Bataille du capital !

Chers tous,
Tous nos candidats, qu’ils soient du FCC, de Cash ou de Lamuka sont TRÈS FAIBLES !

Sans notre soutien ACTIF, diaspora et intérieur, nous n’aurons jamais notre indépendance ; en tout cas pas à cette alure-ci. Cela pourrait durer même 500 ans encore, selon un analyste européen. En effet, le niveau d’instruction de l’africain en général et du congolais en particulier est tellement bas qu’il faut compter encore plusieurs années de travail INTENSIF, DETERMINE et INTELLIGENT pour arriver au but : l’indépendance totale du congolais de suite d’une accumulation du capital par celui-ci – capital entendu ici dans son sens le plus large : connaissances, compétences, expertises et disciplines.
Nous venons d’apprendre à la 1ère, une de nos radios nationales belges, que M. Didier Gosuin, Ministre dans la Fédération Wallonie-Bruxelles, pense exactement comme nous définitivement. Sans instruction, formation ni éducation : il nous sera impossible d’accomplir un pas de plus en avant, dans le monde d’aujourd’hui. Lui, comme nous, sonne la sonnette d’alarme : nous devons qualifier nos citoyens si nous ne voulons pas que plusieurs restent au bord du chemin et deviennent demain les bandits qui nous pourrirons la vie. C’est notre responsabilité collective, souligne-t-il, exactement comme nous ne cessons de le faire en nous adressant, indistinctement à nos deux nations : la République Démocratique du Congo et le Royaume de Belgique.
Dans le cas précis du Congo, il nous faut mobiliser au moins 3 milliards d’Euros chaque année pour assurer, tant soit peu, le développement du pays. Cela represente un production moyenne de richesse d’au mois 19.500 €/mois/ménage ! Comment cela peut-il être possible avec des ménages majoritairement sous-instruite, sous qualifiés, sous éduqués, sous qualifiés, au chômage ?
Réfléchissons-y, à grande vitesse, pendant que nous sommes tous attendus les bras ouverts au Projet 2014 (https://projet2014.com/) pour forger notre destin de nos mains, de nos têtes et de nos coeurs !
[29/1, 18:04] Paluku-Atoka Uwekomu: Chers compatriotes, levez-vous pour la bataille du capital en vue de notre indépendance et pour abattre la République de la pauvreté induite par la dictature, la colonisation, l’esclavagisme d’État !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.