MNC/Lumumba…

Le MNC/Lumumba n’est toujours pas encore prêt ?

Le PNP vous le disait : 30 à 90 ans même, de préparation ; pour bien faire.

Vous étiez catégoriques en disant : non.

À vous lire ici-bas, vous n’êtes pas encore prêts à assumer la direction de la chose publique.

Chers Daniel et Richard, que se fait-il dans le MNC/Lumumba pour prendre la direction de l’État ?

Soit dit en passant…  Le MPR et le PPRD, ne sont-ils issus de la famille Lumumbiste quelque part ?

Dans l’affirmative, quel est votre rôle dans la crise actuelle ?

Paix chez vous tous.

From: Daniel MAYELE [mailto:leoparddebafwasende@hotmail.com]
Sent: mardi 3 mai 2016 13:49
Subject: SOS DU MNC/LUMUMBA 02/05/2016

S.O.S. du M.N.C./LUMUMBA

                02 mai 2016

              ______________________________________________________

La République Démocratique du Congo va droit dans le mur en présence de la Communauté Internationale qui assista, sans réagir, à l’horrible génocide des Tutsis et des Hutus modérés au Rwanda en 1994.

Nul ne pourra dire : «  Je ne savais pas ! »

Le S.O.S. du Mouvement National Congolais Lumumba (M.N.C./L.) s’adresse :

A la Communauté internationale représentée par le Conseil de Sécurité de l’O.N.U. les cinq membres permanents (Chine, Etats-Unis, Fédération de Russie, France, Royaume Uni) et les dix membres non permanents.

À l’Union Européenne

A l’Union Africaine.

Il s’agit de sauver le peuple congolais pris en otage par deux groupes antagonistes les cercles du Pouvoir et l’opposition de façade.

Le M.N.C./LUMUMBA insiste auprès de toutes les institutions internationales pour qu’elles considèrent le peuple congolais comme une cause à défendre et la classe politique comme le principal problème à résoudre.

Depuis 1960, le Congo ne décolle pas et reste à la traîne à cause des dictatures obscurantistes qui se sont abattues sur la R.D. Congo depuis la confiscation du pouvoir démocratique conquis par le Mouvement National Congolais de Patrice Lumumba et de ses compagnons nationalistes lors de l’accession du pays à l’indépendance en 1960.

                         SOS DU MNC/ LUMUMBA  02 MAI  2016

                                                            2

Aujourd’hui, comme hier sous Mobutu, l’ambition et l’orgueil démesurés poussent plusieurs acteurs politiques à jouer avec le feu et à faire des déclarations irresponsables.

–       Dans un discours tenu à Goma (Nord-Kivu), samedi 23 avril 2016, le Gouverneur de cette Province martyr, membre du premier cercle de la Majorité présidentielle a déclaré clairement :

« Notre Majorité présidentielle invente tous les moyens pour rester le plus longtemps possible au pouvoir » (Congo nouveau)

–       Une source sûre de ce groupe nous révèle que le PPRD s’apprête à recourir à un référendum populaire pour accorder à J. Kabila un troisième mandat en dehors de toute légalité.

Cet éventuel référendum ne serait qu’une pure mascarade.

A l’autre bord, le G7, composés d’anciens gestionnaires de cette Majorité présidentielle, est devenu une opposition de circonstance comme ce fut le cas à l’époque du dictateur Mobutu.

Ils prétendent défendre la Constitution tout en la violant pour assouvir leur insatiable ambition de briguer la magistrature suprême.

Il y a aussi les anciens dissidents mobutistes sous la houlette de l’opposant de carrière, en quête de l’imperium et pompeusement surnommé « opposant charismatique » qui appelle au dialogue avec le Pouvoir sans vouloir vraiment dialoguer. Que de contradictions.

D’autres encore exigent une transition avec un Mobutiste impénitent l’actuel Président du Sénat pour donner une éventuelle revanche aux tenants de l’ancien régime de triste mémoire.

Enfin, certains appellent au soulèvement populaire en maniant un discours pseudo-révolutionnaire qui déversera dans la rue une population démunie, proie facile pour le Pouvoir qui rêve d’en découdre par les armes et de provoquer un nouveau bain de sang.

L’avenir est sombre.

                                  SOS DU MNC  LUMUMBA  02 MAI  2016

                                                                  3

Cette impasse provoquée par la classe politique irresponsable a précipité le pays dans un trou noir et profond.

Un adage ancestral congolais nous rappelle que lorsque l’on tombe dans un trou, on ne choisit pas l’arbre auquel s’accrocher pour se tirer d’affaire quitte à soigner les blessures éventuelles s’il s’avère que l’arbre est épineux !

Les révélations, entre autres, des « Panama Papers » nous permettent d’affirmer que le problème de la R.D.C. n’est pas le manque de moyens financiers pour préparer et organiser les élections et offrir enfin à notre peuple, longtemps martyrisé, une solution consensuelle.

Mais ces inciviques rapaces ne veulent pas entendre parler de solution consensuelle. Ils n’ont qu’un seul objectif : se maintenir au pouvoir à tout prix quitte à faire couler le sang de la population opprimée.

Le M.N.C./Lumumba constate que le vrai problème congolais c’est la dureté de cœur des individus cupides cramponnés au sommet de l’Etat de la R.D.C. et qui, trop souvent, bénéficient de la complicité tacite de la communauté internationale et des sociétés multinationales qui, profitant du chaos, s’adonnent allègrement au pillage des richesses du pays.

L’arbre providentiel, même hérissé d’épines, auquel le Congo peut s’accrocher est précisément, par la force des choses, cette Communauté internationale qui a tous les pouvoirs et les moyens illimités pour épargner à la population la poursuite des massacres impunis à ce jour et passés sous silence par les média du monde.

Le Conseil de sécurité est de facto le tuteur du Congo et son bras armé est la Monusco présente sur le terrain avec environ 17.000 soldats, des centaines d’observateurs et un budget annuel de 1.332.178.600 US dollars.

La plupart des « gestionnaires » du pays sont les « kapita » des temps modernes aux ordres de la Communauté internationale.

                                SOS DU MNC  LUMUMBA  02 MAI  2016

                                                            4

Vaniteux et nombrilistes, ils accomplissent mal les tâches de stabilisation, de maintien de la paix, de défense des droits de l’homme et de recherche de développement économique et social. Loin de constituer la solution aux problèmes de la Nation, ils en deviennent de plus en plus les pyromanes qui feignent d’être des pompiers.

Ces constatations faites, le Mouvement National Congolais Lumumba (M.N.C./Lumumba) estime qu’il incombe au Conseil de Sécurité, par le truchement de la Monusco, de maîtriser et neutraliser le Président et les flatteurs mobutistes qui l’entourent, l’induisent en erreur et le poussent à commettre l’irréparable.

Ainsi donc, le Mouvement National Congolais Lumumba en appelle au Conseil de Sécurité pour qu’il prenne ses responsabilités et instaure, à partir du mois de décembre 2016, une période de transition avec un exécutif  dépolitisé (ni vainqueurs, ni vaincus), géré par une équipe de techniciens, de technocrates qui, pendant un an, ou deux à la rigueur, feront le recensement de la population, dans les villes et dans les campagnes, et organiseront des élections crédibles, apaisées, transparentes et démocratiques opposables à tous.

Toute autre solution sera discutable, entachée d’irrégularités flagrantes qui conduiront les forces populaires évincées sur le sentier de la guerre et cela, personne ne le souhaite, ni au Congo, ni dans la Communauté internationale.

               Daniel MAYELE                               Richard DUNIA LUMINANGULU

Vice-Président du Comité sectionnaire                         BADIHAHA

          du  MNC/L  Belgique                         Président du Comité sectionnaire

             Bureau Extérieur                                     du MNC/L  Belgique

       Conseiller diplomatique                                    Bureau Extérieur

          00 322 350 00 05                                        00 322 261 07 65

         00 32 475 497 794                                      00 32 465 805 229

                                                                              +32 470 438 022

leoparddebafwasende@hotmail.com                luminangulubadihaha@gmail.com

 

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s