Beni : alerte ou intox ?

 

[9/1, 21:57] ‪+243 990 791 271: BENI : Panique générale à rwangoma, bamusosoli, kaleveryo, beu, kasanga 2, toba, kasuhuku, mapendo, kalongo, mangombi, la population se dirige vers la ville.
[9/1, 22:08] ‪+243 997 075 450: Encore, qu’est-ce qui se passe ?
[9/1, 22:08] ‪+243 994 329 286: Mon Dieu !  Aie pitié de ton peuple.  Es-tu à Beni ?
[9/1, 22:16] Graphèle Paluku-Atoka Uwe: Et si toute la ville allait vers ses directions : que se passerait-il !
Et si le maire obtenait que chaque famille d’autochtones ait une arme d’autodéfense : qu’adviendrait-il des ces tueries ?
Et si nous tous exigions ce type de maire nouveau ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s