Prise en charge…

Dans le Nord-Kivu, quelques jeunes ne dorment pas : ils patrouillent pour dénicher les bandits, les tueurs nocturnes.La livraison suivant parle d’un de leurs exploits.

La question est jusque à quand cette situation continuera-t-elle ?  Est-ce la solution la meilleure à la question de l’insécurité dans le Nord-Kivu ?  Comment, le cas échéant, passer à la solution la meilleure ?  Quelles serait-elle ?

LISEZ…

Véranda Mutsanga à Véranda Mutsanga en Révolution

Butembo : Bien que nous soyons menacés, seules les actions parleront à notre place ! se sont exclamés les membres du triangle de résistance des verandistes
KATWA : KANYANGUNGU-VUHIKA –VULEMA !

La véranda Mutsanga antenne de KATWA-KANYANGUGU, a intercepté un monsieur, aux environs de 1h00 de ce 07/04/2016. Voulant lui demander calmement d’où il venait et d’où il allait, l’homme a pris la clé de champs. Les vaillants vérandistes en pleine « opération GOTI » l’ont pourchassé, jusqu’au point que l’homme est descendu jusque dans la vallée de VICHAYI, une vallée déclarée par les verandistes comme « Vallée de la mort » ; car c’est un bestiaux des bandits armés en commençant par KIBANGO, bref la vallée de WAYIMIRYA !

L’homme pourchassé est parti s’introduire dans une maisonnée, une fois aux alentours de cette maisonnée, les verandistes de KANYANGUNGU déjà coalisée à ceux de VUHIKA-VULEMA, ont attendu une voix d’une femme venir de la maisonnée en disant « si kamate ile arme, uba pike masasi » ! les vaillants combattants ont prix une distance et alerté le colonel de la PNC, qui heureusement est venue sans tardée avec l’épique des patrouilleurs pour se saisir de la situation. Surprise : l’homme était un militaire non enregistré à RUGHENDA et qui se cachait dans la vallée de VICHAYI avec arme et munitions !

L’équipe dirigée par le colonel s’est saisie de l’homme avec son arme et munitions. Ce Mr avait quelle mission dans cette vallée ?? Les autorités doivent éclairée l’opinion par rapport à ce nième jolis coup de filet des Verandistes, et continuer ne plus combattre ces jeunes qui se donne la peine de passer nuit à l’extérieur entrain de suivre tout mouvement suspect.

Le colonel de la PNC, POLONGOMA chargé des opérations a salué et encouragé la bravoure des verandistes de KANYANGUNGU-VUHIKA-VULEMA.

Pour la triangle de résistance de KANYANGUNGU-VUHIKA-VULEMA :
0990389503 Vulema

0992920392 : vuhika

0973250030 Kanyangungu.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s