Malu Malu : plus que clair !

Malu Malu a beaucoup dit.  Pour une fois, il me surprend.

http://www.lavdc.net/portail/abbe-malumalu-en-tant-que-citoyen-je-souhaite-que-la-constitution-de-la-rdc-soit-respectee/

Ne risquent-elles pas de retarder l’organisation de la présidentielle ?

Pour le moment non. En revanche, pour les élections des députés nationaux, le législateur a introduit dans la loi organique une disposition selon laquelle le recensement administratif doit être fait préalablement à la tenue du scrutin. Très tôt, sans ambages et en toute transparence, la Ceni a attiré l’attention des responsables politiques sur ce problème. Ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savent pas.

C’est nous qui soulignons !
Qu’aurons-nous en 2016, chers naïfs ou malicieux concitoyens qui courrez après des élections que vous ne savez pas organisez ?

Que pensez-vous du débat sur une éventuelle révision de la Constitution ?

Concernant les articles verrouillés de la Constitution, personne n’a pris l’initiative de leur révision. Tout le reste n’est que spéculation.

C’est un débat légitime, mais il ne doit pas se transformer en procès d’intention. Il faut arrêter d’agiter la population, d’écrire des livres sur le sujet… En tant que citoyen, je souhaite que la Constitution soit respectée et je note que pour l’instant, concernant les articles verrouillés [portant notamment sur la limitation du nombre de mandats présidentiels], personne n’a pris l’initiative de leur révision. Tout le reste n’est que spéculation.

C’est encore nous qui soulignons !
Malu Malu nous dis son voeu en tant que citoyen.  Il ne nous garatit rien quant à son rôle de président de la CENI.  Qu’aurons-nous  donc d’ici 2016 ?  Où est l’opposition capable de nous offrir la victoire sur l’imposture dans ces conditions ?  A deux ans des élections, les tenors de l’opposition démontrent par leurs prestations et attitudes qu’ils ne seront pas en mesure de faire mieux que Mbemba ni Tshisekedi…  Nous, dans le cadre du Projet 2014, prédisons, de ce fait, un échec cuisant…  A moins qu’un miracle n’ait lieu !

Jeune Afrique : La Conférence épiscopale nationale du Congo s’était prononcée contre la désignation d’un membre du clergé catholique à la tête de la Ceni. N’avez-vous pas violé sa « consigne » ?

Apollinaire Malumalu : Je n’ai jamais été candidat à ce poste. Je suis revenu à la Ceni parce que j’ai été choisi par les confessions religieuses, l’une des composantes de la société civile chargées de désigner l’un de ses membres. Les huit confessions devaient élire la personnalité la plus compétente pour les représenter, sur des critères bien définis. J’ai obtenu 7 voix sur 8, le suffrage de l’Église catholique étant le seul à ne pas se porter sur moi. Cela dit, je reste prêtre diocésain. Il appartenait à l’évêque [du Nord-Kivu] de décider si je pouvais être membre de la Ceni ou pas. Après s’être concerté avec ses pairs, il a accepté.

Quant à sa responsabilité, c’est encore nous qui le soulignons !
Malu Malu n’est pas capable de dire non à Joseph Hypolithe Kanambe qu’il s’empresse de venir sauver, mais il est naturellement capable de dire non à son chef hiérarchique.  Si du moins nous en tenons aux propos de cet entretien.

Conclusion

Pour une troisième fois, nous pouvons le dire, aujourd’hui, deux ans plutôt, que la RDC soit encore une fois mal partie, est, pour nous, plus qu’une conviction…  Le salut du congolais ne se trouve plus que dans une seule chose : arrêter nos traîtées.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans 2016, Elections, Elections 2016, Malu Malu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s