Dieu veille…

[16:49:46] GENERAL-KAWELE -KATA -MOTO – Seba Siao: Au journal Afrique de 21 h 45’ du mercredi 13 janvier 2016 sur France24, l’ex Gouverneur de l’ancienne province du Katanga, Moïse Katumbi, a de nouveau donné sa position sur la tenue du dialogue politique en RD-Congo prôné par Joseph Kabila.

Juste après un reportage des confrères de France24 sur la question du dialogue, le président sponsor du Tout Puissant Mazembe est apparu pour donner sa version des faits. Pour lui, la tenue du dialogue est une perte du temps et une sorte de distraction que veut entretenir Joseph Kabila qui est fin mandat à en croire la Constitution.

Comme d’autres leaders politiques de l’Opposition comme Martin Fayulu interrogés lors du reportage du mercredi 13 janvier 2016 , Moïse Katumbi est resté constat et droit dans ses bottes sur la tenue du dialogue. Allons à l’essentiel, avait soutenu ce richissime qui, a fait fortune dans le commerce des poissons dans l’ancienne Shaba. Lors de son passage sur le média français, Katumbi a même soutenu l’idée de voir l’Opposition sortir un seul candidat.

D’où son appel aux primaires au rang de l’Opposition. L’homme a insinué que ses différents contacts ces derniers temps avec la classe politique de l’Opposition rentre dans ce cadre. A l’allure om vont les choses, la tenue du dialogue politique en RD-Congo reste opaque. Même si pour certains ténors de la Majorité présidentielle le fait pour Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) annoncer pour Kinshasa et prendre part au dialogue ouvre la voie aux démarches de Kabila. Mauvaise lecture des choses.

S’il faut bien scruter le message délivré par le Sphinx de Limété, Tshisekedi reste le même lorsqu’il a évoqué la tenue d’un dialogue sous l’égide de la Communauté internationale et au respect strict de la Constitution.
[16:56:43] GENERAL-KAWELE -KATA -MOTO – Seba Siao: http://vacradio.com/2016/01/13/rdc-olive-lembe-impliquee-dans-plusieurs-dossiers-et-descroquerie/

[17:15:52] GENERAL-KAWELE -KATA -MOTO – Seba Siao: https://www.youtube.com/watch?v=d1pB7P3Tlew&feature=share

[17:13:22 | Edited 17:19:17] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu: Arrêtons de nous infantiliser nous-mêmes et de vivre dans des illusions.  S’il est vrai que la majorité soit dans le sommeil, méfions-nous : Dieu veille sur les siens.  Nous ne pouvons nous laisser distraire par ceux qui nous prennent pour des niais.  Un jour, Dieu répondra à notre cri de détresse.

Jour et nuit, nous disons, nous congolais, que les occidentaux, la communauté internationale, comme les rwandais et les ugandais, soient tous contre nous, nous pillent, nous spolient… Et en même temps, c’est vers eux que nous allons, c’est à eux que nous recourons pour nous aider à résoudre des problèmes que nous avons créés de nos mains par nos mauvais choix électoraux tribalistes et de complaisance ?
Que peut-on négocier avec une dictature ? On s’y soumet ou on s’en délivre. Quel dialogue peut-on tenir avec une imposture, un esclavagisme, une dictature et une imposture de surcroît ? Soit que nous nous soumettons soit que nous nous résolvons d’en découdre, politiquement et démocratiquement avec ces bandits politiques qui profitent lâchement du peuple pour le subjuguer avec des armes aux bras.
Ceux donc qui qui nous distraient avec des dialogues ou des concertations ou des négociations avec l’imposture sont des traîtres – qui s’ignorent peut-être – mais donc les conséquences des actes n’en reste pas pour le moins préjudiciables à l’avenir de notre progéniture. D’autres en revanche sont bien lucides. Ils cherchent eux aussi comment camoufler leur forfaits qui pourtant ne quitteront pas les esprits des congolais qui ont perdu des leurs depuis 1960 sans que les coupables ne soient inquiétés et encore moins jugés. Il n’y aura pas de paix au Congo tant que nous nous refuserons de nous élever contre ceux qui prennent les congolais pour leurs esclaves, leurs moutons à conduire à la boucherie.
Il y a des congolais qui voient loin, qui sont porteurs des visions, qui ont des capacités de conducteurs de troupes : promouvons-les, plutôt que d’embarquer le pays, à répétition dans la colonisation par nous-mêmes. Passer à côté nous vaudra, dès 2017, une forme d’ignominie que nous n’avons pas encore connue dans la République.
Peuple congolais, lève-toi et choisi-toi tes vrais leaders, ceux qui ont une vision et la capacité de la matérialiser, avec la participation de tous !
Dans le Projet 2014, c’est à cela que nous travaillons, pour nous équiper, avant de recourir à l’aide des amis, de vrais amis et non à l’aide de cette MONUC dont les agents violent nos citoyens et pillent nos ressources naturelles et culturelles !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s