Diaspora africaine : devoir ou dette ?

Frère,
Nous devons y aller, non pas du dos de la cuillère, mais avec énergie, sagesse et intelligence.

Il faut pousser les congolais particulièrement, nos compatriotes, à quitter le terre-à-terre pour surfer dans les hauteurs.  Nous, diaspora africaine, avons trop laissé des ignares, des mesquins, des démagogues, des incompétents, des méchants profiter de l’ignorance, de la complicité et de la duplicité de notre peuple.

Aidons l’Afrique, quand bien-même nous n’aurions pas l’intention d’y rentrer vivre. En effet, si elle nous a trahis, vendus, livrés, il faut avouer qu’elle nous a formés – pour nous qui y avons été formés.  Aidons nos frères africains, nous qui sommes redevables à ce Continent, parce que bientôt, nos enfants, nés dans l’Occident, ne les aideront pas.  Ils ne les connaissent pas, ils ne leur doivent « presque » RIEN, sinon que l’origine des parents ! C’est l’Occident qui les protègent, les forme, les instruit, les éduque, les emploie, les enterre.  À l’inverse, l’Afrique a persécuté leurs parents ; ce que plusieurs oublient ou prennent à la légère !

Que Dieu pardonne les ingrats et tiennent compte des rares gratitudes qui nous parviennent…

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s