Candide OKEKE

Nous reproduisons ici un texte attribué à Candide Okeke de l’APARECO.

FLASH !

Félix Tshilombo Tshisekedi subit les premiers chocs de son cadeau empoisonné :
«Joseph Kabila» refuse de céder et lui refuse d’occuper les résidences officielles du Président de la République !


Un adage populaire dit : le bien mal acquis ne profite jamais ! «Fatshi» serait-il déjà en train d’expérimenter cette amère vérité? Nous sommes tentés d’y croire. En effet, selon nos antennes évoluant au cœur même de la «kabilie», le torchon commence déjà à brûler entre Antoine Félix Tshilombo et son mentor et «partenaire», Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila. L’euphorie des premières heures de l’annonce de la victoire fraudée et offerte au leader de l’UDPS s’évanouit au fur et à mesure qu’on approche de l’investiture. En effet, les quelques symboles élémentaires de l’impérium dont le nouveau président nommé devait jouir avant les cérémonies de son investiture lui sont systématiquement refusés. Tenez.
Non seulement «Kabila» refuse catégoriquement de céder à son successeur le Palais présidentiel de la Gombe, mais il tient en outre à conserver toutes les autres résidences présidentielles dont notamment celle de GLM (y compris celle voisine qu’occupaient jadis les premiers ministres Kengo, Lunda Bululu, Birindwa et consorts), le camp Tsatshi et le domaine de Kingakati. Kanambe argue que toutes ces résidences sont devenues ses propriétés privées qu’il aurait personnellement achetées ! Par contre, il offre à Félix Tshilombo d’aller occuper la résidence officielle de Kitambo, jadis réservée aux premiers ministres dont notamment Mungul Diaka, lors de la Conférence nationale souveraine.
Les proches de Félix Tshilombo, nous dit-on, fulminent de colère et bougonnent déjà entre eux, incapables de protester à haute voix, à cause de cette «humiliation» de leur «Président nommé»! Leur déception est d’autant plus grande que le contenu ahurissant des arrangements secrets entre « Kabila » et leur chef Tshilombo vient d’être ébruité, laissant paraître des conditions politiquement «inacceptables» que «Joseph Kabila» a imposées à son …«partenaire» en échange de sa nomination au poste de Président de la République.
Face à ce traitement humiliant, Félix Tshilombo (le “Pétain” congolais)  a demandé de renégocier l’assouplissement de certaines conditions lui imposées, et d’envisager une certaine amélioration de son statut protocolaire avant de procéder aux cérémonies de son investiture. Question de sauver au moins les apparences, dit-on dans l’entourage de Fasthi. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales qui expliquent le report de la cérémonie de prestation de serment initialement prévue pour ce mardi 22 janvier 2019. On nous a confié qu’à cet effet, les présidents rwandais Paul Kagame et ougandais Yoweri Museveni se sont personnellement impliqués dans la nuit du dimanche 20 janvier pour obliger Félix Tshisekedi à respecter les termes de l’accord qu’il a conclu avec « Joseph Kabila » en échange de sa nomination. Les témoins oculaires de ces échanges parlent de colère chez le Secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, et de déception chez le président nommé, Félix Tshilombo Thsisekedi!
Les congolais n’ont encore rien vu ! Ils doivent encore s’attendre à vivre demain des scènes encore plus abracadabrantesques au sommet de l’Etat congolais, si Etat il y aura encore ! Si à ce simple niveau protocolaire le président nommé Félix Tshisekedi n’arrive même pas à reprendre des mains des occupants ne fut ce qu’une seule résidence officielle de chef d’Etat, qu’en sera-t-il demain des prisonniers politiques qu’il a promis de libérer dès son accession au pouvoir ,  du commandement de l’Armée et de la Police ainsi que de la gestion de la Banque centrale ?
A chaque congolais d’apprécier la fameuse «alternance» , dans la RDC toujours occupée,  que certains de nos compatriotes sont en train de célébrer en RDC et dans la diaspora…
Paris le 23 Janvier 2019
Candide OKEKE
L’OEIL DU PATRIOTE

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.