Balkanisation…

La balkanisation du Congo revient encore sur les lèvres.  Comme à la fin des années 70 et au début des années 80.  Cette fois-ci, ce ne sont plus seulement les hema et les tutsi qui sont accusés de l’organiser, de le planifier. Puisque l’Occident est aujourd’hui accusé de fomenter une balkanisation des pays de l’Afrique Centrale – le Congo notamment, après avoir fait l’objet de la révolte indépendantiste des années 60, l’universitaire de l’Afrique Centrale doit se réveiller pour (1) vérifier l’information soigneusement et (2) indiquer l’attitude à afficher, les actions à prendre et les stratégies à arrêter pour protéger les populations menacées ou plutôt déjà victimes par les méfaits du néocolonialisme qui a succédé au colonialisme.

Quand, pourquoi, comment et qui voudrait balkaniser la RDC par exemple ?  Quel doit être l’attitude, le comportement et la stratégie du congolais menacé dans sa liberté, dans ses droits de disposer de ses ressources ?  Dans la suite nous attendons fournir à nos compatriotes, dans les jours qui suivent, nos réponses à ces questions qui nous semblent cruciales pour la protection tant de notre existence que de notre identité.

Qui cherche à balkaniser la République Démocratique du Congo ?

Dans notre communauté, quelques ennemis sont cités.

Cependant, très peu de preuves convaincantes sont fournies.

Les analystes sont donc quelque peu non-crédibles, peu suivis par la population qui constate que leurs prédictions ne se réalisent pas, leurs propos sont plus d’une fois contradictoires.

Une discussion rigoureuse des informations présentées peu aider à :

  • écarter les charlatans et amateurs, dissiper l’obscurantisme – en ce compris ceux de faux livres de référence ;
  • économiser les ressources humaines, affectives, matérielles et financières et autres ;
  • améliorer l’efficacité de notre combat et garantir la victoire sur nos ennemis ;
  • être présent au rendez-vous du donné et du recevoir de L. S. Sengor.

Une recherche sur la question peut commencer ici : https://www.google.be/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=r%C3%A9publique%20and%20congo%20and%20balkanisation.

Dans notre milieu congolais, quatre grands groupes d’ennemis sont pointés du doigt, outre quelques individualités :

  1. les impérialistes identifiés aux occidentaux ;
  2. les racistes – incluant les occidentaux blancs ;
  3. les nilotiques – considérés comme les valets ou comme les boucs émissaires des premiers – particulièrement, les hema et le tutsi, sont pointés du doigt ;
  4. une longue liste d’individualités – essentiellement constituée d’occidentaux, mais aussi d’africains et d’asiatiques…

Comment voudrait-il nous diviser ?

Selon les tenants des thèses de conspiration contre le Congo, plusieurs méthodes sont appliquées, plusieurs actions sont prises dans les forfaitures :

  • la dissimulation ;
  • le diviser pour régner ;
  • l’obscurantisme ;
  • le terrorismes – de plus en plus ;
  • l’imposture ;
  • la contusion ;
  • la corruption ;
  • la dictature ;
  • la spoliation ; etc.

Pourquoi cherche-t-in à balkaniser notre pays ?

Quand voudrait-il balkaniser le Congo ?

Quelle doit être l’attitude du Congo face à cette triste expérience ?

Quels comportements doivent avoir les congolais ; quelles actions doivent-ils prendre ?

Quelles stratégies permettraient aux Congolais de se retrouver gagnants ?

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s