Habitat

Un projet habitat pour Mahagi ?  Pour quoi faire ?  Quand on a encore réussi un projet de cette taille-là ?  C’est quoi que tout cela ?

Oui ! Il nous faut un projet Habitat pour tout Mahagi

Parce que tout mahagien a le droit de vivre dans un habitat sain, dans une villa spacieuse, moderne, fonctionnelle, agréable.  Pour être bien dans sa peau et dans sa tête et ainsi être à même de bien vaquer à ses autres occupations quotidiennes : le champ, la ferme, le lac, l’étang, le bureau, l’usine, la salle de classe, le chantier, l’église…

Bref, parce que notre vision est celle d’un territoire (district) de Mahagi qui retrouve sa position de leader du développement socio-économique et socio-culturel de la province de l’Ituri.  Nous ne doutons pas que tôt ou tard, les mahagiens nous rejoindront en masse dans cette vision.

Pour faire quelque chose de précis, d’ambitieux

Le projet habitat c’est :

Une villa moderne, spacieuse et fonctionnnelle – pour chaque ménage.  Une moyenne de 25 m² au moins par membre, un équipement minimal dans tous les locaux.  Chaque villa comportera au moins : une cuisine, un salle de séjour, une salle à manger, deux toilettes, 4 chambres à coucher (parents, garçons, filles, visiteurs), un magasin, un garage, un bureau, un jardin, de l’électricité et de l’eau potable de robinet.

La question est : qui payera pour tout cela et comment ?  Pour un ménage de 6 personnes, nous sommes partis pour une construction de 150 m², au sol ou en deux niveaux.  Cela nous requiert un prêt hypothécaire de 30 000 $ au moins pour une construction clé à la main correcte !  Ce n’est pas de la mer à boire !  Pour un tel crédit, obtenu au taux d’intérêt effectif de 16%, avec un remboursement de maximum 425 $/mois, le ménage n’en a que pour 20 ans de remboursement !  Le ménage, sans enfants, dans notre localité, doit gagner au moins 1275 $, nets, par mois !  Notre projet coopératives (emploi), propose des solutions pour y arriver.

Tableau de remboursement annuels
(Nous ne tenons pas compte des intérêts, dérisoires, sur l’épargne mensuelle)

Montant du prêt initial : 30 000 $

Fin de l’année Solde restant dû Mensualité Paiement annuel
1    34.800,00 €       425,50 €    5.106,00 €
2    34.445,04 €       425,50 €    5.106,00 €
3    34.033,29 €       425,50 €    5.106,00 €
4    33.555,65 €       425,50 €    5.106,00 €
5    33.001,60 €       425,50 €    5.106,00 €
6    32.358,89 €       425,50 €    5.106,00 €
7    31.613,35 €       425,50 €    5.106,00 €
8    30.748,53 €       425,50 €    5.106,00 €
9    29.745,34 €       425,50 €    5.106,00 €
10    28.581,63 €       425,50 €    5.106,00 €
11    27.231,73 €       425,50 €    5.106,00 €
12    25.665,85 €       425,50 €    5.106,00 €
13    23.849,42 €       425,50 €    5.106,00 €
14    21.742,37 €       425,50 €    5.106,00 €
15    19.298,19 €       425,50 €    5.106,00 €
16    16.462,94 €       425,50 €    5.106,00 €
17    13.174,05 €       425,50 €    5.106,00 €
18      9.358,94 €       425,50 €    5.106,00 €
19      4.933,41 €       425,50 €    5.106,00 €
20 –       200,20 €       425,50 €    5.106,00 €

Oui !  Avec le Projet 2014

Parce que nous sommes la seule initiative qui propose du concret, du raisonnable, du visionnaire, de l’indépendance, de la responsabilité.  Depuis 1997, Mahagi s’est méfié de nos propositions.  Depuis quelques mois cependant, l’histoire à l’est de la RDC nous donnant raison, des mahagiens sont décidés finalement à examiner notre offre.  Ils sont une trentaine seulement pour l’instant !

Les dés ne sont pas encore joués.  Mais, tout indique que bientôt, les populations de Mahagi, mises au courant, adhéreront à notre projet.  Les moyens suivront, parce que plus de 70% de la monnaie dans le monde, attendent dans des coffres, des projets comme ceux que nous demandons aux mahagiens de mettre en route, avec notre accompagnement – dans le cadre de l’EAE ASBL.

Le programme de développement

  1. Une villa moderne : spacieuse et fonctionnelle.
  2. Un réseau bancaire totalement électronifié à cryptomonnaie.
  3. Un système d’assurance le plus complet : responsabilité civile, revenu garanti, accident, maladie, invalidité, décès.
  4. Une industrie de pointe et diversifiée.
  5. Une infrastructure d’enseignement ultramoderne : instruction, formation, éducation ; maternelle, primaire, secondaire, supérieur, université, recherche, développement de produit.
  6. Une infrastructure de santé complète : dispensaires, centres de santé, polycliniques, hôpitaux.
  7. De l’Internet haut-débit partout.
  8. De l’eau potable dans tous les ménages et toutes les entreprises.
  9. De l’électricité dans tous les ménages et toutes les entreprises.
  10. Une voie publique revêtue partout.
  11. Un réseau d’égouts modernes.
  12. Un agroalimentaire, une pêche et une chasse modernisés et optimisés.
  13. Promotion des coopératives de production, de transport, de stockage, de transformation, de conditionnement, de commercialisation, de consommation, de récyclage.

Autofinancement

  1. Pas un seul rho ne sera demandé à l’État (subsides) ni aux organismes de financement (crédits).  En revanche, l’autorisation de gestion des espaces sera sollicité auprès de l’État.
  2. Les entreprises seront invités à venir s’installer.  Ils bénéficieront des réductions d’impôts dans les premières années d’implantation pour récupérer leurs investissements.
  3. L’État gagnera en impôts sur les revenus.
  4. Les autochtones seront encouragés à s’associer aux initiateurs des projets, aux entreprises pour avoir la maîtrise sur le destin de leur terroir à tout moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.