Démagogie

[27/10, 15:02] ‪+1 (514) 570-9261‬:

RÉPONDANT À MES ÉLECTEURS, VOICI MA PROPOSITION EN ALTERNATIVE À LA MACHINE À VOTER: CHASSER LE REGIME EN APPLICATION RÉELLE CETTE FOIS-CI, DE L’ART.64.1 DE LA CONSTITUTION.

Nous sommes passés du port du #carton_jaune à l’étranger, à l’organisation du Peuple à Kinshasa, autour des valeurs de #Patriotisme #Integrité et #Compétences.

Nous voulons les #URNES sans machine à voter illégale ou c’est la #RUE. This is what we call Patriotism 😡

« Aller aux élections avec ou sans machine à voter » des uns, équivaut à « ne pas boycotter les élections » des autres. Pourtant, nous nous entre-dechirons loin de la seule et unique solution prévue par notre constitution.

PAS DE GLISSEMENT, PAS DE MACHINE…C’EST ENCORE POSSIBLE.
EMBRASSER #SHADARY NE PEUT PAS ÊTRE UNE ALTERNATIVE ENVISAGEABLE.

Nous avons échoué une fois, deux fois, mais nous pouvons réussir cette fois grâce à un leadership unique au sein de l’opposition. Le Peuple gagne toujours!

Le candidat commun de l’opposition devrait se préparer (avec les ressources qui seront mises à sa disposition) à donner la victoire au Peuple: une victoire des URNES sans la machine à voter, ou à défaut, une victoire de RUE en coordonnant la chasse à ce régime téméraire.

Pas de formation des témoins pour surveiller une machine à voter illégale, mais bien pour autre chose.

IL FAUT METTRE UN TERME AU JEU MALSAIN DES POLITICIENS, ET QUI SE TERMINE PRESQUE TOUJOURS PAR LE MAINTIEN DU SYSTÈME EN PLACE ACTUELLEMENT VIA UN PARTAGE DE GATEAU.

Faisons les choses autrement!

#Opposition_avec_proposition 👉 it’s done.

Dr Patrick LUYINDULA NUANISA MD,Msc
N°233 Députation Nationale à MONT-AMBA.


[29/10, 23:54] Paluku-Atoka Uwekomu: Comment compte-il aider le peuple à appliquer l’article 64 qui n’a pas encore l’adhésion de la majorité d’ici décembre ? Ce serait envoyer les autres mourir bêtement.
Cela demande du temps que d’organiser un soulèvement populaire réussi et utile. Nous avons mis 58 à éduquer nos enfants à être des moutons, des méchants, des lâches, des brutes plutôt que de les rendre forts, savants, philosophes, sages… Comment transmuter ces congolais en patriotes en deux mois ? C’est impossible et se serait idiot de tenter cette impossibilité !
Nous disons que les élections ne sont pas la solution aux problèmes de l’insécurité ni à ceux de la pauvreté du plus grand nombre.
La solution à l’insécurité c’est la correction des bandits par l’application de la justice. Elle est impossible avec l’imposture à la tête de la nation.
La solution à la pauvreté du plus grand nombre passe par le travail compétitif et la justice sociale qui sont impossible sous l’imposture.
Pour démonter, proprement, durablement, l’imposture que nous avons construite de nos mains, sous Kasa Vubu, Mobutu, L. D. Kabila et J. Kabila.
[30/10, 00:02] Paluku-Atoka Uwekomu: Cela demande d’instruire, de former et d’éduquer notre peuple préalablement, soigneusement et pas dans le bricolage ni dans la médiocrité.
Cela est possible en organissant des rencontres de travail en ligne et présentielles pour faire basculer la majorité vers le camp d’un état de droit et non de banditisme politique comme cela l’estaujourd’hui.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.