Ce qui s’écrit…

Je pense que le président Vital Kamerhe ne devrait plus répondre aux questions sur sa nationalité, car si les Bashi lui reconnaissent  comme fils et que le mwami des Bashi lui reconnait comme neveu, alors, pourquoi lui devrait continuer à répondre, car ses détracteurs ne l’accepterons jamais. Il ya d’autres champs que le chef de l’UNC devrait fouetter. Ici je parle de son projet de société. C’est une honte de voir les gens qui avaient eu le pouvoir de changer les choses, mais ne  l’ont jamais fait, mais qui se permettent d’attaquer le président V. Kamerhe.  Cette histoire me rappel la réponse que le feu président Hugo Chavez donna à un journaliste qui voulait savoir pourquoi lui se fait souvent photographier avec les gens tels que Kadhafi, Saddam Hussein etr…Chavez  avait répondu que même s’il s’habiller comme le pape, ses ennemis et détracteurs trouverons toujours d’autres moyens de l’attaquer. Je me pose toujours la question de savoir pourquoi nos frères n’attaquent pas les rwandais comme Bizimana karamuheto, Azarias Ruberwa, Nyarugabo, Masunzu, Obeid Rwabasira, Bisengimana  etr…, mais ils trouvent bon  d’attaquer quelqu’un qui a une communauté congolaise qui l’accepte comme fils.

Le frère Mastaki a le plein droit de défendre la vérité, et je ne vois pas pourquoi certaines personnes cherchent à l’intimider.Waache makelele yao hao wajamaa.

  1. Huruma Nashimbi

 2014-09-27 14:25 GMT-04:00 Jacques MUZANI <j_muzani@hotmail.com>:

 Un kivutien ne doit pas s’attaque à un autre kivutien dans ce Forum. M. Kadima, votre façon de réagir ne nous plait pas du tout, comme pour ce cas où tu réagis à un message de Mastaki. Ce dernier ne représente pas tous les kivutiens. Pour quoi chaque lorsqu’un kivutien élève sa tête pour dénoncer les malheurs qui frappe son terroir, on lui donne tous les noms d’oiseaux ! Ont tous été par moments traités de rwandais, burundais ? Pourquoi vous mettez tous les Kivutiens toujours dans un même sac ? Etes-vous conscient du fait que vos manières sont de nature à semer la haine là où tout le monde veut cultiver la cohésion entre différentes communautés congolaises. Vous dites que le malheur du Congo c’est le Kivu, que nous sommes pris en otages à cause du Kivu; nous mourons chaque jour à cause du Kivu; l’économie du pays est par terre a cause du Kivu; la politique nationale par terre à cause du Kivu, les maladies épidémiques et endémiques sont partout en RD Congo à cause du Kivu; la famine a rempli nos cimetières à cause du Kivu; nos enfants ne peuvent plus étudier a cause de Kivu; le budget de l’Etat est constamment dilapidé pour le Kivu. C’est-à-dire les malheurs du Congo et toutes ces souffrances c’est à cause du Kivu, selon vous. Tous les problèmes que vivent les Congolais c’est selon vous le Kivu et les Kivutiens en sont les causes. Est-ce aujourd’hui que vous découvrez que Mastaki est rwandais depuis toutes ces années pendant lesquelles vous échangez quasi quotidiennement avec?

Jacques E. Muzani Nilabwe

Moderateur  Kivu-Avenir

Date: Sat, 27 Sep 2014 11:08:44 -0400

Subject: Fwd: [Kivu-Avenir] Respectons nos politiciens et laissons… Un congolais ambassadeur du Rwanda en France
From: jzpalmares@gmail.com
To: AFRICA-T1@googlegroups.com; 2AFRICA-T@googlegroups.com; Africa-T@googlegroups.com; kasaiwetu-list@yahoogroupes.fr; congo-kin-alternative@yahoogroups.com; congocitizen@yahoogroups.ca; front_compatriot@yahoo.fr; cccmontreal@yahoo.fr; Banacongo@yahoogroupes.fr; paxnow@yahoogroups.com; congokdp@gmail.com; udpsmultimedia@yahoo.com; jzpalmares@gmail.com; bandundu.idiofa@yahoo.com; banayaequateur@yahoogroupes.fr; unioncongolaise@yahoo.fr; cojeski.rdc@societecivile.cd; Kivu-Avenir@googlegroups.com

 ​Cher Mastaki,

Le Jury is still out sur toi depuis la bombe de Monsieur Yaalengi. Il ne faut donc pas croire que la question est deja enterree en depit de tes myrriades d’attaques. Les hommes et les femmes sont en encore dans la foret et dans les eaux sur toi. Ton vrai ennemi— qui sera aussitot vrai ton temoin cuisant— est ta bouche a travers ta plume.

Dans ton message ci-dessous, tu reponds sans le savoir a Monsieur Evariste mpo que tu etais bel et bien un agent de renseignement, et tu sembles plus avance que Monsieur Honore Gbanda. Pour quoi et pour qui?

Cher Mastaki, tu accuses les « juristes catholiques de Canada » de tous les peches du monde. Et surtout tu dis qu’ils ne te representent pas. Alors , cher Mastaki, qui t’a donne l’autorite de representer le Kivu? Chaque fois que l’on cite Kivu, tu te mouches comme un chacal affame qui a senti venir une buffle galopante.

Tu n’es pas membre de l’UNC, tu n’es pas supporter de Kamerhe, mais qui t’a donne l’autorite de parler pour UNC et extrapoler sur Kamerhe? Liboso ya ko longola poti na miso a moninga, longola liboso mama ya basalete na kati ya oyo na yo. Tu dis que tu es congolais, alors tu dois comprendre mon lingala. ​

Non, Monsieur, que tu le veuilles ou pas, nous sommes tous des Kivutiens. Nos femmes, nos enfants, nos peres , nos meres, nos grand-peres, nos grand-meres, nos cousins, nos cousines, nos neveux, nos nieces et nous memes nous sommes des Kivutiens.

Nous sommes pris en otages a cause du Kivu; nous mourons chaque jour a cause du Kivu; l’economie du pays est par terre a cause du Kivu; la politique nationale  par terre a cause du Kivu; les maladies epidemiques et endemiques sont partout au congo a cause de Kivu; la famine a rempli nos cimetieres a cause de Kivu; nos enfants ne peuvent plus etudier a cause de Kivu; le budget de l’Etat a ete accapare par le Kivu.

Alors, cher Monsieur Mastaki, fermes bien ta geule, zip, completement boucle! Prends moi au serieux quand je te dis CA!!!!

JSK

——— Forwarded message ———-
From: ‘MastakiBayange’ via kivu-avenir <kivu-avenir@googlegroups.com>
Date: 2014-09-27 2:48 GMT-04:00
Subject: [Kivu-Avenir] Respectons nos politiciens et laissons… Un congolais ambassadeur du Rwanda en France
To: « kivu-avenir@googlegroups.com » <kivu-avenir@googlegroups.com>
Cc: HL <hinterland1@yahoogroupes.fr>, LeCri <lecridesopprimes@yahoogroupes.fr>

Frère(s) Juriste(s), cher(s) collègue(s),
Bonjour!

Enfin, vous voilà! Vous vous êtes finalement décidés de m’épingler, spécifiquement, sur mon attitude envers un groupe d’individus que vous qualifiez, c’est votre choix, de groupe politique… Vous aviez tenté de le faire la fois dernière, mais vous êtes demeurés « philosophes »; vous avez spéculer sur des « coups de gueule », etc. Un juriste ne spécule pas, il y va avec ses faits…

J’évite, frère, de réagir au général. Je ne suis pas, contrairement à beaucoup, un spéculateur. C’est pour cela que je dérange les menteurs, les fabricateurs d’histoires, les mécréants de tous genres… vous y compris, aussitôt que vous quittez le champ juridique et ses exigences logiques et matérielles.

1) SJCC tient pour? « What does SJSS stands for », dirait un anglo? Qui se cache derrière cette appellation de « Société de juristes catholiques du Canada »? Ne faites-vous pas une fausse représentation, d’abord? Société pour signifier un individu donné? Même s’il se serait agi d’un grand nombre, seriez-vous sûrs que vous êtes bien représentatifs de « Juristes catholiques (au Canada) »? N’en suis-je pas un moi-même? Me représentez-vous? Pas grave: disons qu’il s’agit d’un nom légal d’une structure individuelle ou plurielle! Cependant, pour plus de crédibilité, la personne qui rédige une critique par rapport à une autre sortie devrait signer son écrit. C’est un peu plus de civilité… le respect envers autrui commence par là.

Puis, j’ai déjà rencontré un de vous: le frère Alfred Lukhanda (le jour où nous avons rencontré Charles Onana, le frère bien-aimé JJ. Wondo, Patrick…). Je lui ai remis une lecture intéressante sur le Kivu et toute la question des frontières. J’avais offert de le rencontrer, seul ou en groupe, pour plus d’explication (après lecture!). Il a disparu, sans laisser de traces, bien que je lui ai laissé mes coordonnées. Pour dire que je ne suis pas le MASTAKI qui fuit les compatriotes (dans des hôtels à New York), surtout pas fuir les Patriotes parmi mes compatriotes. J’attends encore! Vous avez mes coordonnées virtuelles. Mon téléphone est le 613-789-3234 (cette voie est toutefois déconseillée car je suis loin du téléphone à cause de mon clan). Aussi, suis-je sur mastaki.bayange sur Skype. J’ai déjà communiqué personnellement avec bcp de frères…

2) Parlant de communication avec des frères, j’aimerais préciser que j’ai déjà été en contact avec HNgbanda; indirectement je l’avoue. Alors membre d’un de nombreux groupes actifs au Kivu au moment où nous vivions la « grande peur du Rwanda », notre organisation a cru en HNgbanda; lui aussi a cru en nous. J’étais l’agent de liaison et communiquais avec un frère que j’ai bcp apprécié pour son humilité (car, c’est très important!), Bienvenu Mbuyu… Je n’entre pas dans le détail, mais nous avions tout simplement découvert qu’HN avait le verbe mais pas son moyen. On ne parle pas d’argent; je parle de liens (genre, des pays amis qui pouvaient former notre résistance…).

R i e n! Moi, je lui ai donné une information qu’il voulait obtenir: les groupes armés, leurs leaders… dans l’Est (de l’Ituri au Sud-Kivu). C’était facile: nous avions un bon contact avec un Européen qui faisait son doctorat là-dessus. Quand il a voulu savoir plus, nous avons rompu la communication car il nous a été bien dit qu’il pouvait travailler pour l’ennemi… À l’époque, HNgbanda était encore bien entouré; pas des apprenti-sorciers de genre le nouvel élève comme Yango W’Etshiko qui a des interventions d’allure « cheveux dans la soupe ».

3) Puis, le mensonge! HNgbanda voudrait se passer comme celui qui représente la résistance. Il y en a qui l’appelle même le « père de la résistance congolaise! » Quel culot? Mais, monsieur était encore au pouvoir, à Kinshasa, quand Baraza la Kivu alertait tout le monde sur l’agression du Rwanda et de l’Ouganda. En 1994, nous avions enterré notre hache de guerre contre le régime Mobutu et envoyé, de nos poches, quelqu’un à Kinshasa pour livrer de l’information relative à une agression future du pays. Grâce à notre activisme au sein de La Table de concertation sur les droits humains au Zaïre — la même organisation qui obtint le « moratoire de non renvoi vers le Zaïre qui a aidé beaucoup de nos compatriotes dans leur installation au Canada (1991) — nous étions tombé sur un document en ce sens. Présenté à Baraza la Kivu, unanimement on a constitué une délégation pour Kinshasa. L’info était remise à tous les dignitaires originaires du Kivu sans distinction: le ministre des Affaires étrangères Kititwa, l’adjoint du Parlement issu de la CNS Anzuluni, « Tika Mwana! », etc. Si HNgbanda n’a pas reçu ce doc, il n’a qu’à se plaindre (et son gouvernement). Il était plutôt préoccupé à harceler ses compatriotes pour la « sécurité de son patron » duquel il dit avoir été très loyal. Discutable toutefois, car « loyal » avec quoi lui, un ex-ministre de la défense et premier responsable de la sécurité qui n’aurait aucun contact utile avec tous les généraux qui vivent à l’extérieur! Voilà l’homme; je ne fais qu’un constat froid mais véridique. Incapable, dans sa peau d’une personne qui ne fait aucunement confiance, il préfère endoctriné les « faibles d’esprits » (dits « combattants ») dans la diaspora au lieu de s’entourer de ses ex-subalternes bien formés dans les meilleures académies militaires du monde. Au point de se demander s’il n’est pas un « faible d’esprit » lui-même, car l’on dit que « Qui s’assemblent se ressemblent! » et « Que les oiseaux de mauvais plumages volent ensemble! »…

4) Mais, pendant ce temps, les Kivutiens ont agi: individuellement ou en groupe. Je me souviens de mon passage à Paris, juste après September 11, quand Maître Hamuli Rety m’a invité à son bureau pour parler au « général » Mayi Mayi Dunia concernant les besoins matériel, y compris de la nourriture (chèvres, riz, farine…) pour les fêtes qui approchait, mais aussi de l’équipement (protégé) de communication. Je me rappelle comment il avait, souvent, fait pression sur Kinshasa pour aller couler des barges pleines d’armes dans le Tanganika, etc. … Il avait déjà emmené, dans ces montagnes, une équipe de France Internationale (ou Jeune Afrique?). Durant toute cette période, on n’avait pas la voix de monsieur Ngbanda! Je me souviens même que quand il a commencé à intervenir ouvertement, j’ai dû intervenir pour le défendre des attaques liées à ses fonctions antérieures en insistant sur l’expression qu’ « On ne peut jeter l’eau (Ngbanda) et le bébé (la bonne info) qu’elle a lavé » et suggérait aux plus durs à son égard d’attendre à ce qu’il y ait des lois justes et équitables qui puissent juger les gens au lieu de nous comporter comme des justiciers…

5) Malheureusement, ces lois ne sont jamais venues; tout comme il n’en avait pas laissé lui-même, d’ailleurs… Une fois ceci reconnu, je n’aimerais pas le voir, de son côté, se transformer en virulent justicier,  un spécialiste du harcèlement psychologique et politique. S’il est capable de se regarder dans un miroir et questionner son passé, il devrait continuer à rechercher l’information utile pour la patrie, sans attendre que cela lui rapporte des gains politiques nécessairement. Car, là se trouve un piège: un conflit d’intérêt… Et le pire est que ses interrogations ne préparent pas ceux qui prétendent à la haute fonction de l’État; sa joie est de les rabrouer dans la merde pour les rendre inéligibles. Il choisit des points qui ne peuvent pas être de la responsabilité des personnes qu’il accuse, mais des administrations qui livrent ces documents ou de lui. S’il s’agit d’une « Société de Juristes » ici, vous serez d’accord avec moi que si ce n’était l’intervention de l’administration de Hawaii, BObama ne pouvait rien. Car, sans document de référence, précieusement conservé par l’administration publique, tout document en notre possession est contestable. Alors, un candidat ainsi harcelé passerait tout le temps à se défendre de quelque chose qui ne relève pas de lui intrinsèquement au lieu d’explique ce qu’il compte faire pour le peuple. C’est bête, vous admettrez, moindrement que vous avez de l’amour envers votre pays.

6) En plus, car vous êtes juriste: Si HNgbanda est politicien selon vous, d’où tient-il le mandat d’interroger les autres politiciens sur leur état civil? Des individus extrémistes pourraient le faire, mais pas une organisation politique au risque, non seulement d’être en conflit d’intérêt, mais surtout de tomber dans l’illégalité car ce travail serait réservé à l’organe, ici la CÉNI, qui évalue les candidatures…

7) Aussi, je ne pense pas, personnellement, que HNgbanda a un parti politique, dans le cadre des lois congolaises. Ce n’est pas parce que le pays ne fonctionne pas comme on l’aurait souhaité qu’on doit être désordonné dans notre lecture institutionnelle: les partis politiques sont ceux qui, bon gré mal gré, concourent au processus démocratique, selon les lois, en cours au pays. Sinon, c’est le processus révolutionnaire que ne semble pas embrasser HNgbanda. Pas les ONGs non plus! Les bonnes ONGs, patriotiques, évolueront en groupes d’intérêt ou Lobbies ayant des champs de spécialisation qui éclairent les instruments étatiques; pas les combattre. Malheureusement, le pays est si mal gouverné qu’il n’a pas pu mettre, sur le plan institutionnel, les points sur les i et les barres sur les T. C’est ce qui aurait empêché l’imbroglio du moment; c’est donc la faute capitale aux autorités du pays…

Qu’importe! Une pensée strictement juridique ne permettrait pas à ce que Apareco devienne, comme par magie, un parti politique. HNgbanda est un critique de la vie politique en RDCongo, pas un politicien. Il ne faut pas y aller avec des sentiments; vous êtes juristes ou vous ne l’êtes pas du tout!

8) Enfin, vous dites: « Nous cherchons à bâtir un Congo tolérant, respectueux, inclusif où tous les leaders… ont droit au respect (…) Discutons des idées… Si Kabila attaque Tshisekedi … laissez Tshisekedi lui répondre. (…) Obama avait répondu à toutes les questions de son rival républicain… ». Pour moi, j’aurais voulu savoir où se trouve de la calomnie dans ce que j’avance sur Apareco. Je voudrais, sincèrement, me corriger. Aussi, j’ai déjà dit que je suis Havu et non Shi comme Vital Kamerhe. Je ne suis pas, non plus, membre de l’UNC. Avec les angles d’attaque d’Apareco, qui ne finirait pas par être « rwandais », « burundais », « ougandais »… selon ses caprices!? Il est observable dans les remarques faites judicieusement au frère Ngeleka qu’il faut laisser faire, le seul objectif étant la finalité. Sans voir les moyens. Nous tous qui avons essayé de faire raisonner les moyens utilisés sommes devenus tantôt « rwandais », tantôt « burundais »; n’est-ce pas? Principe HN est: ou vous êtes avec moi (« vrais congolais ») ou vous êtes ailleurs (« faux congolais »). Même Félix Tshisekedi commence à subir les mêmes attaques… Je vous dis calmement ceci: Si vous n’êtes pas choqué par ce comportement, nous n’avons pas de devoir à vivre sur un même territoire. Même le fédéralisme cesserait d’être une option. Je rejoins, très joyeusement, la pensée du frère Kiassi n’est-ce pas! Qui aura gagné? Le Rwanda, l’Ouganda, ceux qui les soutiennent. Nous devrions tous, par devoir patriotique, cesser de compatir avec les bêtises d’HNgbanda; nous devons les combattre comme on combat l’extrémisme en Europe et sur toute terre civilisée.

Cependant, ce qui est avancé entre les guillemets me portent à rire: c’est juste émotif, nourrit des tripes plutôt que de matière grise. J’exprime mon énoncé sous forme de brèves questions: HNgbanda et son groupe sont-ils tolérants, respectueux, inclusifs? À considérer ses sorties acrimonieuses, HNgbanda est-il un leader ou un incivique? Frère ou Soeur (car je ne sais qui vous êtes), je viens d’une société qui, sur le plan socio-politique, n’avait rien à envier aux sociétés moyenâgeuses européennes, même pas aux sociétés modernes, à l’exception de la technologie. Un homme qui se comporte à la façon d’HNgbanda chez moi ne peut avoir aucune considération sociale: il ment, il fabrique, il monte des fausses histoires. Son approche ne peut intéresser que les gorilles, et peut-être là encore, de Kahuzi-Biega! Vous savez ce qu’on a dit à sa paire, beaucoup plus civilisée que lui, à Bukavu? Il s’agit de J.-P. Bemba qui demande ce qu’il pourrait faire pour la population de Bukavu s’il devenait président. Réponse: « Utukule!!! » Pour dire: « Mange-nous!!! » Si vous voyez bien, frère — KANDA TE, ZUWA TE — nous évoluons, déjà virtuellement, vers un non-retour: les INCIVIQUES D’UN CÔTÉ, LES CIVILISÉS DE L’AUTRE. Bien sûr que le peuple Kongo que je sais bien civilisé, bien avant que les européens ne paraissent dans les eaux Kongo, ne tardera pas de trouver son chemin libre des idiots et psychopathes de HNgbanda (Observez attentivement le sourire ou le rire de HNgbanda: un malade tout court…). Ne Mwanda Nsemi, un « prince » Kongo n’attend qu’une occasion du genre!

COMME YANGO, VOUS AUREZ REMARQUÉ QUE VOUS PARLEZ, BEAUCOUP, DE CE QUE VOUS SEMBLEZ ROYALEMENT IGNORER. Vous arrivez du Congo et vite vous voulez intervenir dans ce que vous ne saisissez même pas encore!? Vous voulez me rencontrer (seul ou en groupe) à Ottawa ou Gatineau, je suis prêt si vous êtes également prêts. Je ne me cache pas de mes compatriotes; je n’ai jamais vécu aux États-Unis. Je n’ai jamais créé une ONG et bientôt ma trentième année au Canada.

Merci pour votre temps!

Mastaki Bayange   26Se2014

 On Friday, September 26, 2014 11:03 PM, ‘Société de Juristes Catholiques’ via kivu-avenir <kivu-avenir@googlegroups.com> wrote:

Monsieur Mastaki

Vous avez un regard foncièrement négatif et irrespectueux tant sur l’Apareco que sur son Président. Vous ne ratez jamais une occasion pour livrer ce groupe à la vindicte populaire.

L’Apareco a le même statut, qu’on le veuille ou non, que tous ces partis politiques qui concourent à l’exercice du pouvoir en RDC. En tant qu’acteur de la société civile, il faut une attitude de neutralité vis-à-vis de ces organisations politiques. En critiquant à chaque seconde ce groupe, vous perdez toute crédibilité non seulement aux yeux des Congolais qui font partie de cette association – et ils ont le droit d’appartenir à une organisation  politique de leur choix- mais aux yeux de n’importe quel intervenant  dans ce réseau.

Votre haine envers l’Apareco semble atavique. Nous pensons que vous devriez aller régler vos antipathies personnelles ailleurs.

Nous voyons par exemple que vous défendez certains leaders politiques, C’est votre droit le plus absolu, cher frère. Si les leaders dont vous aimez le programme d’action et l’idéologie faisait l’objet d’attaques arbitraires, injustes et sentimentales, nous interviendrons de la même façon.

Monsieur Mastaki,

Nos leaders politiques ont droit à nos colères. Ils n’ont pas le droit de subir les humiliations de leurs compatriotes, parfois moins saints, moins honnêtes, moins formés, moins expérimentés, moins compétents qu’eux.

Le fait pour chacun de nous, de n’avoir pas exercé les hautes fonctions sous la deuxième République  n’est pas un gage de virginité ou de sainteté.

Nous n’acceptons pas que vous puissiez traiter nos compatriotes membres de l’Apareco comme des personnes qui ne peuvent pas comprendre le langage de la raison.  L’ éducation élémentaire que chaque parent donne à sa progéniture ne nous permet pas l’utilisation de certains mots, certaines expressions, certains langages.

Nous ne pouvons pas reprochez au pouvoir certains abus pendant que nous les commettons nous-mêmes…

Nous cherchons à bâtir un Congo tolérant, respectueux, inclusif où tous les leaders, quelle que soit leur origine ethnique, quelles que soient les responsabilités qu’ils ont assumées dans le passé, ont droit au respect.

Nous ne pouvons pas reprochez aux dirigeants actuels de nous  maltraitez pendant que nous avilissons nos compatriotes par des accusations calomnieuses.

Discutons des idées, Ne discutons ni de Gizenga, ni de Tshisekedii, ni de Kabila, ni de Kamerhe, ni de Ngbanda, etc.

Si Kabila attaque Tshisekedi et prétend qu’il ne connaît pas un seul mot en Tshiluba, laissez Tshisekedi et sa famille politique lui répondre. Il n’appartient pas aux membres de leurs ethnies respectives de venir répondre à leur place.

Obama avait répondu à toutes les questions de son rival républicain. I

Ceux qui aspirent aux plus hautes fonctions doivent répondre à toutes les questions sur eux que leur posent leurs adversaires politiques. .

SJCC

————————————————-

«Aimez notre noble, notre chère patrie

De toutes les forces de votre âme;

Aimez-la d’un amour ardent, exclusif, chauvin

Et si jamais quelque sage à la tête bien équilibrée

Vient vous reprocher ce qu’il peut y avoir d’excessif dans ces sentiments,

Répondez-lui qu’on ne discute pas les mérites d’une mère

Surtout lorsqu’elle a perdu ses enfants».

Paul BERT

LE FORUM KIVU-AVENIR EST UNE PLATE-FORME D’ECHANGE, DE PARTAGE D’ANALYSES DES SUJETS DIVERS SUR L’EVOLUTION POLITIQUE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO KINSHASA.

LES ABONNES SONT TENUS A SE CONFORMER AU COURT REGLEMENT CI-DESSOUS:

1. CHAQUE MEMBRE EST RESPONSABLE DES ECRITS QU’IL DIFFUSE SUR CE RESEAU ET EN REPOND PERSONNELLEMENT.
2. IL EST STRICTEMENT DECOMMANDE AUX INTERVENANTS DE PRATIQUER LES INJURES, PROPOS MENAÇANTS ET INSOLENTS, DES ATTEINTES A LA VIE PRIVEE, DES INSINUATIONS DOMMAGEABLES AINSI LA DIFFUSIONS DES INFORMATIONS SANS FONDEMENT ET IMMORALES.
3. DES APPELS A LA VIOLENCE, AU RACISME, AU REGIONALISME, AU TRIBALISME ET A TOUTE AUTRE FORME D’EXCLUSION RELIGIEUSE, SEXUELLE OU PHILOSOPHIQUE SONT INTERDITS.
4. IL EST RECOMMANDE QUE LA TOLERANCE, LA COURTOISIE, LE RESPECT MUTUEL ET L’APAISEMENT CARACTERISENT LES ECHANGES, LES ANALYSES ET LE PARTAGE SUR CE RESEAU.
CORDIALEMENT
LA MODERATION.

LE FORUM KIVU-AVENIR EST UNE PLATE-FORME D’ECHANGE, DE PARTAGE D’ANALYSES DES SUJETS DIVERS SUR L’EVOLUTION POLITIQUE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO KINSHASA.

LES ABONNES SONT TENUS A SE CONFORMER AU COURT REGLEMENT CI-DESSOUS:
1. CHAQUE MEMBRE EST RESPONSABLE DES ECRITS QU’IL DIFFUSE SUR CE RESEAU ET EN REPOND PERSONNELLEMENT.
2. IL EST STRICTEMENT DECOMMANDE AUX INTERVENANTS DE PRATIQUER LES INJURES, PROPOS MENAÇANTS ET INSOLENTS, DES ATTEINTES A LA VIE PRIVEE, DES INSINUATIONS DOMMAGEABLES AINSI LA DIFFUSIONS DES INFORMATIONS SANS FONDEMENT ET IMMORALES.
3. DES APPELS A LA VIOLENCE, AU RACISME, AU REGIONALISME, AU TRIBALISME ET A TOUTE AUTRE FORME D’EXCLUSION RELIGIEUSE, SEXUELLE OU PHILOSOPHIQUE SONT INTERDITS.
4. IL EST RECOMMANDE QUE LA TOLERANCE, LA COURTOISIE, LE RESPECT MUTUEL ET L’APAISEMENT CARACTERISENT LES ECHANGES, LES ANALYSES ET LE PARTAGE SUR CE RESEAU.
CORDIALEMENT
LA MODERATION.
kivu_avenir@yahoo.fr
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes « kivu-avenir ».
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse kivu-avenir+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d’options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.

LE FORUM KIVU-AVENIR EST UNE PLATE-FORME D’ECHANGE, DE PARTAGE D’ANALYSES DES SUJETS DIVERS SUR L’EVOLUTION POLITIQUE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO KINSHASA.

LES ABONNES SONT TENUS A SE CONFORMER AU COURT REGLEMENT CI-DESSOUS:

1. CHAQUE MEMBRE EST RESPONSABLE DES ECRITS QU’IL DIFFUSE SUR CE RESEAU ET EN REPOND PERSONNELLEMENT.
2. IL EST STRICTEMENT DECOMMANDE AUX INTERVENANTS DE PRATIQUER LES INJURES, PROPOS MENAÇANTS ET INSOLENTS, DES ATTEINTES A LA VIE PRIVEE, DES INSINUATIONS DOMMAGEABLES AINSI LA DIFFUSIONS DES INFORMATIONS SANS FONDEMENT ET IMMORALES.
3. DES APPELS A LA VIOLENCE, AU RACISME, AU REGIONALISME, AU TRIBALISME ET A TOUTE AUTRE FORME D’EXCLUSION RELIGIEUSE, SEXUELLE OU PHILOSOPHIQUE SONT INTERDITS.
4. IL EST RECOMMANDE QUE LA TOLERANCE, LA COURTOISIE, LE RESPECT MUTUEL ET L’APAISEMENT CARACTERISENT LES ECHANGES, LES ANALYSES ET LE PARTAGE SUR CE RESEAU.
CORDIALEMENT
LA MODERATION.

kivu_avenir@yahoo.fr
Vous recevez ce message, car vous êtes abonné au groupe Google Groupes « kivu-avenir ».
Pour vous désabonner de ce groupe et ne plus recevoir d’e-mails le concernant, envoyez un e-mail à l’adresse kivu-avenir+unsubscribe@googlegroups.com.
Pour obtenir davantage d’options, consultez la page https://groups.google.com/d/optout.

LE FORUM KIVU-AVENIR EST UNE PLATE-FORME D’ECHANGE, DE PARTAGE D’ANALYSES DES SUJETS DIVERS SUR L’EVOLUTION POLITIQUE DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO KINSHASA.

LES ABONNES SONT TENUS A SE CONFORMER AU COURT REGLEMENT CI-DESSOUS:
1. CHAQUE MEMBRE EST RESPONSABLE DES ECRITS QU’IL DIFFUSE SUR CE RESEAU ET EN REPOND PERSONNELLEMENT.
2. IL EST STRICTEMENT DECOMMANDE AUX INTERVENANTS DE PRATIQUER LES INJURES, PROPOS MENAÇANTS ET INSOLENTS, DES ATTEINTES A LA VIE PRIVEE, DES INSINUATIONS DOMMAGEABLES AINSI LA DIFFUSIONS DES INFORMATIONS SANS FONDEMENT ET IMMORALES.
3. DES APPELS A LA VIOLENCE, AU RACISME, AU REGIONALISME, AU TRIBALISME ET A TOUTE AUTRE FORME D’EXCLUSION RELIGIEUSE, SEXUELLE OU PHILOSOPHIQUE SONT INTERDITS.
4. IL EST RECOMMANDE QUE LA TOLERANCE, LA COURTOISIE, LE RESPECT MUTUEL ET L’APAISEMENT CARACTERISENT LES ECHANGES, LES ANALYSES ET LE PARTAGE SUR CE RESEAU.
CORDIALEMENT
LA MODERATION.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s