EAE ASBL

Comment asseoir une collaboration utile avec la ville de Butembo ?  Une collaboration qui l’aide à maintenir son leadership commercial et agricole tant que faire se peut ?  Notre collaborateur local pense en effet que la ville de Butembo, dans 50 ans, aura des problèmes.  Il trouve que Butembo ait atteint son apogée.  En effet, il y a quatre décennies décennies derrière nous que  tout Beni, tout Goma, tout l’Ituri, tout Oicha ne savait pas aller à Dubai, en Chine, à Singapour, à Kinshasa, à New York ou à Bruxelles, ou presque.

Aujourd’hui, tout ce monde visite Dubai, la Chine, Singapur, New Dheli…  Certains ont même des appartements là-bas.  Leurs enfants y étudient ou y sont installés.  Butembo n’est plus la voie obligée pour avoir les articles de l’Asie de l’Est ou d’ailleurs : Afrique du Sud, Maroc, Océanie…

Nous apprenons que plusieurs immeubles modernes s’érigent à Butembo, mais que bien peu soient réellement valorisés.  Que faire ?  Butembo se doit donc d’innover, de diversifier, de s’industrialiser pour garder la longueur d’onde d’avance, du moins, si cette ville y tient.  Il faut aller vite.  La compétition peut devenir dure, très dure.  N n’eut été l’imposture, elle serait très âpre, tout simplement.  Mais comme sous peu la dictature sera du passé – du moins c’est ce que nous espérons, comment les bubolais tiendront-ils le coup ?  D’où leur viendra la force ?  Peut-on le savoir ?

Si !  Il suffit de se mettre autour d’une table pour réfléchir à la question.  En se posant des questions, les bubolais sont à même de trouver les solutions à leurs problèmes présents et futurs prévisibles.  C’est ici le travail que nous proposons à la mairie de Butembo : réfléchir sur le destin de sa ville est un devoir citoyen, collectif.

Avec les fils du terroir, nous pouvons monter le projet global de développement de la ville de Butembo.  Nous pouvons indiquer et participer à l’élaboration des projets spécifiques pour soutenir l’idée maîtresse du projet global par des réalisation sectorielles qui soient de taille.

Il s’agit par exemple :

  1. de l’électrification complète de la ville
  2. de l’adduction d’eau courante et du divorce d’avec le fontaines publiques polluantes
  3. de la définition d’une stratégie de promotion de l’enseignement et de la formation
  4. de l’organisation de l’accès aux soins de santé de qualité localement
  5. de la prise en charge de la sécurité des biens et des personnes
  6. de la défense du patrimoine culturelle et du patrimoine artistique de la ville
  7. de la promotion du sport et des loisirs
  8. de l’intensification de la coopération intérieure et avec l’extérieure
  9. etc.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s