Qui et que nous faut-il ?

[18:52:20] GENERAL-KAWELE -KATA -MOTO – Seba Siao:

BREAKING NEWS

Chassé au Burundi, Saïd Djinnit, c’est lui que Kabila et Tshisekedi choisissent comme médiateur dans leur dialogue C-NEWS l’avait dévoilé, dans une de ses dernières éditions, que le représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies dans la région de Grands-Lacs, Saïd Djinnit était pressenti médiateur au dialogue de Kabila et Tshisekedi.

Lequel dialogue n’engage pas la nation en réalité -juste un deal entre Joseph Kabila et Étienne Tshisekedi dans le but de se partager quelques postes au gouvernement. Et Kabila d’en profiter pour prolonger son bail au Palais de la nation au-delà de 2016.

Chose qui ne passera pas, selon les opposants qui ont ouvert une convention ce matin. Au finish, nous apprenons effectivement, que c’est Saïd Djinnit qui est désigné par Kabila et Tshisekedi son nouvel allié, médiateur du fameux dialogue.

Les assises pourront débuter le 15 novembre, pour être clôturées le 25 du même mois. Cent délégués kabilistes et tshisekedistes participeront à ce rendez-vous politique d’impact mineur.

[19:03:56] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu:

Une réaction à chaud

Je pense que l’opposition à Kanambe ne doit pas se tracasser outre mesure sur ce malheureux choix de l’UDPS.  Celle-ci a choisi le divorce d’avec le peuple, espérant ainsi avoir le pouvoir auquel il tient absolument, mais qui risquerait de lui échapper, à son appréciation erronée des événements.  L’UDPS décide donc, ostensiblement, sciemment, d’une collaboration pure et simple, avec l’ennemi numéro un du congolais aujourd’hui !

Ce qu’il faut, c’est : étudier comment barrer la route au cartel.  Démocratiquement, en préparant le peuple à ne pas s’impliquer d’une manière quelconque dans le projet qui sortira d’un dialogue qui n’en est pas un.  Kanambe est le meneur et le Sphinx de Limete ne peut pas lui faire face avec ses méthodes de travail d’aujourd’hui. Kanambe se paie des experts .  L’UDPS vient avec des cadres dont nous connaissons les atouts et les limites.  Ils seront à court d’analyses et de projets de société visionnaires, dont par ailleurs leur interlocuteur n’a pas besoin non plus.

Quelque part, le dialogue « Kanambe-Tshisekedi » est une affaire de ceux qui se ressemblent et qui s’assemblent !  Il nous revient maintenant à nous congolais, de faire la bonne part de chose.  Qui et que nous faut-il pour aller à coup sûr vers la paix et le progrès pour le plus grand nombre ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s