Vouloir tuer Katumbi…

[18:52:23] GENERAL-KAWELE -KATA -MOTO – Seba Siao: BREAKING NEWS le cafards rwandais hypolite kanambe soit disant
Joseph Kabila crée une rébellion à Kundelungu pour faire arrêter Moïse Katumbi
October 3, 2015 kienge

Katumbi et Kabila
Katumbi et KabilaDepuis une semaine, le Général Kampeta de la Garde républicaine a pris un jet privé à l’aéroport international de N’djili vers Lubumbashi.

Une fois sur place, il a organisé nuitamment des réunions avec le Colonel Tony Ilunga, Commandant de la Garde républicaine / Camp Kimbeimbe. Dès qu’ils ont terminé leur plan machiavélique, deux avions en provenance de Kinshasa ont atterri à la ferme de Joseph Kabila à Kundelungu, celle-là même qu’il avait arrachée à la famille Litho et à laquelle il a aussi annexé une partie du Parc du même nom, avec des armes et munitions.

Ensuite, le Commandant Tony Ilunga est allé à la résidence de Kabila où il a pris une dizaine de jeeps pimpant neufs remplies de militaires armés jusqu’aux dents et ont pris la direction de Kundelungu.

Une fois à Kundelungu, le Commandant va donner aux militaires le plan de leur opération, c’est-à-dire d’arrêter des Balamba, des Basanga, des Balubakat et quelques Kasaïens au motif que c’est Moïse Katumbi qui les a armés et qui leur a demandé d’attaquer la ville de Lubumbashi.

D’après ma source à Kundelungu, “c’est un militaire de la Garde républicaine que Moïse avait aidé sa femme à être opérée et sauvée, et il a été choqué par cette information en alertant les proches de Moïse Katumbi Chapwe”.

C’est ainsi que l’ONG Les « Oubliés de la Planète » informe l’opinion tant nationale qu’internationale de veiller sur la sécurité de Moïse Katumbi, d’autant plus que Joseph Kabila veut par tous les moyens l’arrêter comme il l’a fait avec Jean-Claude Muyambo, Vano Kiboko, Cyrille Doée Mumpapa, Fred Bauma, Yves makwambala, Ernest Kyaviro et Christopher Ngoyi, etc.

Le plan a commencé depuis ce matin à la RTNC qui est devenue une église à côté du village, qui, sur instruction de Mr Lambert Mende, un journaliste a insulté pendant deux heures Moïse Katumbi sur cette chaîne publique et considérée nationale. Quelle éducation pour notre jeunesse ?

Au moment où je mets ces informations en ligne, les militaires de la garde républicaine sont entrain de se déployer à Mitwaba. “La vie de Moïse Katumbi est en danger”, a martelé la même source a La Voix de l’Afrique au Canada.

Attendons voir la suite.

[19:07:49] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu: Frère,
Kanambe nous a dit qu’il était chrétien, comme Moïse Katumbi Chapwe confesse d’être du Christ.
Notre Dieu est vivant : s’il se confirme que Kanambe intente à la vie Katumbi et des siens, je pense, très humblement, qu’il aura, pour cette fois-ci aussi démontré qu’il n’a pas encore compris qu’il est un gracié de notre Dieu.
Or, la patience de Dieu n’est pas faite pour qu’on s’en moque, mais pour nous permettre de revenir à la raison, lorsque nous nous sommes égarés.
Quant à MKC, c’est bien entendu l’exil qui reste son seul moyen du salut ; en attendant que le congolais décide massivement et définitivement à arrêter l’imposture dans sa méchanceté.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s