La condition du peuple…

Le peuple se pose probablement la question de savoir ce que sera sa condition après le 31 décembre 2016, même s’il est difficile de prendre son pouls.

  1. Quel est le parti de l’opposition majoritaire au Congo et quel est son poids effectif, ses alliés compris, sur terrain ?
  2. Quel est le pouvoir de dissuasion de cette alliance de l’opposition, de quoi est-il fait ?
  3. Quel est le poids du pouvoir et ses alliés et de quelles armes disposent-ils pour forcer la population à la soumission ?
  4. Qui dans sa stratégie tient compte de ses données, se soucie de les maîtriser ?
  5. Quelle est le moral de ceux qui soutiennent le pouvoir de Kinshasa en ce moment ?

De la réponse à ces quelques questions dépend beaucoup l’issue des élections de 2016 et la condition du congolais après le 31 décembre 2016.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.