Agriculture

La vocation agricole de Bulungu ne serait pas à démontrer, pour ce qui connaissent la contrée.  Une collecte de données reste cependant nécessaire pour :

  1. mettre à jour les statistiques s’il y en a déjà (potentialités, productions, opportunités, difficultés) et les publier à l’attention des acteurs du développement local ;
  2. exploiter ces données pour élaborer des projets qui soient viables et visionnaires ;
  3. structurer la démarche du développement de l’agriculture dans la contrée et mobiliser la ressource pour mobiliser les autres ressources nécessaire à l’exécution des projets.

Honorable Jacques Sima Krulikiemun, Madame Pauline Banduenga Muabenga, Monsieur Lutu Lasse, fils du Bandundu sont les personnes ressources sur lesquelles nous nous appuyons pour proposer aux population de Bulungu les fruits du travail que nous effectuons dans le cadre de l’EAE ASBL pour participer à déploiement de ponts nouveaux ou renovés entre la Belgique et la RDC en l’occurrence.

Les besoins, pour permettre à l’EAE ASBL d’assumer sont rôle d’animatrice des projets sont principalement :

  1. la disponibilité d’une source stable et suffisante d’énergie électrique pour faire tourner les machines, l’éclairage et l’alimentation en eau potable ;
  2. une connexion Internet haut-débit qui permette un travail collaboratif intense, rapide et de qualité entre les équipes de Bulungu, de la Belgique, des Pays-Bas et de la Californie ;
  3. un fonds de démarrage capable de motiver les acteurs locaux qui sont encore peu nantis pour la plupart et donc incapable de participer financièrement à la prise en charge des études préliminaires complémentaires et des travaux de confection des dossiers des projets.

Notre feuille de route comporte :

  1. l’établissement d’un contact permanent avec la base de Bulungu (En cours) ;
  2. la résolution de la question de l’électricité et de la connexion aux Net ;
  3. la mobilisation et la formation initiale spécifique des acteurs tant locaux qu’extérieur ;
  4. l’élaboration d’un dossier complet du développement agricole dans Bulungu ;
  5. la mobilisation des ressources ;
  6. le lancement des projets ;
  7. l’évaluation des impacts et la publicité des résultats au bénéfice de la RDC ;
  8. la remise des projets aux autochtones (coopératives, ASBL, ONG, églises, administrations…).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s