Sanctions, islamisme, djihadisme ?

Les sanctions appliquées par les EUA contre deux personnes seulement de l’entourage de Kabila suffiront-elles à dissuader les autres à continuer dans leurs folies ?

À être partielles, ces sanctions ne seront-elles par partiales ? Et si elles étaient jugées partielles, ne seront-elles pas considérées comme une autre forme d’injustices de la part des EUA ? Sachant que le congolais considère facilement les américains, tantôt comme des amis, tantôt comme des impérialistes et colonialistes, que peut-on attendre de ses sanctions ?  Tant qu’elles resterons si limitées, sans impact positif pour la population, qui touchera les dividendes de ses sanctions ?  En quoi et comment nous aideront-elles à aller vers l’amitié et la paix entre nos peuples ?  N’est-ce pas assez que de ne pas porter les ugandais et le rwandais sur nos cœurs ?  N’est-ce pas encore assez que tous ces américains considérés comme complices des rwandais ?

Ces sanctions ne seraient-elles pas des dis-tracteurs, une tentative de flouer les congolais en colère ? Les congolais qui le ressentirons ainsi, ne seront-ils pas tentés de grossir le camp de l’islamisme ou du djihadisme ?  Le nombre de personnes en sultans ne s’en trouvera pas ainsi encore augmenté, comme cela l’est depuis l’époque d’Idi Amin Dada ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s