Chiens qui aboient…

Pour nous, il ne faut pas se tromper d’objectif ni de cible.  De quoi notre peuple a-t-il urgemment besoin pour se construire, pour se reconstruire ? Qu’est qui lui manque cruellement ? Que tente-il désespéramment de trouver, de retrouver ?

Sa richesse, au sens large du terme, qui inclue sa paix, sa prospérité.

Or, les ennemis de notre peuple sont tous ceux qui, par la pensée, la parole ou l’agir, dépossèdent notre peule de son capital vital, l’appauvrissent, jour pour jour. Ce sont ceux qui nous privent de notre paix ou nous la ravissent et nous arrachent nos autres formes de richesses quotidiennement.

Tant qu’il s’agit de les combattre en tant que nation, nous nous devons de disqualifier ces hommes légalement, démocratiquement et définitivement.  Pour bien faire.  Or, les élections de 2016 ne nous permettrons pas de disqualifier ces hommes. Tout au contraire, elles les aiderons à prendre de plus bel le dessus sur nous. Comme l’a prévenu, l’a prophétisé, l’un d’eux, après nous. En même temps, certains d’entre nous combattent pour libérer leurs familles, leurs patriarchies, leurs clans, leurs tribus, leurs ethnies ou leurs alliances – ce qui est leur droit inaliénable – en confondant toutefois la chose publique à la chose tribale ou d’alliance – ce qui est extrêmement dangereux.

Chaque congolais doit donc bien se rendre compte qu’en 2016 ou même qu’après 2016, il soit impossible à la CENI d’organiser, au Congo, des élections libres, transparentes, démocratiques, constitutionnelles, justes, équitables, paisibles…

L’urgence aujourd’hui est de commander à nos parlementaires de faire arrêter tous ces nombreux hommes véreux, inciviques, pour leur crime de lèse-nation à commencer par le sommet.  Autrement, nous ne serons que ces chiens qui aboient pendant que la caravane, elle, passe !

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s