La lutte politique démocratique et pacifique dérange

Quand la lutte politique démocratique et pacifique dérange, un certain Onghana parle de somnifère, de cynisme, de cruauté, de cécité, de surdité, de crétinisme et de mort.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
[19:15:10] Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu: Ce soir, à 22 heures de Bruxelles, et ce pour une heure, venez à notre rencontre pour un débat libre sur les grandes questions qui tracassent les congolais de nos jours au sujet de la lutte politique démocratique et pacifique.
[21:12:11] onghana: Dans un pays comme la République démocratique du Congo qui, depuis septembre 1996, gémit sous le joug de la domination militaire, de l’assujettissement politique et de l’exploitation économique des Tutsis; oser parler de « lutte politique démocratique et pacifique »  comme vous l’écrivez alors que le pays est en guerre et que plus de 8 millions de Bantous congolais y ont déjà trouvé la mort,  c’est soit::
[21:12:33] onghana: 1) administrer un puissant somnifère aux Bantous congolais
[21:12:49] onghana: 2) faire preuve d’un cynisme et d’une cruauté sans limite
[21:13:40] onghana: 3) être frappé de cécité et de surdité devant le spectacle de mort et de désolation qui se déploie devant le monde entier
[21:14:20] onghana: 4) faire preuve de crétinisme intellectuel
[21:14:50] onghana: 5) cacher ses origines tutsies sous un discours lénifiant et soporifique
[21:15:41] onghana: 6) prouver sa minable nature de collaborateur au service de la cause tutsie au Congo.
[21:16:35] onghana: Il vous est loisible de choisir parmi ses six options celle qui qui vous convient le mieux. Quoi qu’il en soit, dorénavant, nous savons à quoi nous en tenir avec vous.
[22:46:56] Albert Muya – Président du CNT: Je pense que nous devons faire la différence entre le discours officiel pour une consommation de la Communauté internationale et le discours de la vérité. Une lutte politique démocratique et pacifique demeure une lutte de la démocratie violente et ses conséquences pacifiques. Nous sommes appelés à lire entre les lignes si nous voulons préserver notre unité plutôt que de voir le diable partout.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Culture, Culture congolaise, Onghana. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s