Encore une fois responsables…

Louis Michel et Didier REYNDERS sont encore une fois les responsables de nos malheurs.  C’est devenu une coutume chez nous que de le dire aux approches des élections.  Ils sont responsables, en ce compris à l’approche des élections de 2016, qui, selon nous, nous enfoncerons dans l’abîme.

En RDC, nous ne sommes jamais responsables de rien : ce sont toujours les autres !  Quand ce ne sont pas les jaloux, méchants, colonialistes belges qui nous en veulent, ce sont leurs valets, les rwandais, qui nous bloquent le chemin de la paix et du progrès, par leurs occupations de nos territoires, leurs viols de nos femmes, leurs massacres de nos innocentes populations.  La lecture de la livraison ci-dessous nous remet la musique qui nous est désormais familière.  À nouveau, trois belges reviennent sur nos lèvres, et bientôt, nous pouvons parier qu’ils seront plus de cinq…

Damnés de congolais que nous sommes !

Ci-dessous, notre réaction à chaud…  Si elle peut encore servir.

Le pouvoir, le gouvernement, le parlement, l’administration, tout comme une frange significative de l’opposition congolaise ont choisi d’aller aux élections de 2016, sans une préparation digne de ce nom.  Le même comportement revient au créneau depuis 1960.  Et qui pis est, c’est sous un régime illégal, qui ne peut que torpiller tout ce qui tend à permettre au congolais de devenir indépendant, que nous opérons.

Personne ne parle des coups d’état de 1961, de 1965, de 1997 ni de celui de 2001.  Tous ou presque pense redresser le pays avant de n’avoir rendu justice à ceux qui ont perdu des leurs dans ou à la suite de ces événements électoraux déterminants pour notre destin !

Je ne parlerai pas exprès ni de Louis Michel ni de Didier Reynders ici : ils sont de mon parti politique.  Je sombrerais ou je risquerais d’être accusé de sombrer dans un parti pris.  Que ceux qui les accuses d’être la cause de nos malheurs nous expliquent clairement à nous congolais, sans tabou, les éléments factuels qui leur permettent de les considérer comme tels.    Jusqu’à ce qu’ayant bien compris la monstruosité de leur méchanceté, nous soyons motiver à travailler à l’indépendance véritable de notre pays avec hargne, plutôt que de défiler dans l’Occident qui écoute, assez bien, la Belgique de Louis Michel et Didier Reynders.

Quant aux politiciens de chambre dont il est question ici-bas, nous noterons que nous les avons souvent invités à nous mettre autour d’une table de travail et non de masolo ; pour :

(1)   Définir clairement et démocratiquement ce que nous voulons faire de la République que nous a légué PE Lumumba ;

(2)   Définir la manière dont nous voulons réaliser l’idéal, les buts ainsi que les objectifs que nous nous serons démocratiquement assignés.

Force est de constater que notre peuple, majoritairement, ne veut pas de cette démarche.  Les travaux claniques, tribaux, ethniques et d’alliances, à visées hégémonistes et machiavéliques, se multiplient et ronge notre société.

Quant à notre peuple, c’est à ces hommes, qu’il se confie depuis 1960.

Le mensonge du MLC demeure intact.  Ceux de la deuxième république, augmentés de nombreux assassinats politiques restent irrésolus.  La troisième et la quatrième République ne nous ont pas avancés ni au plan démocratique ni au plan développemental.

Nous proposons un schéma ambitieux, après l’aboutissement d’une analyse sommaire :

(1)   Se mettre autour d’une table pour trouver, ensemble, comment débouter l’imposture, la trahison et la médiocrité de notre territoire ;

(2)   Commencer par le commencement : définir clairement ce que nous attendons faire ce pays qui n’est pas nôtre et la définir la manière dont nous voulons le faire.

Notre conviction est que l’avenir du pays dépend de l’adhésion à ce principe, à cette méthode de travail, sans lequel, nous nous trouverons toujours des excuses de n’avoir été empêchés, par Louis Michel, Didier Reynders et compagnie, de faire ce que nous voulons faire de notre nation.

Nous comprendrons pourquoi nous disons clairement que l’avenir de la RDC soit sombre : pas avant une génération, la RDC ne peut prétendre ni à la paix ni au développement véritables.

From: kivu_avenir@yahoogroupes.fr [mailto:kivu_avenir@yahoogroupes.fr] Sent: mardi 25 août 2015 16:48 To: kivu_avenir@yahoogroupes.fr; UDPS PARLEMENTAIRE DEBOUT <PARLEMENTAIRE_DEBOUT_DE_UDPS@yahoogroupes.fr>; Udps Multimédia <udpsmultimedia@yahoo.com>; heritiersdelajustice@yahoo.co.uk; nzitananzita@yahoo.co.uk; Richard Babadi <tshiondo100@yahoo.fr>; Elonga Adjadje Losanganya Louis-Robert <elonga51@yahoo.fr>; Roger KONGO <kiassi_mb@yahoo.com>; Rolain MENA <menarolain@yahoo.fr>; yvon ramazani <yramazani@yahoo.fr>; lecridesopprimes@yahoogroupes.fr; Forum Lumumbiste des Patriotes Congolais <congokin-tribune@congokingroupes.com>; Fweley <afriquenouvelle@bluewin.ch>; vickybilonda@yahoo.fr; Prof. Gaspard MUGARUKA Bin-MUBIBI <binmubibi@yahoo.com>; Serge Gontcho <gontchoserge@yahoo.fr>; Gilbert Tshilumba <gilt90@yahoo.fr>; Godé Chiri Haguma <hagumachiri@hotmail.com>; Emmanuel Ngeleka <ngele.ema@gmail.com>; munta evariste mpwo <mmpwo@hotmail.com>; EMOP Z.M.DILONDI <patoudilondi@gmail.com>; efutorosalie@hotmail.com; El Du Jardin <dujardinel@ymail.com>; Dishasi Hasele <dishasele@gmail.com>; Owandji Lambert Opula <hinterland1@yahoogroupes.fr>; Jean Kadima-Schipa <jzpalmares@gmail.com>; salomon Valaka <valaka200@hotmail.com>; Marcel Tshibwabwa <sinaseli@hotmail.com>; Albert Mujanyi <albertmujanyi1752@hotmail.com>; juchudi@aol.com; Albert Puati <celestesaintsalut@yahoo.com>; Zadain <zadaink@yahoo.fr>; Fungula Fumu Ngondji <fumu14@gmail.com>; Mundi Nyunyi <mundi.nyunyi@yahoo.ca>; Bena Kasayi <beNA_KASAYI@groupesyahoo.ca>; bandundu.idiofa@yahoo.com; Ntumba Kabisa <ntumbakabisa@gmail.com>; Omer NSONGO DIE LEMA <omernsongo@gmail.com>; Jean-Pierre Vununu <jpvununu@yahoo.de>; Victor KABAMBA Nzuzi <kabambanzuzi@gmail.com>; ONGENDA Willy Delors <ongenda_wl@yahoo.fr>; C.Kalombo <c.kalombo@yahoo.com>; norbert katanga beya <norbeka@hotmail.com>; Ikonga Wetshay <presence4@hotmail.com>; Gabriel Yanga <yangabrielk@yahoo.fr>; lafraco@yahoogroups.com; Adeito Bagbeni <adeito4bag@aol.com>; Visitation Présidentielle <visitationpresidentielle@bell.net>; Mambo Lumona <lumona1@aol.com>; tshilombo kaninku <marcellotshilombotshiakanyinda@gmail.com>; Ed. Nsimba <ednsimba@aol.com>; Sam Mununga <msndongi@ncsu.edu>; kasongo.ilunga@wanadoo.fr; pascal yoko <yokopascal@yahoo.ca>; Pierre Bayang Mpama <pierre.mpama@arcor.de>; Jacques Lumbwele <jacqueslumbwele@gmail.com>; Jean – Jacques Wondo <wondo_paly@yahoo.fr>; Baudouin Ngoy Kayumba wa Kukinda <ngoykayumba@yahoo.fr>; Samy Bosongo <claudiagirl3@yahoo.fr>; Candide Okeke <candidokeke@yahoo.fr> Subject: Re: [Kivu-Avenir] Le MR de Louis Miche et Didier REYNDERS dans ses magouilles électorales

Qu’est-ce que les politiciens congolais de l’Opposition disent a ce propos? Tiennent-ils des reunions dans leurs cabinets de combat pour assener un coup ou faire chanter ce pouvoir de l’occupation au Congo?

Lorsque Ngoy Mulunda dit qu’il n’a rien a se reprocher alors qu’il sait ce qu’il a fait, on peut comprendre la qualite des pseudo-politiciens congolais.

Il y a eu beaucoup de dossiers importants pour servir le combat contre le pouvoir, les soi-disant politiciens ne regardent qu’aux articles de la Constitution et ne parlent que du fameux dialogue comme si c’etait une invention de Kabila et Tshisekedi.

A Dubai, 50 T d’or en provenance du Congo avaient ete saisies et l’information a circule a travers le monde. Qu’est devenu cet or?

A Nairobi, la police kenyane avait saisi l’or qui a ete identifie comme appartenant a Kabila. Des videos de la Police et de la presse ont ete publiees. Qu’est devenu cet or?

L’APRODEC avait demontre avec preuve par 9 les tricheries et les fraudes a partir du serveur avec cette histoire de doublons. Un dossier bancable. Le dossier de M. Flahaut implique dans les fraudes de 2006 avec enregistrement de conversation entre Flahaut et un tiers. Un travail de titan. Qu’en ont fait les politiciens de chambre congolais?

On nous rabat les oreilles avec des declarations farfelues de politique congolaise, de luttes, de resistance, de combat etc…mais des actions concretes, on les voit a peine et encore!

Ce que l’APRODEC fait tout comme le DSC de Jean-Jacques Wondo, sont des preuves de combat qui va de la tete au terrain, donc pragmatique.

Et les politiciens dans l’entretemps?

Kalombo Kabengu

2015-08-25 4:32 GMT-07:00 lubaki patrick bachlubaki@yahoo.fr [kivu_avenir] <kivu_avenir@yahoogroupes.fr>:

Elections en RDC: Démission de Didier REYNDERS pour faux commis devant le Conseil d’Etat de Belgique ? – APRODEC ASBL

Elections en RDC: Démission de Didier REYNDERS pour …

L’APRODEC asbl a pour but principal de défendre les intérêts et les droits de la République Démocratique du Congo, des citoyens Congolais et des personnes d’origine…

Afficher sur aprodec.blog4eve… Aperçu par Yahoo

Elections en RDC: Démission de Didier REYNDERS pour faux commis devant le Conseil d’Etat de Belgique ?

Document original: http://aprodec.blog4ever.com/fichier-5067876-1378299-467504.html

Halle, le 21 août 2015

Monsieur Didier REYNDERS

Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris et des Institutions culturelles fédérales

rue des Petits Carmes, 15

B-1000       BRUXELLES

Monsieur Didier REYNDERS Ministre fédéral belge des Affaires étrangères en visite en République Démocratique du Congo à l’issue de la publication de l’arrêt rendu par la Cour suprême de justice proclamant les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 28 novembre 2011 et l’investiture de Joseph KABILA lequel a bénéficié d’une fraude massive relativement à la falsification grossière du nombre d’électeurs enrôlés [[ l’Aprodec Asbl a mis en évidence l’existence de plus de 9.8 millions de doublons sur un corps électoral de 32 millions d’électeurs enrôlés, soit près d’1/3 de faux électeurs enrôlés]]  grâce aux kits biométriques et du logiciel AFIS fournis par la société belge ZETES SA.  Le nombre pléthorique notamment des cartes d’électeurs, des urnes, des isoloirs (…) et des bulletins de vote commandés par la CENI est proportionnels au nombre d’électeurs prétendument enrôlés.

« Les irrégularités ne changent pas l’ordre d’arrivée des candidats… »  Dixit, Didier REYNDERS.

V/Réf. :                                         N/Réf. : 21/08/2015 APRODEC BGOV                                 Annexe(s) : 2

Objet : – Exécution de l’arrêt n° 231.702 rendu le 23 juin 2015 par le Conseil d’Etat de Belgique annulant votre décision implicite du 23 octobre 2013 relative au refus d’accès aux documents et actes administratifs.

– Votre démission du gouvernement fédéral belge.

Monsieur le Vice-Premier Ministre,

Monsieur le Ministre,

Ensuite de l’arrêt n° 231.702 rendu le 23 juin 2015 par le Conseil d’Etat de Belgique nous vous mettons en demeure par la présente de prendre la décision nous autorisant à prendre connaissance des documents et actes administratifs relatifs à la demande d’information adressée par l’Office national du Ducroire (ONDD) à l’Ambassadeur belge en poste à Kinshasa préalablement à l’octroi de deux polices d’assurance n° 86 294 et n° 86 695 couvrant les deux contrats commerciaux y relatifs attribués par les autorités congolaises le 17 juin 2010 au profit de la société belge SA ZETES.  Ceci, tout en nous indiquant de manière précise les modalités pratiques qui nous permettront d’entrer effectivement en leur possession en temps utile.

Par ailleurs, considérant que dans le précité arrêt, les juges constatent dans votre chef notamment le refus non motivé de répondre à la demande formulée par notre organisation conformément à l’article 32 de la Constitution belge et la loi du 11 avril 1994 sur la publicité de l’administration d’une part et d’autre part, le fait d’avoir nié en cours de procédure devant du Conseil d’Etat l’existence des correspondances échangées entre l’ONDD et l’Ambassadeur belge en poste à Kinshasa relativement à l’octroi par l’ONDD de deux polices d’assurance-crédit au profit de la SA ZETES. Ce qui relève de l’arbitraire étatique et partant, constitue une sérieuse remise en cause de la crédibilité de la politique menée par le gouvernement fédéral belge en République Démocratique du Congo, nous vous prions en tant que chef de la diplomatie belge et juriste de formation d’en tirer sur le plan personnel toutes les conséquences.

Enfin, nous vous rappelons les termes de notre courrier du 11 février 2014 auquel, sauf erreur de notre part, vous n’avez à ce jour ni répondu ni réservé la moindre suite.

Je vous prie de croire, Monsieur le Vice-Premier Ministre, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma parfaite considération.

Pour APRODEC ASBL,(*)

[Signature]

________________________

Benjamin Stanis KALOMBO

Président et Administrateur délégué

ANNEXES

– Arrêt n° 231.702 rendu le 23 juin 2015 par le Conseil d’Etat de Belgique annulant la décision implicite du 23 octobre 2013 du Monsieur Didier REYNDERS Ministre fédéral belge des Affaires étrangères relative au refus d’accès aux documents et actes administratifs.

http://aprodec.blog4ever.com/fichier-4948324-500169-467504.html

– Lettre adressée par APRODEC asbl  le 11.02.2014 à Monsieur le vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes

http://aprodec.blog4ever.com/fichier-3420976-3307372-467504.html

(*) APRODEC asbl a pour but principal de défendre les intérêts et les droits de la République Démocratique du Congo, des citoyens Congolais et des personnes d’origine Congolaise. Elle pourra notamment lutter et agir en justice contre toute forme de violation des droits, de la souveraineté et de l’intégrité du territoire de la République Démocratique du Congo ; contre le pillage de ses ressources naturelles, en ce compris la signature des contrats léonins ; ainsi que les violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire, qu’elles soient le fait de personnes physiques ou morales, d’un Etat, quelle que soit leur nationalité, sans limitation dans le temps, ni dans l’espace.

APRODEC asbl peut agir en justice contre toute forme de pillage du patrimoine mobilier et immobilier de la République Démocratique du Congo. Elle pourra aussi agir en justice contre toute forme de destruction de l’environnement et de l’habitat naturel des populations.

APRODEC asbl peut agir en justice pour défendre les intérêts et les droits des victimes [ou leurs ayants droit, en ce compris les membres de l’Association] de crimes et délits commis en République Démocratique du Congo.

APRODEC asbl peut agir en justice, conformément à l’article 21 alinéa 3 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, pour défendre les intérêts et les droits des électeurs congolais, en ce compris les membres de l’Association qui sont électeurs ou éligibles en République Démocratique du Congo.

APRODEC asbl, en tant que partie prenante externe des sociétés qui ont des activités économiques en République Démocratique du Congo, peut notamment défendre les droits d’actionnaire [de poser des questions et de recevoir des réponses au cours de l’Assemblée générale des actionnaires] de ses propres membres qui ont acquis tout au plus deux actions des sociétés cotées.

APRODEC asbl oeuvre pour la promotion de la démocratie, le développement socio-économique et culturel de la République Démocratique du Congo.

Dans ce cadre, l’Association peut entreprendre, promouvoir et coordonner toute poursuite judiciaire, toute investigation, tout audit, tous travaux, colloques, actions, ainsi qu’établir des rapports et analyses approfondies en rapport avec son but. Elle fait des recommandations et du Lobbying auprès des décideurs étatiques et non -étatiques; elle peut également collaborer avec d’autres associations nationales ou internationales poursuivant les mêmes objectifs.

In memoriam Floribert Chebeya, Armand Tungulu, Serge Maheshe, Franck Ngike, Bapuwa Mwamba, Daniel Boteti, Pascal Kabungulu (…) victimes de l’intolérance politique en République Démocratique du Congo

_____________________________________________________________________________

APRODEC asbl : n° d’entreprise  891.074.266

Siège social : Nachtegaalstraat, 8  Boîte 1 – 1501 HALLE (BELGIQUE)

Tél : 0032.484.925.836

Courriel : aprodecasbl@gmail.com

Delta Lloyd Bank: 132-5334362-82     IBAN: BE25132533436282      BIC: BNAGBEBB

Bachlubaki

https://myspace.com/bachlubakimusique

Le Dimanche 23 août 2015 16h05, « Jean Kadima-Schipa jzpalmares@gmail.com [kivu_avenir] » <kivu_avenir@yahoogroupes.fr> a écrit :

———- Forwarded message ———- From: Asbl Aprodec <aprodecasbl@gmail.com> Date: 2015-08-22 4:32 GMT-04:00 Subject: Élections en RDC: Démission de Didier REYNDERS pour faux commis devant le Conseil d’État de Belgique ? To:

Madame, Monsieur,

Je vous communique pour diffusion le lien vers la lettre adressée à Monsieur Didier REYNDERS Ministre belge des Affaires étrangères.

http://aprodec.blog4ever.com/elections-en-rdc-demission-de-didier-reynders-pour-faux-commis-devant-le-conseil-d-etat-de-belgique  (voir le document original)

Bien à vous,

Benjamin Stanis KALOMBO

Président et Administrateur délégué APRODEC ASBL

____________________________________________________________________________

APRODEC asbl : N° d’entreprise : 891.074.266 ;

Siège social: Nachtegaalstraat, 8 Boîte 1 – 1501 HALLE  (Belgique);

Tél: 0032.484.925.836 ; E-mail : aprodecasbl@gmail.com ; http://aprodec.blog4ever.com

Delta Lloyd Bank: 132-5334362-82 IBAN: BE25132533436282 BIC: BNAGBEBB

Envoyé par : Arthur Kalombo <arthur.kalombo@gmail.com>

Répondre en mode Web Répondre à expéditeur Répondre à groupe Nouvelle discussion Toute la discussion (3)

VOICI LA PROCÉDURE POUR S INSCRIRE À KIVU-AVENIR FORUM. Envoyez un message vide  à: kivu_avenir-subscribe@yahoogroupes.fr Kivu-Avenir  Vous enverra  une demande de confirmation Renvoyez la demande de confirmation à l expéditeur. Et automatiquement vous devenez MEMBRE de Kivu-Avenir ! Pour l assistance contactez la modération kivu_avenir@yahoo.fr Cell: +27(0) 8333-74112

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.