Le pouvoir absent ou défaillant ?

Quand le pouvoir ne s’occupe pas de son peuple, il devient défaillant. Ainsi, le peuple peut se prendre en charge par les manifestations telle que l’opération ville morte qui peut prendre autant de jours, des pétitions, des lettres ouvertes, des marches, etc. Nous y allons avec ou sans pouvoir.


Quand le pouvoir n’est pas exercé, il est absent. Quand il ne s’occupe pas de son peuple, il est défaillant, il ne le devient pas.
Quand le pouvoir est absent, il faut en créer un. Quand il est défaillant, il faut l’écarter. Les marches, les sit-ins, les petitions, les villes mortes et les méthodes semblables sont des solutions des faibles. Ester en justice les défaillants impénitents demande organisation, temps et efforts juridiques, politiques, spirituels, financiers et autres ; mais paie bien !


Rationnel

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.