Chômage : une opportunité d’affaire…

Pas d’activité, je suis à la maison, je ne fait rien, je suis un chômeur !
Telle est la réponse que je viens d’avoir d’un ami en voulant savoir ce qu’il faisait dans sa localité et de sa vie.  Cette réponse nous est tous familière, nous congolais du pays ou de la diaspora.  Le chômage ne serait-il pas lui-même une opportunité d’affaires pour le chômeur ?  Comment est-ce que ce dernier pourrait-il procéder pour s’en sortir, pour abattre le chômage ?  Existe-il des solutions efficaces et accessibles ?

Chômage = opportunité d’affaire

Une localité où sévit le chômage est une localité où la production de biens et de services est forcément basse.  Beaucoup de besoins de la population ne sont pas couverts et plusieurs problèmes rencontrés par cette population ne trouvent pas de solution.  Cette situation est insatisfaisante pour des humains normaux et représente donc, en soit, une opportunité d’affaires à saisir, quand on est chômeur.

Comment sortir du chômage ou profiter de cette opportunité ?

  1. Identifier les opportunités d’affaires : les problèmes de la localité qui n’ont pas encore trouvé de solutions souhaitées et souhaitables pour les habitants.
  2. Identifier les ressources qui manquent au chômeur que l’on est pour être à même d’apporter à la localité une solution appropriée ou originale, meilleure, comparée à celles qui existent.
  3. Suivre, pas-à-pas, rigoureusement, nos conseils prodigués dans l’EAE ASBL ici : https://eaeasbl.com/2017/07/31/mon-projet/.
  4. Évaluer l’apport du projet dans sa vie et partager le bilan avec d’autres chômeurs non encore impliqués dans la démarche.

 Cette solution est-elle efficace et accessible ?

Celui qui ne veut pas ou qui ne sait pas faire cela, pendant qu’il est valide, est un paresseux, une personne de mauvaise foi, un parasite : il vaut mieux qu’on lui attache une meule au cou et qu’on le jette ensuite dans l’océan.
L’obstacle pour certains réside dans leur déficit d’éducation.  Notre ASBL, l’EAE ASBL, aide à marquer les premiers pas en effaçant ce déficit de connaissance, de qualification ou se savoir-être.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s