Beuverie, études, travail…

VOICI LE BILAN DE BOISSON Consommée PAR
VILLE EN RDC ENTRE LE 25/ 12/ 2016 et le 02/01/2017:
-KINSHASA : 56.200.000 casiers
-LUBUMBASHI : 51.200.000
-KISANGANI :49.382.000
-MATADI :49.200.000
-GOMA :40.200.000
-KAMINA :4.200
-KINDU :720
-MBUJI MAYI :3.022.000
-BUKAVU :250.000
-KASAI :1.800.000
-BOMA :62.000
-KOLWEZI :258.000
-ÉQUATEUR :160.000
soit un total de 202.739.640 casiers de bières ( SIMBA, TEMBO, SKOL, PRUMUS, …)
consommées entre le 25 et le 01/01/2017
soit:1.581.369.192 litres de bières consommées
soit 158.137 citernes de 10.000 litres de bière chacune
ce qui équivaut au débit
d’un fleuve comme le Tshiloango où le lac Tumba
pendant 3 mois
soit 1.459.725.408.000 Franc Congolais de dépense.
JE NE SAIS PAS LIRE LE MONTANT TOTAL EN $$$. Mais
PAR HABITUDE LES CONGOLAIS BOIVENT PAR AN L’ÉQUIVALENT DU FLEUVE TSHILOANGO. MAIS SAUF QUE CETTE FOIS C’EST EN 8 JOURS. COMMENT VOULEZ- VOUS QU’UN PAYS SOIT CONSTRUIT AVEC TANT D’IVROGNES ? Waw Scandale géologique ou Scandale d’ivrogneneries???


GPAU

(Il faut fournir la source de cette information.)

Si cette information est juste, alors, empressez-vous de nous rejoindre dans Kongo ya Sika. Un parti politique qui nous propose de combattre ce type de maux. Non pas avec des prisons ni des matraques, mais avec les études et le travail obligatoires.  Des études de base jusqu’au graduat pour tous les enfants qui habitent notre territoire. Des études financées par des prêts publics aux élèves et étudiants. Non seulement les études obligatoires jusqu’à une qualification, mais aussi, du travail obligatoire pour tout adulte de plus de 21 ans qui souhaiterait arrêter les études après le graduat. Un travail rémunéré à minimum 19,5 €/h bruts ! Ce travail ne sera pas créé par l’État, mais par les congolais eux-mêmes, encadrés par des conseillers publics. Les conseillers publics seront payés par les entrepreneurs. Ceux-ci bénéficieront des crédits publics. L’État sera pour nous un grand businessman.  Lui-même devra s’endetter auprès des citoyens congolais bien payés et désormais capables au regard des salaires appliquer sur le territoire national.  Avec Kongo ya Sika, ce n’est plus auprès de la Banque Mondiale ni du Fonds Monétaire International que le Congo ira trouver des capitaux.  Pour ne pas être juge et parti, l’État devra laisser aux citoyens de produire les biens et services dont la nation a besoin pour vivre dans le concert des nations.  Pour ne pas être juge et parti.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s