Éradiquer le chômage

Éradiquer le chômage n’est pas le devoir du gouvernement.  Pour quelques raisons que nous exposons ici-bas.

  • Ce n’est pas lui qui en souffre.  C’est une de ses parties seulement, une portion de la population.  Comprenez par là que ce ne soit pas tout le peuple qui est au chômage.  Ce sont les chômeurs qui sont les premiers  responsables et les tributaires du chômage.
  • Ce n’est pas au gouvernement de payer le frais de l’éradication du chômage : ce sont les bénéficiaires.  C’est une question de justice sociale tout simplement.
  • Le gouvernement n’a pas intérêt à ce que le chômage disparaissent : c’est lui qui irait en chômage.  Un chômage qui lui ferait très mal au gouvernement ; lui qui travaille souvent si mal.

Ce sont les chômeurs de votre localité qui ont tout intérêt à se mobiliser, à quitter leur paresse pour se mettre au travail : en rechercher pour en trouver ; ou bien, en créer et le réussir.

  • La recherche active peut se faire seul : elle est alors dure, ennuyante, pénible.  Elle peut se faire en groupe : elle devient efficace, rapide, valorisante, facile, joyeuse, heureuse.  Elle crée la solidarité positive autour d’une belle cause.
  • On peut créer son entreprise seule ou en plusieurs associés.  Suivant le cas de chacun, il convient d’évaluer les difficultés et les opportunités ; les coûts et les rentabilités.  Des synergies peuvent permettre d’aller plus vite, d’affronter la concurrence la tête haute.  Mais attention : travailler en groupe avec fruit demande d’y être formé.

Une recherche de travail, tout comme une création de travail se préparent.  Il faut s’instruire, se former, s’éduquer, pour avoir un travail convenable, correctement rémunéré, dans un délai raisonnable.  Notons au passage que l’État soit généralement mauvais payeur.  Pour vous garder, il vous donne le loisir de travailler peu, et de travailler moins bien.  S’il n’en était ainsi, vous ne préféreriez pas être fonctionnaire ; tandis que maintenant, c’est là que votre pension soit le plus confortable !

Au Projet 2014, si vous le voulez, si vous le désirez, nous vous offrons des conseils, voire-même d’autres ressources, pour rechercher activement votre travail  ou créer courageusement votre entreprise ou votre société.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s