Un pas en avant…

[14/4, 23:36]

Bien et j’encourage votre idée.
[15/4, 00:01]

👍🏿 Dans ce cas, nous devons, ensemble, diaspora et intérieur, mobiliser au moins 30.000.000 $ d’ici fin 2022 au plus tard, à m’en tenir aux expérience des ainés dans l’organisation des capagnes nationales. Ce qui est très facile à réaliser, si la volonté y est.
Voici les statistiques prévisionnelles stratégiques à connaître par coeur !
80 millions de congolais.
40 millions d’électeurs (50% de la population).
4 millions d’adhérents au projet à glaner (10% de l’électorat).
8 millions de votes à gérer au sein du projet : chaque personne amène une autre personne, directement. (20% de l’électorat).
16 millions de votants pour notre plateforme. Parce que, j’ai la confiance déjà que si nous apportons 8 millions de voix, nos amis, actuels, apporteront autant (8 millions de votants), dans : le Bandundu, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema, le Bas-Congo, l’Orientale, la ville-province de Kinshasa, l’Équateur et résiduellement, dans le Kasaï, qui finira aussi par pourvoir, mis devant un fait accompli !
Avec cela, je prévois que nous gagnerons avec 40% de voix au moins au prochain vote, si vous nous y aider : dès maintenant !
[15/4, 00:15]

Théoriquement, si chacun des 16 millions de votants apporte 2 $, nous auront de quoi aller au vote, sans recourrir à l’aide extérieure ! Mais comme dans la réalité, il faut entrevoir une participation de 10%, je propose une cotisation de 20 $/personne sur 5 ans, soit 4$/an/adhérent au projet. Et pour que tout soit transparent, il faut qu’un comité de soutien se constitue, ouvre un compte bloqué jusqu’à la campagne, pour ce projet. Si nous mobilisons plus, nous serons encore plus efficace.

Reste la question de l’aide extérieure.
Dès que nous aurons 15.000.000 $ sur le compte de la campagne, je vous assure que les aides fuserons de partout. Les autres défilent chercher de l’aide. Nous, nous ne voulons pas cela. Les aides, nous en auront besoin pour les grands projets à mettre en route pendant notre mandat unique – non renouvelable – de 5 ans : 1. électrification totale, 2. adduction totale, 3. villa minimale pour tous (crédit au logement universel), 3. crédit à l’éducation jusque 25 ans pour tous les moins nantis, 4. assurances de base pour tous (Responsabilité civile, accident, maladie, invalidité, perte d’emploi – y compris la pension), 5. obligation scolaire jusque 21 ans (extensible à 25 ans ?), 6. obligation de travail pour tous les valides, sans limite d’âge, etc.
[15/4, 00:23]

Très intéressant, alors comment y arrivée ? Avec nos peuples vulnérables de plusieurs exactions?
[15/4, 00:24]

Ça demande vraiment une très grande sensibilisation.
[15/4, 00:30]

Tu es intelligent. Nous avons la solution. L’argent n’est pas le problème. La volonté politique et la spiritualité : Oui !
[15/4, 00:32]

Si nous cherchons la paresse, nous n’avons pas de place dans ce projet 2014. C’est clair et net !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.