PALU crache sur l’UDPS

PALU crache sur l’UDPS au cours d’une matinée politique

« Quand nous nous sommes liés à Joseph Kabila, ils avaient dit que nous avions vendu le pays à un étranger rwandais. Maintenant qu’eux, viennent de rallier le même Kabila, qui les a placés au pouvoir, ce Kabila cesse d’être étranger rwandais, et eux n’ont-ils pas vendu le pays », lance un modérateur sous les chahuts des militants du PALU contre l’idiotie de l’UDPS, lors d’une matinée politique.

JOHN TSHINGOMBE LUKUSA

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Kampala-Kisangani : un bus renversé !

L’accident daterait d’hier, dimanche, 15 septembre 2019. Où et quand sur l’axe Kampala-Kisangani ? Il faut attendre les nouvelles…

Plusieurs morts et blessés graves et légers. La vidéo est disponible sur WhatsApp. Nous n’arrivons pas encore à le poster.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Un Upio pense

« Très intéressé par le débat. Nous sommes d’avis que nous même pouvons apporter le chargement dans notre milieu de Jupio. Par exemple, l’année dernière nous avons initié un projet de réhabilitation de la route Daa jusqu’à Jupasonga. »

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

L’impossible paix en Ituri…

Bonjour frères et sœurs.
Est-ce que Mahagi est informé de la tenue d’une conférence sur la paix en date du 20/09/2019 à Mahagi?
Les invités sont les Alur de Bunia, Kasenyi, tchomia, Dalla, les représentants des toutes les chefferies, les honorables députés nationaux, provinciaux et sénateurs.
La communauté Alur de Bunia et environs est l’organisateur de cette conférence.
C’est juste dans la recherche d’une paix durable en Ituri.
Les Lendu (de la communauté Bale) l’ont organisé à Kpandroma, les Hema (de la communauté Ente) l’ont fait à Bunia et voici le tour de Mahagi au chef lieu de Mahagi.
Les Alur de l’Ouganda seront aussi parmi les invités à cette conférence.
Ces assises prendront 3 jours et le gouvernement provincial sera à Mahagi pour le lancement et la clôture des assises.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

NON aux BANDITS politiques !

NON ! JE NE VEUX PAS PARTICIPER À DES MASSACRES ET EXTERMINATIONS ARBITRAIRES DES CONGOLAIS NI A LA RÉBELLION !

[14/9, 10:33] Mondi: Grands Lacs : Les armées de la RDC, du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda ainsi que l’AFRICOM et la MONUSCO planifient la « neutralisation » des groupes armés
actualite.cd Sep 13, 2019 7:28 PM
Photo ACTUALITE.CD.
Les responsables des armées de la région des Grands lacs africain se sont réunis ce vendredi à Goma (Nord-Kivu) sous le lead de l’état-major des forces armées de la République démocratique du Congo. Le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda ainsi que la RDC ont planifié la « neutralisation » des groupes armés dans la région.

Les forces de la MONUSCO et du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) étaient aussi associées à cette rencontre présidée par le chef d’état-major major général adjoint des FARDC en charge des opérations et renseignements, le Général Gabriel Amisi.

« Nous nous sommes réunis pour réfléchir ensemble sur la sécurité collective dans la sous-région et de quelle manière y trouver de remède. Les travaux se sont bien déroulés et dans les prochains jours nous allons continuer les travaux », a brièvement expliqué à la presse le porte-parole des FARDC, le Général Léon Richard Kasonga.

L’est de la RDC fait face à l’instabilité sécuritaire causée non seulement par des groupes armés locaux mais aussi par des groupes venus des pays limitrophes de la RDC, le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi.

« Le message pressant à tous les groupes armés : qu’ils entendent la voix de la raison. Qu’ils déposent les armes. Qu’ils se rendent au près des FARDC parce que s’ils ne le font pas, ça sera très tard et ils y seront contraints », a ajouté le général Kasonga.

Les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé samedi 31 août 2019 qu’elles vont incessamment lancer une nouvelle opération « d’envergure » contre les combattants d’Allied democratic forces (ADF), auteurs des milliers de morts de civils à Beni depuis 2014 dans le territoire de Beni.
[14/9, 10:51] SP Paluku-Atoka Uwekomu: Dans un pays dirigé par des hors la loi, il faut être prudent et ne pas aplaudir à l’annonce de telles nouvelles.
Ce que nous n’aimons pas dans ces opérations c’est que ce sont des congolais qui protetent – mal à notre sens – qui seront TUÉS ARBITRAIREMENT, pendant que ceux qui poussent nos compatriotes à se révolter continuent à trôner à Kinshasa.
Depuis 25 ans, la MONUSCO vole nos richesse avec ceux qui l’ont invitée et qui la maintiennent de force dans le pays. Notre armée est bourrée de traître et d’ennemis du Congo.
Commençons d’abord par débouter les imposteurs que nous avons hissés ou que nous tolérons au pouvoir.
C’est alors que notre armée n’aura besoin de tirer sur personne : les rebelles se rendront d’eux même ! Sinon, où fouiraient-ils ? C’est nous qui allons contrôler toute l’Afrique Centrale !
Disons NON à ces bandits-là, à ses lâches qui n’ont que les armes comme moyen de négociation !
Aucun congolais ne devrait mourir avant d’être jugé correctement !
Disons NON à cette opération de bandits politiques manipulés par leur chef que nous connaissons !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

La paix, le régime et la rébellion…

[10/9, 13:31] +243 997 416 031: Salut prof. A l’heure où je vous fais cet sms, il y a une présence massive des rebelles dans la contrée de jomba, près de chanzu. On ne sait pas ce qui se prépare. Les médias ne disent rien jusque là. Ce sont des rebelles rwandais
[10/9, 15:05] Paluku-Atoka Uwekomu: Toute rébellion est, par définition, une révolte violente contre le pouvoir établi.
Certains congolais déçus, croient utile de se liguer avec des étrangers pour obliger le régime actuel – de trahison – à déposer ses armes dictatoriales.
Nous, projet 2015 et Kongo Ya Sika, préconisons la voie par excellence : la destitution du Président de la République et ses ouailles par la voie du Parlement que nous devons commencer par conquérir, démocratiquement, pour aller vers la paix et rendre possible le développement endogène.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Rentrons chez nous !

Une nouvelle attaque ce mardi après-midi en Afrique-du-Sud contre les étrangers. Bilan final 45 étrangers brûlés vifs et plusieurs blessés. Voici les pays qui ont perdu leurs compatriotes :

  1. Zimbabwe avec 7 morts
  2. Tchad avec 8 morts
  3. RDC 6 morts
  4. Zambie 9 morts.
  5. Congo-Brazzaville 3 morts.
  6. Mali 3 morts
  7. Swaziland 4 morts
  8. Tunisie 2 morts
  9. Cameroun 2 morts
  10. Sénégal 1 mort.

Source: Radio OKAPi Groupe RD Congo
(https://www.facebook.com/groups/1726195051012068?view=permalink&id=2170116503286585)

[4/9, 23:27] +243 992 278 000: Kudi ka yaniiii
[4/9, 23:52] Paluku-Atoka Uwekomu: C’est pour cela que je vous recommande vivement de ne pas entrevoir de vivre chez les gens ! Rentrons chez nous, dans nos villages. C’est là qu’il y a de la vie pour chacun d’entre nous. Il suffit que 5 licenciés rentrent au fin fond de nos villages et pour que vous voyiez le changement qui s’y opérera.
Moi, depuis 1994, j’ai décidé de définitivement installer ma famille dans la ville de Bruxelles qui est devenu pour moi comme Ugudo, chez les panduru… N’eut été la menace qui pèse sur nous à cause de nos opinons politiques, je serais là pour un mois en fin d’année, pour revenir avant le 31 décembre 2019. La mort de mon ami et frère en Christ Epaphras Meok et les récents évènements de Mahagi m’ont totalement dissuadé de continuer ce projet. N’empêche que je suis de coeur avec vous : rentrons dans nos villages ! Même pas à Bunia, chers frères. Ce n’est pas là notre pays. Bunia est le pays des bira que nous aimons bien. Mais ce n’est pas notre pays. Notre pays est l’ensemble des chefferies alur dans le territoire de Mahagi. Nos colonies d’ailleurs, ne sont pas nécessaires. Rentrons chez nous, la terre qu’on conquise nos aïeux et devenue nôtre depuis. Quelle grâce divine à ne pas fouler aux pieds !🤨

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Conseils aux femmes ?

LES 7 RAISONS QUI POUSSENT UN HOMME À ABANDONNER UNE FEMME
burkinaonline.com Saturday, August 31, 2019 17:58

Mes sœurs, aujourd’hui je vous donne 7 raisons qui peuvent pousser un homme à vous quitter, même s’il vous aime de tout son cœur. Ce sont des choses que vous trouverez simples, mais ces choses sont importantes pour vos hommes. Ne négligez surtout pas. Les bonnes femmes prendront notes et me remercieront après, mais les autres femmes diront que c’est n’importe quoi et seront en colère contre moi, mais je veux simplement sauver votre couple. Lisez bien et prenez en note pour garder votre chéri actuel ou votre futur chéri. 

  1. Le manque de respect : Un homme abandonnera une femme qui lui manque de respect. Ce n’est plus un secret pour personne. Tout le monde sait que le respect est ce dont les hommes ont le plus besoin dans une relation amoureuse. Ce que les hommes détestent le plus, c’est le manque de respect en public, surtout devant ses parents, amis, etc. L’homme déteste aussi les femmes désobéissantes, celles qui font ce qu’elles veulent. Les hommes détestent les femmes qui ne les écoutent pas.
  2. L’infidélité : Les hommes détestent les femmes infidèles, c’est très rare de voir un homme pardonner l’infidélité de sa chérie. Mes sœurs, soyez fidèles à votre homme.
  3. Les rapports sexuels : Les femmes sont capables de faire des années sans rapports, mais l’homme est incapable de tenir pour une longue durée. Mes sœurs, je vous ai toujours demandé de vous abstenir avant la dote ou le mariage, car l’abstinence éloignera les mauvais hommes de vous. Mais ne refusez pas un homme qui vous a doté, un homme qui vous a marié. Ne refusez pas aussi un homme avec qui vous avez déjà eu des enfants, un homme avec qui vous vivez en concubinage dans la même maison. A part ceux que je viens de citer, vous pouvez vivre l’abstinence.
  4. Le matériel : Mes sœurs, les hommes n’aiment pas les femmes qui demandent de l’argent, ils n’aiment pas les femmes qui passent leur temps à leur parler d’argent. Si un homme travaille et qu’il vous aime vraiment, il vous donnera de l’argent sans que vous ne lui demandiez. Mais vous devez chercher à travailler pour éviter de toujours parler d’argent à votre homme.
  5. La pression : Les hommes n’aiment surtout pas qu’on les mette la pression. Un homme peut abandonner facilement une femme qu’il aime à cause du fait qu’elle lui met assez de pression. Il subit tellement de pression qu’il finit par abandonner. Mes sœurs, ne soyez pas trop exigeantes, c’est à force de vouloir beaucoup qu’on perd le peu qu’on a, donc acceptez ce que votre homme vous donne, ne demandez pas trop. Il faut accepter le peu que ton homme te donne, le bonheur c’est d’accepter et profiter du peu qu’on a. N’obligez pas votre homme à vous payer des choses chères, ne lui mettez pas de pression, surtout s’il a un boulot qui le stresse déjà. Un homme a besoin de liberté, donnez de la liberté à vos chéris.
  6. Les ultimatums : Les hommes n’aiment pas qu’on les lance des ultimatums. L’ultimatum, c’est lorsque tu demandes à ton homme de respecter obligatoirement certaines conditions, sinon tu vas réagir. Je vous donne un exemple : Lorsque tu dis à ton homme de changer obligatoirement son comportement sinon tu iras voir ailleurs, c’est un ultimatum. C’est un exemple que j’ai donné. Alors, même si votre homme se comporte mal, ne lui lancez pas d’ultimatum. Je le dis parce que les hommes sont de nature autoritaire et la femme est de nature soumise. Donc, lorsqu’une femme pose un ultimatum à son homme, c’est comme si elle essayait de le dominer, il se sentira faible. Alors que les hommes n’aiment pas les femmes qui les dominent. Il faut donc savoir parler calmement à un homme sans lancer d’ultimatum.
  7. Discuter ses ordres ou ses pensées : Les hommes n’aiment pas les femmes qui refusent de faire ce qu’ils leur demandent. Une femme doit respecter son homme. C’est-à-dire qu’elle doit faire ce que son homme lui demande. Mais lorsqu’elle discute avec lui, il trouvera qu’elle est irrespectueuse. Même si votre homme a tort, vous devez trouver la bonne manière de lui parler : Parlez toujours calmement et avec douceur afin qu’il puisse comprendre. Mais ne discutez jamais avec lui.

C’est un conseil d’un philosophe américain pour les femmes.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Mahagi Talent…

Spectacle culturel du vendredi 30 août 2019.

Les jeunes s’organisent autour de la cultutre, à Mahagi, dans l’Ituri.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Je déteste le Nord-Ubangi !

Je déteste le Nord-Ubangi.

Ses habitants, de véritables sous-congolais, nous encombrent. Ils ne vallent rien, ces ngala-ngulu. Ce sont des mobutistes amers, brutaux, bons pour voler, brutaliser et tuer les congolais. Ils dérangent tout le monde dans le pays. Je les écartes et les écrase, pour ma tranquillité et celle de ma nation.

Advienne que poura !

Qui suis-je ?

Publié dans Politique | Laisser un commentaire