La fuite en avant…

Nous sommes dans une fuite en avant…

Nous connaissons le sort qui nous attend tous, nous qui avons choisi librement d’aller aux élections de 2016.  Plutôt que de nous mettre autour d’une table de travail, à laquelle nous invite le Projet 2014 depuis 1999, nous préférons des dialogues, des élections, des tournées en Occident, cet Occident même que nous prétendons être notre ennemi, notre dominateur !

Le vin est tiré.

Ne faut-il pas le boire maintenant ?

À quoi sert-il de discuter de ce que nous connaissons ?

Le sage ne tâchera-t-il pas plutôt de sauver les meubles ?

GPAU

From: kivu_avenir@yahoogroupes.fr [mailto:kivu_avenir@yahoogroupes.fr]
Sent: lundi 28 décembre 2015 17:51
D’après M. Arthur Kalombo, M. Tshisekedi serait le seul opposant de notre pays à n’avoir jamais touché l’argent du pouvoir. De qui tient-il cette information? Ensuite, serait-il devenu le porte-parole de M. Tshisekedi? Si non, je mets au défi ce dernier de dire haut et fort qu’il n’a jamais reçu de l’argent ni de feu le Président Mobutu, ni du Président Joseph Kabila. Car, en effet, une telle déclaration aiderait à éclairer objectivement l’opinion, dans la mesure où elle susciterait certainement des réactions de la part des personnes informées.

En tout état de cause, et sans que j’en eusse été témoin oculaire, je sais que le leader de l’Udps avait touché à Gbado en son temps la somme de 500.000 $ (cinq cent mille dollars) des mains du Maréchal du Zaïre, argent destiné aux 13 parlementaires. Ces derniers devaient par suite accusé leur collègue de s’être approprié tout seul cet argent. Beaucoup de gens se souviennent encore de l’épisode où le Président Mobutu « avait remis M. Tshisekedi à sa famille » alors quece dernier avait déclaré « renoncer à faire la politique ».

Je pense, pour ma part que, sans que cette méthode de diaboliser les concurrents, coutumière des soutiens de M. Tshisekedi, ne puisse plus surprendre, il est extrêmement important que l’opinion congolaise soit correctement informée car dans des régions où les gens continuent à mourir du fait de l’action des pays agresseurs, cette diabolisation pourrait avoir des conséquences insoupçonnées.

Albert Kisonga Mazakala

Le Lundi 28 décembre 2015 7h18, « Arthur Kalombo arthur.kalombo@gmail.com [kivu_avenir] » <kivu_avenir@yahoogroupes.fr> a écrit :

 

Nous venons de receuillir, de sources proches de la Majorite Presidentielle a Kinshasa que ne sont pas forcement opposants ceux que le Peuple congolais pense etre.  La majorite d’opposants officiellement identifies comme tels, sont sur la liste de salaire de la Majorite. La liste a ete meme fournie et les personnes citees sont telles que la vulgarisation de certains noms doit provoquer des remous parmi les Congolais qui avaient mise sur ces opposants entre guillemets.

Même ceux qui sont alles se livrer a une fete forraine a l’Ile de Goree, nombreux sont des mouchards de la Majorite. Aussitot que des seances de travail terminees que les bulletins d’informations sont transmis a Kinshasa qui suit les mouvements de ses agents illegaux dans l’opposition.

L’argent coule a flot et personne ne resiste ou tres peu. Et comme resultat, l’opposition  tellement pris de l’eau de partout qu’elle ne represente plus rien devant la face de la communauté internationale aux abois.

D’après certaines sources émanant de certaines chancelleries a Kinshasa, le seul vrai opposant ayant resiste a la corruption se trouve etre Tshisekedi. Malheureusement, ce dernier se trouve affibli par le fait que l’UDPS a ete affectee par la fronde interieure et certains membres influents qui se sont fait embrigader par la Majorite qui est prete a brandir la liste.

La seule alternative, toujours selon ces sources, reste la REVOLUTION POPULAIRE. Mais Kabila a deja pris toutes ses dispositions pour matter dans le sang toute sorte de resistance susceptible de se mettre au travers de son chemin.  La Majorite persiste et signe qu’il n’y aura pas d’elections et qu’elle devra, contre vents et marree modifier la Constitution afin de s’assurer non pas le GLISSEMENT, mais carrement son IMPLANTATION AVEC DEFI tout comme ca s’est passe en 2011.

Le problème est la détermination du PEUPLE CONGOLAIS qui n’est plus le meme. Il y aura une confrotation a Kinshasa qui sera suivie probablement a l’interieur du pays et que Kabila ne pourra pas contenir. La communaute internationale qui craint pour ses interets a deja apprete les Nations Unies d’intervenir pour neutraliser les institutions congolaises pour soumettre le pays sous son mandat et organiser plus tard les elections avec des acteurs crédibles.

Mais le statut SOUS-MANDAT peut durer d’un an a 50 ans. On se souviendra de la Namibie qui avait ete placee sous mandat de l’Afrique du Sud et du Rwanda Burundi sous le mandat belge.

Donc, les ténors que vous voyez dans l’Opposition, plusieurs sont des habitues de la Majorite qui font le malin et dont la Majorite connait les entrees et les sorties de ses bureaux de feuillots verts. Peuple congolais, ouvrez l’oeil, et le bon. L’heure est grave, tres grave!

Kalombo Kabengu

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s