies, s’ils tiennent à conserver leur langue.
Notons que selon nous, c’est à chaque peuple de savoir si oui ou non il veut s’accrocher à sa langue et d’y mettre le paquet, avec un soutien éventuel de l’État, dans le cadre d’une solidarité culturelle. Les alur, par exemple, ne devraient pas avoir la tâche difficile pour créer une académie de la langue alur congolaise, ou même continentale par exemple ! Notons tout de suite qu’une académie alur congolaise me semble être un premier pas pour aller vers une académie continentale. Pourquoi ? Parce que plusieurs langues nilotes apparentées à l’alur congolais devrait être intégrées pour créer une académie continentale.
Pas à négliger ! Il y aurait des connexions possibles de l’alur à des langues parlés dans l’Asie et même, dans une plus lâche à des langues européennes… Je passe la parole aux linguistes…
https://www.bing.com/search?q=%22origine%22+AND+%22alur%22+AND+%22Congo%22&qs=n&form=QBRE&sp=-1&pq=%22origine%22+and+%22alur%22+and+%22congo%22&sc=0-32&sk=&cvid=6A7D33714091435DB94F73DD7C5F19F5

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s