Plus fort que Katumbi…

JJM pense que Kabila soit plus fort que Katumbi.  Quelle erreur d’appréciation !  Lisez notre analyse-conseil à chaud : Kabila doit être traduit en justice, mais, s’il doit mourir, ce doit l’être humainement !  Il y a des hommes qui aiment le Congo et qui travaillent à cela.  Il faut le reconnaître.  Dommage que l’on ne doivent pas toujours les citer.  Mais, les âmes bien nés savent reconnaître ces hommes.

[16:15, 6/11/2017] +32 486 74 17 04: Qui vivra verra.
En 1995, je savait que l’homme fort de l’heure, MSS, était définitivement partant. Pas seulement à cause de sa maladie, mais aussi parce que ses amis l’avaient définitivement lâché. Deux ans n’était même pas nécessaire pour le faire partir.
Deux ans étaient nécessaire pour lui éviter le lynchage !
Le sais-tu ?
Le crois-tu ?
Si oui, alors, sache que c’est la fidélité d’amis qui fait qu’on accorde du temps à Kabila pour partir, lui qui n’a pas les assises qu’avait Mobutu… On ne veut pas le voir lynché dans la ville de Kinshasa, on le veut partir, as impunément, mais HUMAINEMENT !  Certes, plusieurs kabilistes se font une idée contraire à ce que nous affirmons ici.  La majorité sait de quoi nous parlons et FONT SEMBLANT, tout simplement. Qu’à cela ne tienne : il est un moment où la patience des amis s’arrête.
Kabila a deux faiblesses qu’il faut éviter en politique :
1. Ne pas écouter ses propres frères de sang ;
2. Ne pas écouter ses alliés d’affaires : politiques, économiques ou mystiques.
Ces deux défauts feront que mon frère Kabila meurt mal, à moins qu’il ne s’avise avant l’heure fatidique !

Ce n’est pas pour rien qu’en 2001, j’aie insisté pour qu’il se retracte et aille s’occuper :

  1. soit des études,
  2. soit des affaires familiales.

Il est entré dans un piège d’où il a difficile, lui, de sortir, bien que cela soit possible et que nous soyons disposés à l’en tirer même jusqu’aujourd’hui.  Maintenir autour de lui des assassins que nous connaissons montre aux yeux de tous ce qu’il veut réellement.  C’est aux congolais de tirer les conséquences de son triste choix pour tous : nous mourons à l’intérieur comme à l’extérieur du pays par le fait de son régime ; il mourra bientôt, d’une façon évitable, tant qu’il est en vie !

[16:18, 6/11/2017] +243 812 387 743: Oui qui vivra verra, en 1995, tous croyons que Étienne Tshisekedi allait remplacer Mobutu, personne n’attendait Mzee Laurent désiré Kabila, pendant le règne de Mzee personne n’attendait Joseph Kabila, et celui qui viendra après Joseph Kabila sera encore une surprise pour vous tous qui avez déjà choisi des futurs présidents de la RDC, boko sutuka

Graphèle

Comment attendiez-vous que ETM prenne le pouvoir, en 1995 ?  L’AFDL était en pleine préparation, les politiques kinois, sans force, non préparés à gérer les aspects sociologiques de la guerre ont été OBLIGÉS de rejoindre Kabila à l’Est…  Vérifier cette information.  Opposant démocratique et socialiste, ETM ne pouvait pas se proclamer président comme Kabila le fit.  Les statuts de l’AFDL est passé sous mes yeux à Bruxelles !  L’ignorance tue.  Tout congolais doit combattre l’ignorance, s’il veut être du côté du Dieu créateur des cieux et de la terre.

Dis-nous que les occidentaux aient commis une erreur d’appréciation en supportant l’autoproclammation de Kabila président, je te suivrais.  Pour le reste, retenez ceci : l’UDPS est populaire.  Son double péché est :

  1. D’être tribaliste, dictatorial et sans vision politique digne d’un pays grandeur comme la Congo, ex-colonie occidentale.  Les cadres bosseurs de l’UDPS ne sont pas exploités à bon escient ;
  2. D’être un parti socio-démocrate ; ne serait-ce que de nom et de souvent vilipender les occidentaux, pendant qu’il n’a pas encore de pouvoir de dissuasion, pendant que la plupart de ses membres rampent aux portes de la CIA…

Faut-il que nous en disions davantage ?  La suite est facile à comprendre.  Il ne faut pas être à l’université pour cela.  Or, pour diriger correctement le Congo, l’amener à l’indépendance, il faut plus que avoir été à l’université !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s