Danse ou deuil ? Pas encore !

Camille Kulula Ndongisila

On ne libère pas un pays occupé par les élections! Qui vivra verra! Vive le soulèvement populaire.


Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

Cher Camille,
C’est mieux de dire directement comment tu suggères que nous procédions pour libérer le pays.
Dans le Projet 2014, nous proposons de commencer par nous élire de bons leaders et à disqualifier les mauvais que nous avons commis à la gestion de la chose publique par ignorance, par cupidité ou par le fait de nos velléités hégémonique ! Ce travail doit se faire à la base et nous n’avons pas besoin de consulter Kinshasa pour l’entreprendre, ce projet.
Avec les bons leaders, engageons ensuite le développement du pays par projets écrits ; y compris celui de la disqualification du régime, du gouvernement, du parlement et de l’administration de l’imposture.
Bien entendu, selon nous, ce n’est surtout pas encore le moment de PENSER à la danse ni au deuil : Kabila tue encore et toujours ! C’est le temps du combat.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s