Ce que veut Kinshasa !

Voici ce que veut le gouvernement de Kinshasa : consciemment ou inconsciemment. La vidéo ci-dessus donne une idée de ce qui se reproduire bientôt à Kinshasa, si rien n’est fait pour arrêter la folie du pouvoir qui s’y cramponnent.

La majorité des congolais a déjà clairement dit sa volonté. Elle veut débouter Kabila par la force. Elle usera, selon sa promesse, de tous les moyens à son pouvoir. Tout cela, en toute légalité, conformément à l’article 64 de la constitution.

Le pouvoir de Kinshasa ne comprend rien ou bien se trouve pris dans son propre piège. Il lui est difficile de faire marche arrière. Ce serait (1) signer son envoie à l’échafaud, (2) accepter un éventuel son séjour à Makala nouvelle formule ou (3) consentir à se retrouver à la CPI, accusé de crime contre l’humanité par le prochain pouvoir.

Prenez donc vos distances à temps, si cela est encore possible !  Le sel du Congo s’étant affadi, de quoi le salerons-nous ?

Pourquoi devrions-nous choisir la traduction du PPRD en justice et non pas le soulèvement populaire ?

Parce que :

  1. Le soulèvement populaire est une solution des faibles, qui ne comptent que sur leurs muscles et non pas sur leurs cervelles ; son avantage apparent est de remplacer la lâcheté du régime moribond par le courage et le civisme du combattant ;
  2. Le soulèvement populaire nous engagera sur un quart de siècle de guerres qui dont les bénéfices seront négligeables face à leurs inconvénients que sont l’arbitraire, le désordre, la médiocrité, la déraison, l’ajour à nos morts ;
  3. Le soulèvement populaire, bien que parfaitement légal, s’appuyant sur l’article 64 de la constitution congolaise, offre plus d’inconvénients que de bénéfices ; comparé à la lutte démocratique, par la voie du droit.
  4. Recourir à la justice nous demande de commencer par l’instaurer ; pour l’instaurer nous devrons d’abord disqualifier nous-mêmes, tous les parlementaires véreux que nous avions élus par tribalisme, par cupidité, par régionalisme et non sur une base civique ; nous devrons les remplacer par des hommes faits, acquis à la cause de la paix et de l’enrichissement total du congolais ;
  5. Recourir à la justice nous coûtera moins de vies humaines, mais un effort intellectuel utile pour élever notre nation spirituellement parlant ;
  6. La paix qui résultera de la condamnation des injustes et l’élévation des patriotes nous rendra un peuple noble et craint par le monde entier et éloignera de nous tout l’esclavage dans lequel nous vivons depuis la traite négrière ;
  7. La lutte démocratique et juridique nous unira véritablement autour des valeurs humaines et non autour des gourous qui tentent mal de se disculper de leurs forfaits passés, etc.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s