Leadership iturien

Toutes les entités administratives du Congo doivent rapidement et soigneusement se doter des leaders politiques pour victorieusement démocratiquement renverser la kabilie, qui redouble d’effort, avec succès jusqu’ici.  Pour nous, en effet, tant que Kabila ne se sera pas rendu à un bureau de police pour réclamer la protection de celle-ci, afin de s’éviter le lynchage public, il ne faut pas croire que la guerre contre la dépendance, l’insécurité et la pauvreté soit gagner.

Depuis que nos leaders des années 50 et 60 sont passés et que beaucoup sont passé dans l’au-delà, l’Ituri est inactif ou inefficace sur la scène politique tant locale, nationale qu’internationale.  Pourtant, l’Ituri regorge d’hommes capables de bien et mieux gérer le pays à la condition qu’ils acceptent de quitter leur peur, leur couardise qui frise la trahison.  La culture iturienne offre en RDC un terroir de valeurs dans lequel le Congo tout entier a intérêt de puiser.  L’intégrité, la loyauté, la compétence, le professionnalisme, intelligence, la politesse, l’ardeur au travail, le christianisme, la démocratie, le courage face à l’adversité et la sagesse sont autant des valeurs qui forment le socle de la culture iturienne.  Ces valeurs, il faut l’avouer, depuis Molele et Mobutu ont été saccagées et notre culture totalement spoliée.  La jeunesse iturienne aujourd’hui se réveille en retard et découvre qu’elle ne sait plus grand-chose de ce qui a fait la valeur de notre terroir.

La plus grande erreur de l’iturien est sans conteste de s’être laissé envahir par les batokachini ; tous ces hommes dont les mœurs et pratiques sont à plusieurs point de vue en porte-à-faux total avec notre culture : paresse physique et intellectuelle, corruptibilité, fausseté, duplicité, incivisme, tricherie, tribalisme, superstition, etc.  Petit-à-petit, nous nous sommes laissés corrompre : nous sommes aller à la paresse, à l’impudeur, au tribalisme, au mensonge politique, à l’irresponsabilité et même au commerce d’organes humains.  Quelle abomination devant le Dieu de nos pères !

Quelques jeunes leaders sont apparus ces dernières décades.  Très peu mature, sans expérience suffisante, ils n’ont pas eu la carrure suffisante pour tenir tête aux deux derniers régimes qui ont enterré notre Ituri et notre  pays.  Plusieurs jeunes le regrettent, mais ne savent pas à quel saint se vouer, parce que leurs aînés sont tous corrompus, mais bien assis, appuyés par l’imposture qui sévit sur tout le pays.  Nombreux sont ceux d’entre eux qui nous demande conseil.  Nombreux sont ceux d’entre aussi qui se vautrent dans les erreurs des batokachini qui leur vendent des chimères de toutes sortes : rébellion, trafic d’influence, pillage des ressources ituriennes, nationales ou internationales, dépendance chronique, passivité, fausse religion…  Que peut-il se faire pour sauver l’Ituri et la RDC ?  Qui doit le faire, là, maintenant ?  Pourquoi et comment ?

Ce qui peut se faire

  • Nous l’avons dit au Congo, nous le répétons en Belgique : la mixité n’est pas une valeur en soit.  Avant d’accepter une personne dans notre province de l’Ituri, il vaut vérifier sa motivation et sa capacité à intérioriser nos culture.  Cette règle devrait concerner tous les étrangers à l’Ituri : congolais ou non-congolais.
  • Nos familles doivent être encourager concrètement à transmettre non pas nos tares culturelles, mais nos valeurs ituriennes millénaires que plusieurs veulent voir disparaître juste pour nous piller.

Celui qui doit agir

La motivation de l’action

Les modalités

 

 

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s