26/05/2016 Quel bilan ?

WhatsApp, Congo Débat, 16:26, 27/5/2016, +243 998 212 222

RDC : 9 manifestations
interdites, 2 personnes
tuées, 59 manifestants
arrêtés (ONU)
Le G7, le Front Citoyen et la Dynamique de
l’Opposition ont organisé une marche le 26
mai 2016 pour protester contre l’arrêt
rendu par la Cour constitutionnelle en
interprétation de l’article 70 de la
constitution.
La Division des Droits de l’Homme de la
MONUSCO et le Bureau du Haut-
Commissariat aux droits de l’homme
parlent d’au moins 9 manifestations
interdites, 59 personnes arrêtées, 4
personnes blessées, 1 civil et 1 policier
tués. Les deux morts ont été enregistrés à
Goma, selon l’ONU.
Il s’agit de la toute première activité
d’envergure qui implique les trois
plateformes politiques qui sont conduites
notamment par des ténors de la société
civile, Vital Kamerhe et Moise Katumbi.
[16:34, 27/5/2016] +243 998 212 222: Bruno Mavungu est presque désavoué. Le secrétaire
général de l’Udps est devenu l’ombre de lui-même. Sa
voix ne porte plus et ses initiatives sont très
contestées. Mavungu a ignoré la marche de
l’opposition mais le cabinet d’Etienne Tshisekedi l’a
confondu en appelant à la mobilisation. Et la base du
parti a suivi. D’ailleurs, un communiqué publié par le
département de communication du parti contredit
totalement la thèse Mavungu. ‘‘ Le Département de
communication, information, médias et le cabinet
du président Etienne Tshisekedi précisent à
l’opinion tant nationale qu’internationale que la
base de l’Udps et ses hauts cadres ont participé
massivement à la manifestation de l’opposition ce
jeudi 26 mai 2016 à Kinshasa’’, indique Augustin
Kabuya, le secrétaire national adjoint chargé de
communication de l’Udps. La participation de la marche
a été une option levée par Tshisekedi lui-même. Le mot
d’ordre d’Etienne Tshisekedi lancé le 15 février 2016
apportait son soutien à toutes les manifestations
pacifiques programmées pour faire pression au
gouvernement actuel. C’est sur base de cette
consigne que les combattants se sont déversés
dans les rues de Kinshasa, explique Kabuya. Valentin
Mubake, l’ancien conseiller politique d’Etienne
Tshisekedi a été aussi très visible avec ses hommes.
Seul Mavungu est resté dans cette logique suicidaire
de démobilisation des militants aux actions que mène
l’ensemble de l’opposition pour bousculer le régime.
Déjà, certains cadres de l’Udps crient à la trahison. Ses
jours sont comptés au secrétariat général du parti , a
confié un très proche du sphinx de Limete.
[16:47, 27/5/2016] +32 486 74 17 04: Katumbi serait donc empoisonné et son état ne s’améliorerait pas…
Est-ce là aussi de l’intox ?
https://projet2014.com/2016/05/27/lempoisonneur/

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s