Dialogue de patriotes…

C’est un ami qui propose une solution à la question de l’imposture de Kabila, mais que très peu de congolais suivent !

Il prône la démocratisation encrer sur nos territoires et l’application de l’art. 60 pour démonter le règne de Kabila.

Graphèle

Un de nos partenaires dans l’Ituri.

SOBDC a réalisé ?

Bonjour cher papa, nous espérons que vous allez bien, voici quelques images de ce que la SOBDC a réalisé avec la communauté, soit 15 associations pour cette saison grâce à la contribution de ses me…

Du très bon travail.

Graphèle

Je suis coach… Je pousse à la professionnalisation et l’extension des projets pour les rendre viables et à impact ! Nous devons contaminer, homo. Rejoins le Projet 2014 si tu es chrétien, démocrate et capitaliste de conviction. Sinon, rejoins l’EAE ASBL si le développement local et les échanges entre l’Afrique et l’UE sont de ta préoccupation ! Il y a du boulot en Afrique et dans l’UE. Mais, les hypocrisies sont encore dans toutes les initiatives que nous n’avançons pas bien du côté Afrique, surtout.

Oui

Dans cette contrainte, il y a de la sécurité ?

Sinon comment garantir les gens qui cultive auront accès de leurs champs les jours de la récolte

Graphèle

Tu veux que je te dise comment je vis depuis 1976 que j’ai choisi de rejoindre mon père dans son combat pour le christianisme, la démocratie et le capitalisme au Congo ? J’ai été au cachot à Bunia, à Kinshasa et en arrestation administrative à Bruxelles ; dans ce combat. Comment suis-je en vie ? Beaucoup de mes amis sont tombés aux fronts contre Mobutu, Kabila et le fils de ce dernier.

Graphèle

Irresponsabilité, insécurité et pauvreté.

[4/7, 01:05] Paluku-Atoka Uwekomu: Chers compatriotes, Si nous voulons être indépendants demain, arrêtons d’abord le josephisme, démocratiquement. Concentrons-nous sur l’élaboration de …

Cela doit te faire réfléchir avant de t’engager. Être politicien, ce n’est pas sans risque. Il faut assurer ses arrières : TOUJOURS ! Je pense que la dimension mystique, négligée par les néophytes soit importante dans la vie du politicien. Tous mes amis politiques ont leurs divinités. Et contrairement à ce que l’on pense, ils ne le cachent à personne. C’est le commun des mortels qui ne veut pas ou ne sait pas écouter.

Oui

La paix

Graphèle

Assurer ses arrières c’est aussi s’engager dans une équipe qui gagnera un jour ! En m’engageant dans le combat pour le christianisme, la démocratie et le capitalisme au Congo, depuis 1976 – et en Belgique depuis 2005 – je n’y suis pas aller tête baissée : je sais que mes deux patries ne sont pas celles où ma démarche, soit la plus appréciée. Au Congo, particulièrement, la persécution est très forte contre nous qui avons le cœur mal placé : à droite !

D’accord

Graphèle

En Belgique, ce n’est pas plus facile non plus ! La seule garantie que nous avons ici et que tout le monde tient au respect de la loi ! Au Congo, la majorité n’a aucun souci pour la loi et plusieurs s’en incommodent même !

Il faut donc bien combiner le mystique et le sociologique pour « faire la politique » durablement !

Nous devons ns battre pour avoir des leaders qui ont le souci d’instaurer cette philosophie, cette culture du respect de la loi

Graphèle

Nous sommes très minoritaires que la lutte durera 20 à 30 pour COMMENCER à porter des fruits, si nous ne baissons pas les gardes ! En 1999, mes amis doctorands en Belgique ne me croyaient pas. Aujourd’hui, ils n’osent plus engager une discussion avec moi sur mon pronostic. Tout ce que je leur ai dit à l’époque s’accomplit point par point ! Hier, nous nous sommes fixés un rendez-vous pour le 1er janvier 2019, par rapport à la question de la pacification de l’est, avec un mahagien optimiste…

Ok

Une bonne chose.

Graphèle

Réfléchis et agis : les années passent…

Bonne journée et à toute ?

Merci et a Vous pareillement

Graphèle

Congolais de père et de mère !

Je suis belge de naissance, congolais de père et de mère, redevenu belge par naturalisation ; et du coup, quelques congolais, manipulés par des étrangers, se sont arrogés le droit de me contester…

projet2014.com

Tathy Yoka Mpela est avec RD Congo.

Well done to Mr Vava Tampa for bringing the awareness about what is going on in the DRCongo. this ‘s why we need all young Congolese to stand so that our voice can be heard ✋✋👐👐🤚🤚👍Stand-up and Speak-UP ## Congolese Young People stand-up and speak-up for our revolution.

Tathy Yoka Mpela

Graphèle

La Belgique suit les combattants ! Cela apprendra-t-il aux tardifs ou pas ? 2019 ne sera pas facile si Kabila ne se rend pas dans un commissariat de police pour se rendre. Vous qui courrez derrière les élections, êtes-vous responsables ?

Lire

Paramètres visuels supplémentaires

Afficher en plein écran

Remettre le son

GRAND SIT IN AUTORISÉ DEVANT LA MAISON DU GÉNÉRAL RAUS CHALWE LE 19 MAIS À PARTIR DE 15H GÉNÉRAL RAUS CHALWE OYO À BOMA BA BUDIA KONGO TO ZALA EBELE PONA CONGOZAIRE.LE 19 MAIS 2018 AUTORISÉ

Kufapona Mboka

Graphèle

Vous avez suivi ce congolais d’Angleterre

Graphèle

Il s’exprime bien et juste dans son anglais britannique. Mais la solution qu’il propose est irréaliste : des élections sans Kabila, avec Mukwege à l’avant on ne sait sur la base de quel critère… Il doit encore mûrir sa proposition inacceptable pour beaucoup ; moi compris !

Je pense que l’essentiel est cette mobilisation de tout bord.

Il s’adresse à un public autre qui peut être sensible

Graphèle

Paluku, avons-nous des raisons de bricoler encore ? Pourquoi ne voulons-nous pas l’EXCELLENCE ?

Nous avons deux (un) gros problèmes :

  1. l’insécurité,
  2. la pauvreté du plus grand nombre… Celle-ci est en réalité une insécurité aussi.

Graphèle

Tu penses que ce problème d’insécurité soit traitable, soluble avec les élections du 23 décembre 2018 – si elles se tiennent Tu ne vois pas que les problèmes d’aggraverons plutôt ?

Si les élections sont transparentes ce sera une grande étape vers la paix

C’est-à-dire si les résultats reflètent la réalité les esprits vont s’apaiser

Et puis la Bonne gouvernance

Ce sont les deux éléments essentiels pour la solution du problème de notre pays

Graphèle

Homo, tu m’étonnes ! Comment ? Sur la base de quel principe ?
Des enfants de dix ans sont enrôlés, les congolais de la diaspora sont exclus, des étrangers sont inscrits massivement ; comment les résultats pourront-ils refléter la réalité ? De quelle réalité parles-tu ? Tu me surprends très négativement, Paluku.
Toi, tu seras apaisé ? Lequel de tes problèmes ou des problèmes des congolais aura-t-on résolu d’ici le 23 décembre 2018 ?
La bonne gouvernance, elle viendra de qui ? Des kabilistes ? Tous ceux qui sont en lice maintenant, ne sont-ils pas des amis du pouvoir sur l’un ou l’autre terrain politique ?
Je ne te suis vraiment pas du tout aujourd’hui : je suis dépassé, à lire ce que tu écris aujourd’hui…

Graphèle

Moi, je sais que nous avons un long parcours à faire encore ; 20 à 30 ans au moins, avant de commencer à penser à la paix. La paix en effet n’est pas que l’absence de guerre. La paix, c’est aussi l’absence du tribalisme par exemple. La paix, c’est aussi des salaires justes et équitables. La paix, ce sont des chefs désirés et responsables. La paix, ce sont des esprits éclairés, des âmes instruites, formées et éduquées ; respectables et respectées. La paix c’est être chez soi, tranquille et non à l’étroit à cause de l’occupant indésiré de sa maison. Cette paix-là, tu la vois au Congo avant 2040 ? Mon frère, pour être un pays, je pense que nous n’avancerons pas avec des bricolages. Il nous faut d’abord de vrais leaders pour organiser l’État suivant le désir que le peuple aura exprimé. Or, lequel de nos leaders aujourd’hui voudrait et pourrait consulter le peuple sur son désir ? Tu en connais ? N’est-ce pas que tout le monde veut avoir le pouvoir pour nous imposer sa bonne gouvernance ? Dans le Projet 2014, nous consultons beaucoup des congolais accessibles et ouverts. De partout, de toutes les anciennes provinces. Que constatons-nous ? La cacophonie est totale. Personne ne sait vraiment ce qu’il veut. Les uns voient dans les élections le salut de la République. D’autres, comme nous, y voient un gouffre infernal et propose le soulèvement populaire comme seul remède. D’autres encore ne croient ni aux élections ni au soulèvement populaire. Pour certains, la seule solution c’est qu’un héros nous coupe la tête du Président de la RDC et le Congo sera « free » ! Enfin, il y a aussi la bande des prieurs pour qui c’est Dieu qui interviendra lui-même bientôt. Par sa Parole, il écrabouillera tous les méchants. Les congolais seront du coup libérés. Pendant ce temps, tous les leaders qui sont en lice, à mes yeux, ne sont pas ceux dont nous nous devrions nous pourvoir. Ce qui les préoccupe se voit au grand jour : devancer le peuple dans sa sentence ! Reprendre l’impérium des mains des hommes forts du moment, pour être les hommes forts de l’après 2018… Comme la majorité des congolais supporte de tels hommes, pour remplacer ces derniers, cela prendra du temps. Parce que la majorité des congolais aiment les cops… Le devoir du patriote aujourd’hui, n’est donc pas tant de gagner des élections que de gagner d’abord les congolais à une bonne cause : la disqualification de tous nos leaders véreux pour les remplacer par des hommes faits, patriotes, intelligents, talentueux, solidaires, courageux, disciplinés… C’est lorsque les justes seront en nombre suffisant, lorsque la majorité d’aujourd’hui se repentira d’avoir investi dans les élections de 2006, 2011 et 2016, c’est alors, et alors seulement que nous pourrons espérer voir le congolais maîtriser son destin, sa sécurité, son revenu. Le Congo étant pourri jusqu’à la moelle de ses os, il ne faut pas entrevoir un salut avant une génération complète : 30 ans de travail sont nécessaires pour construire un état moderne au Centre de l’Afrique.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s