Tonneaux vides ?


D’office, disqualifions les bagareurs. Pour diriger le Congo, disons non à ces gens !
Au moins trois diplômes universitaires pour être présidents, ministres ou parlementaires : les gradués sont incompétents, beaucoup de licenciés se comportent encore comme des ignares, des incultes.


😃 Je ne pense pas que ce soit un problème de diplôme mais plutôt de mentalité


On ne dirige pas un groupe correctement lorsqu’on accuse pas une certaine ascendance, une quelconque autorité sur celui-ci.
Qu’est-ce qu’un gradué peut dire à un docteur avec autorité ? Qu’est-ce qu’un jeune universitaire peut dire à un secrétaire général méritant, de carrière, avec l’assurance de ne pas se tromper ? Un fatassin peut-il commander longtemps un général ?
Soyons logique : le Congo ne sera jamais correctement dirigé par des personnes qui n’ont pas une expérience équivalente à celle d’un docteur, au moins !
Notre pays est pesant en population, étendue en surface, complexe d’un point de vue culturel, riche en ressource et cible de beaucoup de convoitises, il faut avoir de la carrure pour le diriger. Les composantes intellectuelles, culturelles, psychologiques, sociales, spirituelles de cette carrure ne sont pas à prendre à la légère. Alula et Matungulu ne parlent pas beaucoup : pourquoi, pensez-vous ? Les tonneaux vides font beaucoup de bruits ! Observez bien !

Auteur : Graphèle Paluku Atoka Uwekomu

I am involved in the personal and holistic development of each of my fellow citizens; and in the community, national and global development in a democratic, Christian and capitalist way.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :