Africains et occidentaux aliénés ?

[6/7, 11:44] +1 (438) 877-7546:

Pourquoi un Africain se doit de dire non aux religions exogènes ?

« J’ai parcouru le monde entier, d’Est à l’Ouest, du Nord au Sud :
• Je n’ai jamais vu un Européen qui s’appelle Soumba-N’Golo
• Je n’ai jamais vu un Arabe qui s’appelle Koffi
• Je n’ai jamais vu un Asiatique qui s’appelle Kwassi
• Pourtant en Afrique, mon peuple est fier de porter des prénoms comme : Emmanuel, Jean-Pierre, Etienne, Mohamed, Aboubacar, Otman et bientôt certains se feront appeler Nguyen Xiao Ping… En donnant des prénoms étrangers à vos enfants, vous les coupez de leur source divine, de leur véritable identité sociale, de leur potentiel de vie et vous les condamnez durant le restant de leur vie à défendre quelque chose qu’ils n’ont pas choisi et qui n’est pas en harmonie avec leurs fréquences vibratoires.

J’ai observé les peuples du monde :
• Je n’ai jamais vu un Bois sacré ou des pratiquants du Kômô en Europe
• Je n’ai jamais vu un Sanctuaire ou des pratiquants du Vodou en Arabie
• Je n’ai jamais vu une Cérémonie cultuelle ou des pratiquants du Bwiti en Chine
• Pourtant en Afrique, mon peuple est fier de squatter les églises, les mosquées étrangères qui ont essaimé toute l’Afrique et bientôt on se bousculera devant les temples Bouddhistes étrangers qui commencent à mettre pieds chez nous ! Même les plus petits villages africains ont désormais leur Mosquée ou Eglise et les habitants ont, en majorité, honte de s’afficher comme adeptes des cultes ancestraux. Aujourd’hui même, les pèlerins nègres, malgré leur présence encombrante en Arabie, sont actuellement sur le mont Arafat pour vénérer les ancêtres d’autres peuples, ceux-là même qui nous ont mis en esclavage, comme pour leur dire merci. Certains de nos initiés s’habillent comme des Imams. Nos fillettes sont enroulées dans des bâches qui les étouffent sous la chaleur. On ne peut plus admirer la beauté de nos belles femmes kamites qui doivent désormais se cagouler…

Ceux qui viennent ainsi nous imposer leurs religions connaissent-ils Dieu ??? Dieu a créé le monde en vertu d’une Loi qui s’appelle la DIVERSITÉ. Chaque peuple doit rester humain dans sa propre voie, sans rien imposer aux autres. Nos Ancêtres n’ont jamais imposé leur religion à aucun peuple ! Dans une autoroute, si un cycliste se met dans la voie des automobiles, cela créé quoi ???

Je vous ai Mille fois prévenu et je continue de vous dire que, conformément aux principes de Sagesse et de Tolérance de nos Ancêtres, je ne pourfends aucune religion dans mes publications. Je respecte la foi et la religion des autres peuples et de nos frères qui, par méconnaissance ou par peur de l’enfer, préfèrent penser, parler, prier, manger, marcher, rire et porter des noms étrangers exactement comme le maître pour qu’il ne se fâche pas.

J’ai juré de ne jamais tourner en dérision la croyance des autres, tant qu’elle est respectueuse à mon égard et qu’elle ne se nourrit pas dans le déni de l’existence de l’Homme africain. Mon objectif qui est de ramener les enfants innocents d’Afrique à leur Spiritualité, à leur être propre …

A ceux qui nous accuse de prosélytisme, qu’ils se rassurent une fois pour toute. Je ne cherche pas à convaincre les autres. La religion africaine est digne, sage, véridique et tolérante. Elle ne cherche pas des fidèles. Je n’en cherche pas non plus, car le concept de fidèles ne sied pas dans la Religion négro-africaine. Seuls ceux qui sont prêts viennent nous voir. Celui qui ne veut pas reconnaître ou se reconnecter à ses ancêtres, c’est son choix, son destin, ça le regarde et il rendra compte à ses ancêtres! …

Mes amis de cette page Facebook et moi-même, nous sommes comme les Juifs. On est nous-mêmes, fiers de nos Ancêtres, fiers de nos Valeurs culturelles et de nous-mêmes. C’est le Réveil Spirituel des peuples opprimés de KM.T. Nous sommes les Gardiens de l’Ordre Cosmique. Seul, à deux, à dix, à mille, à un million, on fera la Nouvelle Afrique (KM.T) guide de l’humanité. On fait tout pour nous-mêmes, pour nos descendants et non pour les autres. Où est le problème en cela ?

Puissent nos Vénérables Ancêtres, dont nous transmettons les messages à la jeunesse kamite du continent et de la diaspora, continuer de nous inspirer la Pensée Juste, la Parole Juste et l’Acte Juste en tout temps, en tout lieu et en toutes circonstances, conformément à l’Ordre de l’Univers, de la Vérité et de l’Ethique »

#Comprendre-le monde?
[6/7, 19:06] Paluku-Atoka Uwekomu: Tout est faux !
Tu es très mal renseigné, tu n’as pas bien observé ; mieux, tu exagères, tu perds le sens critique, enveloppé dans le racisme ou le nationalisme.
Ce que tu dis de vrai en revanche c’est que la majorité d’africains soit aliénée, complexée, colonisée : honteusement.
Tu omets que beaucoup de blancs soient dans la même situation. Je vis à Bruxelles depuis 39 ans. Je connais plein d’européens et d’américains « de souche » qui singent les africains ; tout aussi ignominieusement que ces derniers. Leur apparence fait penser au contraire…

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Recourir aux boureaux ?

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Un mbudza n’a peur de rien !

🔴 RÉVÉLATION FRACASSANTE DE GABRIEL MOKIA SUR LE POUVOIR DE FÉLIX TSHISEKEDI !

A RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO RESTE SOUS OCCUPATION ET EN CAPTIVITÉ PAR KABILA, KAGAME ET MUSEVENI, TSHILOMBO N’A AUCUN POUVOIR

[Gabriel Mokia]

La République démocratique du Congo reste sous occupation et captivité de Kabila, Kagame et Museveni, Tshilombo n’a aucun pouvoir.

Je dis avec précision et conviction que la République démocratique du Congo (RDC) reste sous occupation et captivité de Kabila, Kagame et Museveni, Tshilombo n’a aucun pouvoir et ce qu’il fait est une trahison envers la nation congolaise.

Je l’ai dit il y a quelques semaines lorsque Tshilombo a reçu sur tapis rouge les généraux rwandais et plus particulièrement ceux qui ont participé et supervisé les massacres, les viols et le déplacement de millions de civils congolais, j’ai été choqué !!!

je sais que Félix n’est pas expérimenté, je lui avais pourtant demandé d’insister sur les questions de sécurité, moi je suis disposé à lui prodiguer des conseils…

Je lui ai demandé d’insister sur la nomination d’un rapporteur afin d’identifier la majorité parlementaire mais il ne m’a pas écouté, aujourd’hui les conséquences sont là…

Toute la République est entre les mains du Fcc de Joseph Kabila !

Comment pouvons-nous comprendre cela ?
Un ancien président de la République, Sénateur de son état continue de diriger le pays, kabila n’est pas là tout en étant toujours là ! C’est dommage !!!

J’ai également demandé au président de me nommer à la défense, je suis un Mbunza !!! Je n’ai peur de rien !!!

je vais mettre fin à l’infiltration de notre armée par des Rwandais, la RDC est occupée, nous avons plus de 400 Officiers rwandais qui étouffent les généraux congolais, rien ne marche dans l’armée.

j’ai des stratégies que j’ai proposé au président, moi je n’ai peur de rien mais encore une fois de plus, les services secrets auprès du président ont déjoué cela, ces services rapportent à Joseph Kabila toutes les activités effectuées par felix tshisekedi, impossible de rencontrer le Président de la République sans passer par la sécurité de Kabila !!!
Alors ils m’ont empêché de continuer à voir le Président parce que je suis dangereux pour eux.

Conséquence le premier ministre nommé est du Fcc, 80% des ministères, des membres de ce gouvernement viendront du Fcc, vous voyez aujourd’hui il ya comme une incompréhension pour la répartition des responsabilités au sein de ce futur gouvernement, le fcc veut garder les ministères régaliens comme la justice, la défense, les finances, l’intérieur etc…

Alors que ce sont des ministères qui dépendent directement de la présidence, si kabila gagne encore sur ce terrain dites-moi , qui dirige vraiment ce pays ?

A l’allure ou vont les choses, felix tshisekedi va encore céder aux exigences de Kabila, vraiment je ne comprends pas !

Là nous avons alors deux prèsidents, l’un qui donne des ordres et l’autre qui exécute puisque c’est ce qui se passe en réalité !

J’ai prodigué plusieurs conseils au président, je lui ai demandé de faire très attention à ses nouveaux amis !

ne pas se laisser faire puisque c’est lui le Président !!!
C’est lui seul qui peut engager la République sur le plan international,

il a le pouvoir de faire intervenir la CPI pour neutraliser Joseph Kabila !

Mais Félix tshisekedi se laisse faire, je ne sais pas si il comprend au moins les responsabilités qu’il a vis a vis de ce pays entant que prèsident de la République.

Ces gens doivent partir en exil pour que felix tshisekedi travaille bien mais apparemment le Président et toute sa clique sont occupés à s’acheter des belles maisons au pays et à l’étranger, le reste ne constitue pas leur affaire.

Vital kamhere s’amuse avec l’argent des congolais,
il se paie des maisons partout !

Je vous dis la vérité, j’ai demandé au président de faire attention à Vital kamhere, il n’amène jamais des bons conseils au Président il est au service de kingakati et c’est un mouchard auprès du président…

Le président se retrouve isolé, tout est contrôlé, les visites Passent par la sécurité de Kabila et c’est toujours kingakati qui décide.

En plus pour son premier voyage à l’étranger, il est allé rendre hommage aux huit cents mille victimes du génocide Rwandais tuées par Kagame lui-même et le groupe Interahamwe en 1994, tout en négligeant de faire même une simple reconnaissance des 12 millions de Congolais tués par Kabila, Kagame et Museveni, Ce que Tshilombo fait n’est pas seulement de la trahison, mais dans la bible, c’est du blasphème!

À titre d’exemple, le représentant de Kagame en RDC, M. Azarias Ruberwa, est chargé de désigner les ministres des gouvernements des provinces.

Ma question est de savoir pourquoi? Permettez-moi également de dire que les populations banyamulenge sont exploitées par Kagame si elles existent en RDC, elles ne savent pas ce qui se passe et elles ne sont pas consultées!

La raison pour laquelle je dis que s’ils existent en RDC, c’est que tous les Congolais d’origine rwandaise ou tous les Rwandais vivant en RDC ne vivent pas dans le village imaginaire de Mulenge!

Je sais que de nombreux jeunes espèrent qu’il y aura un changement, mais la question est de savoir où est ce changement attendu?

Quand est -ce que nos jeunes commenceront-ils/elles à être employés, à avoir accès à l’éducation, à la santé et à des prêts bancaires pour commencer leur vie?

Ruberwa nomme le sien, Kamerhe le sien et Kagame le sien!

Quand les jeunes congolais vont-ils compter?

Quand les femmes congolaises vont-elles compter?

Quand le Congo commencera-t-il à fonctionner comme un État dans l’intérêt de tous?

Le PPRD a présenté son premier ministre ilunga ilunkamba a leur base, ils ont également présenté la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine mabunda a leur base, cela veut dire quoi ?

Moi je sais que quand on a une fonction officielle on doit servir la République, j’ai suivi attentivement le discours du Secrétaire général du pprd, Emmanuel shadary lors de la présentation du nouveau premier ministre, il a demandé au premier ministre et à la présidente de l’Assemblée nationale de nommer d’abord des membres du PPRD en particulier et du Fcc en général partout ou il ya des offres d’emplois !

Mais quand est ce que nos jeunes qui terminent l’Université vont travailler enfin dans leur propre pays ?

Chers compatriotes et amis, nous ne pouvons pas recycler les mêmes problèmes et attendre des solutions différentes.

Nous ne pouvons pas utiliser les mêmes vieilles formules et attendre des solutions différentes!

Moi je suis un MBUNZA !!! je n’ai peur de rien voilà pourquoi je fais toutes ces déclarations en public !

Et le Président connait tout ceci, celui qui peut faire parvenir ce message au Président de la République qu’il le fasse puisqu’il est devenu inaccessible pour les congolais

[Gabriel Mokia]

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Tshisekedi : les défis à relever.

Cela se passe dans le Nord-Kivu, au 21ème siècle. Comment le régime et le gouvernement de Tshisekedi attendent-ils combattre le racisme du congolais contre ses propres compatriotes ?

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Rwanda : produire de l’or.

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Passera pas à l’Est !

Ça ne passe pas à l’Est dont je connais l’âme et que Fayulu insulte – sans le savoir, peut-être… Rien que des « kongo » ? Dans un pays profondement er ostensiblement tribal comme la RDC ? Où sont les ngala, les luba, les swahili et les autres ?

Fayulu n’est pas loin de notre proposition du présidium à 4, 5 ou 6 ; que Matungulu avait commencé par accepter, pour boycotter ensuite…
Ajoutez Bemba ou qui sais-je d’autre, Alula ou Mbusa, Kyungu ou Katumbi, Tshisekedi et reduisez à une personne la représentation des « kongo ». Vous vous rapprocherez de notre proposition, mais n’y serez pas encore !
Attention : oubliez votre 1+n qui ne passera plus désormais. Nous avons besoin d’un présidium totalement soumis au parlement (au peuple…) qui tranche sans appel les conflits dans le présidium. Mais pour cela, le parlement de Kabila doit d’abord être forcé à la disparition.
Sans quoi, la paix sera impossible en RDC.

Or, à quoi revient tout cela, si ce n’est pas l’enterrement de la République ?

RÉFLÉCHISSEZ BIEN !

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Azarias na Moïse Nyarugabo walifika…

Comme nous l’annoncions en 2015, la situation securitaire s’empire en RDC.

Pour vous en convaincre, nous publions ce texte qui nous parvient du Kivu.

C’est le moment de découvrir encore plus, comment, avec la République, la paix sera impossible en RDC.

Que ceux qui ont de l’intelligence pour comprendre, comprennent !

Nous avons « corrigé » quelques fautes d’orthographe uniquement. Le texte originel est au bas de la publication.


Kweli kabisa.

Jana, Azarias na Moïse Nyarugabo, walifika na 5 sacs za pesa ku corrompre wabembe, warega, nyindu, vira, fuleru, shi, bangubangu, zimba, wakubaliwe kupewe groupement minembwe ; or Kabila hizo zote zimesema jana kwa kauli moja wanyarwanda wote mu territoire fizi, UVIRA na Mwenga waondoke, warudi kwao, Rwanda, na watakao kataa, wapelekwe bas Congo, hapana Sud-Kivu ; sinon, vita vinaendelea hadi kuwarudisha Rwanda. Mambo ikawa nguvu mu réunion. Ruberwa akasema basi wapewe groupement isimamiwe na munyarwanda, wakawauliza waseme limite ya hiyo groupement, waliposema, Ruberwa aliponea chupuchupu walitaka muuwa na asira ; walimwambiya ahende omba groupement Rwanda au mukubwa wa Chichi anayeongoza délégation aitike kuwapa groupement Kasai kwao ; aliishiwa na msimamo. Leo tena wako mu réunion. Yakutumba ametuma délégation kuomba wote warudi Rwanda ; hakuna wa kubaki Kongo ; sinon, wataingiya Rwanda kwa nguvu. À suivre.

Village zote za wanyarwanda zililunguzwa ; wako porini hadi leo ; Wengine wanavuka Burundi ku camps ; ila mbonera Kure nao, wanawaiba usiku na kuuwa.

À suivre.


Kweli kabisa.jana Azarias n’a Moïse nyarugabo,walifika n’a 5 sacs za pesa Ku corrompre wabembe,warega,nyindu,vira, fuleru,shi,bangubangu,zimba,wakubaliwe kupewe groupement minembwe,or Kabila hizo zote zimesema Jana kwa kauli moja wanyarwanda wote muterriitoire fizi,UVIRA n’a mwenga waondoke warudi Kwao Rwanda,n’a watakao kataa,wapelekwe bas Congo ‘hapana Sud Kivu sinon vita vinaendelea Hadi kuwarudisha Rwanda,Mambo ikawa nguvu Mu réunion,ruberwa akasema Basi wapewe groupement isimamiwe n’a mnyarwanda,wakawauliza waseme limite ya hiyo groupement,waliposema,ruberwa aliponea chupuchupu walitaka muhuwa n’a asira,walimwambiya ahende homba groupement Rwanda au mukubwa wa chichi anayeongoza délégation ahitike kuwapa gpt kassai kwao,alihishiwa n’a msimamo .Leo tena wako mu réunion,yakutumba ametuma délégation kuomba wote warudi Rwanda hakuna wa kubaki congo sinon wataingiya Rwanda kwa nguvu.a suivre.village zote za wanyarwanda zilihunguzwa wako porini Hadi leo,wengine wanavuka Burundi Ku camps ila mbonera Kure nao,wanawaiba usiku n’a kuhuwa.a suivre

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Mort d’officiers militaires rwandais en RDC…

Rwanda : L’hôpital militaire de Kanombe submergé par la mort d’officiers militaires rwandais tués au combat en RD du Congo

Les autorités sanitaires rwandaises de l’hôpital militaire de Kanombe, dans la banlieue de Kigali, se disent actuellement dépassées par le nombre de soldats des forces de défense rwandaises tués et blessés lors de l’invasion rwandaise en cours au Sud-Kivu RD Congo.
Selon un médecin-chef de cet hôpital militaire qui n’a pas voulu être nommé par crainte de la répression de l’Etat, les victimes sont transportées par avion depuis différents combats à l’intérieur de la RD Congo.
« La plupart des soldats que nous avons reçus sont tombés dans des embuscades dans les forêts du Congo ou sont morts au cours de combats violents avec des rebelles présumés au Congo. « Cette source a noté.
Il a ajouté que  » certaines de nos troupes sont mortes dans trois embuscades différentes dans la région de Fizi entre mars et avril 2019 « .
Selon ce médecin, le Dr Dieudonné Habyamuremye, mort dans une embuscade à Bijambo au Sud-Kivu, fait partie de ces morts.
Habyamuremye est né le 17 décembre 1979 à Kicyukiro, Kigali, Rwanda, Ingénieur Duwani Kamugisha, né le 22 mars 1971 à Musanze, Rwanda. Il est mort dans une embuscade à Bijambo au Sud-Kivu.
Enock Junior Kamanzi né le 12 décembre 1981 à Mbarara, Ouganda et mort dans l’embuscade de Minembwe au Sud-Kivu.
Murekatete de la paix né le 10 mai 1984 à Rubavu, Rwanda et mort dans une embuscade à Lulenge au Sud-Kivu.
Donatien Mark Munyaneza né le 17 janvier 1980 à Kirundo, Burundi et mort dans une embuscade à Lulenge au Sud-Kivu.
Maj Mbabazi né le 1er juillet 1977 à Ngororero, Rwanda et mort dans l’embuscade du Minembwe au Sud-Kivu.
Jean-Claude Tarcise Musaninyange né le 14 août 1982 à Kirundo, Burundi et mort dans l’embuscade du Minembwe au Sud-Kivu.
La plupart des morts sont les cadets militaires rwandais récemment décédés.
Les casques bleus de l’ONU et d’autres sources de sécurité en RDC ont récemment confirmé que des unités rwandaises d’au moins deux bataillons des Forces de défense rwandaises ont pris position au Congo-Kinshasa, pour chasser des groupes de rebelles rwandais.
Les troupes ont été repérées par des sources locales dans le parc des Virunga, dans la province du Nord-Kivu, et d’autres auraient traversé le Sud-Kivu voisin, près de la zone des trois frontières avec le Burundi, jusqu’au 30 mai dernier.
L’armée rwandaise étendrait également ses opérations dans l’axe Beni – Bunia, la région du Sud-Kivu et la région de l’Ituri, respectivement avec des bases arrière dans le corridor Beni – Ituri ciblant l’ouest du pays.
Depuis le 13 juin 2019, des colonnes de l’armée rwandaise entrent au Congo par les collines de Njerima – Kanyanje en direction de la forêt de Karisimbi et qui sont maintenant basées à la base militaire de Rumangabo, disent les habitants.
Le gouvernement de la République démocratique du Congo blâme depuis longtemps le Rwanda pour nombre de ses problèmes d’insécurité.
Les détracteurs du Rwanda disent qu’il utilise la présence des FDLR comme prétexte pour piller son vaste voisin, riche en minerais.

Traduit par JEANNOT DESIRE

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

Libres et indépendants…

Publié dans Politique | Laisser un commentaire

L’histoire tordue des mulenghe…

Tel reçu

ORIGINES DES CONFLITS ETHNIQUES AU SUD KIVU : RELANCE DES POLÉMIQUES AUTOUR DE L’ETHNIE BANYAMULENGE

Ces conflits Ethniques jadis maîtrisés durant le régime MOBUTU ont été imprudenment exploités et emflammés par L’AFDL pour des intérêts impérialistes.

La Province du Sud-Kivu fut créée en 1988, elle compte neuf territoires, dont les territoire de Fizi et Uvira où des violents conflits Ethniques opposent, depuis l’époque coloniale, la Communauté BANYAMULENGE contre toutes les autres Ethnies qui peuplent la RÉGION, notamment les communautés BABEMBE, BAFULIRO, BAVIRA et BANYINDU. Même si ces conflits Ethniques tirent ses origines d’une époque ancestrales, ils ont par contre été aggravés et enflammés par l’avènement de L’AFDL.

Origines ancestrales des Conflits Ethniques au Sud Kivu.

Les Banyamulenges constituent une petite communauté des éleveurs Tutsi originaire du Burundi et Rwanda et qui à décidée de s’installer dans les régions montagneuses, appelées hauts plateaux d’itombwe, contrée reculée de l’actuel province de Sud, Kivu à la recherche des pâturages pour leurs Bétails. Les autochtones de la régions estiment, quant à eux, que les Banyamulenges sont des Rwandais venus récemment occuper les terres congolaise n’ayant aucun droit de légitimité et de citoyenneté.

Année 1963: Début des conflits proprement dits et Détérioration des rapports Ethnique suite à Influence Banyamulenge au sein du Gouvernement MOBUTU

Lors de la rébellion MAÏ-MAÏ SIMBA au Sud-Kivu, À Kamanyola, en 1963, la communauté Banyamulenge (dont les bétails étaient pillés par les rebelles Maï-Maï ) s’est alliée aux forces armées gouvernementales pour éradiquer cette rébellion Maï-Maï et sauver leurs Bétails. Mais cet acte de traîtrise fut très mal perçu par les communautés voisines au sein desquelles les rebelles Maï-Maï SIMBA furent recrutés. Du côté Banyamulenge, cette collaboration militaires avec le régime politique MOBUTU contre les rebelles Maï-Maï SIMBA a ouvert les portes aux Banyamulenges dans le domaine de la politiques, éducations et emplois. Plusieurs d’entre-eux ont pu émerger dans les milieux des affaires et la politique notamment à Kinshasa et Bukavu. Ainsi fut créer la dénomination Banyamulenge pour se différencier des autres réfugiés Rwandais et Burundais, récemment arrivés au Zaïre.

Mais, cette émancipation Banyamulenge fut de courte durée, car en 1982 une coalition des ethnies du Sud-Kivu ont réussi à influencer la promulgation qui supprima la citoyenneté Banyamulenge contrairement à la disposition qui accorda la nationalité zairoise à tout individus aux citoyens présent sur le territoire national. Ainsi, les Banyamulenge furent excluent des élections législatives de 1982 et 1987 et de la Conférence nationales souveraine, une situation qui provoqua révolte Banyamulenge contre les symbole de l’État.

L’apport des Banyamulenge dans la guerre civile Rwandaise Hutu-Tutsi la Rébellion AFDL

Cet rejet dont ont été victimes les Banyamulenges de la part des ethnies voisines sud kivutien et de l’État congolais à conduit les Banyamulenge à s’allier au la rébellion tutsis du FPR dirigée par Paul KAGAME pour la conquête du Rwanda en 1994, espérant l’aide Rwandaise en retour pour renverser le régime du Maréchal MOBUTU et accéder à la citoyenneté par le prochain régime politique.

Ainsi fut créé AFDL, grâce au concours initial de la tribu Banyamulenge avec à sa tête Laurent désiré KABILA (Très contesté pour son rôle dans la rébellion Maï-Maï SIMBA en 1963).

La Prise du pouvoir de L’AFDL et les Massacrés-Représailles perpétrés par les Banyamulenges au sud kivu

La prise du pouvoir de L’AFDL a permis aux sujets Banyamulenges d’occuper des postes de Responsabilités en RDC. Ce fut Notamment le cas de Benjamin SERUKIZA (Vice-gouverneur du sud Kivu), Jonas SEBATUNZI (Procureur général), Mutabazi MUNTU (Directeur de L’ANR), BIZIMA KARAHA (Ministre des affaires étrangères), Moïse NYARUGABO et Azarias RUBERWA. Mais à partir de 1998 (pendant la deuxième guerre de la RDC) , Ce nouveau statut dominant a conduit les Banyamulenges à se venger et perpétrer des Massacres, crimes et génocides au Sud Kivu contre des Communautés ethniques rivales à FIZI et UVIRA. Ainsi le général nyamulenge Jules Mutebusi se charga des massacres à Makobola, Uvira, Kasika et Katogola. Des génocides oubliés et intentionnellement ignorés par le pouvoir politique Kabiliste.

La Nationalité et la citoyenneté Congolaise accordée afin aux Banyamulenge

En 2003, durant le gouvernement 1+4, la communauté Banyamulenge fortement représentée obtiennent pour la première fois, la création d’une entité administratif entre les territoires de FIZI et UVIRA. Les Banyamulenge décidèrent ainsi de baptiser leur chefferie conquis durant un siècle du non de MINEMBWE.

Pour les autres Ethnies du sud Kivu, ceci est inacceptable. Les massacres perpétrés par les Banyamulenges n’ont jamais été digérées. La traîtrise des Banyamulenges lors la rébellion Maï-Maï SIMBA de 1963 et leur alliance avec les Rwandais tutsi contre le Zaïre n’ont jamais été pardonné non plus.

De nos jours, chaque ethnie dans le territoire de FIZI, UVIRA et MWENGA se constitue une milice Maï-Maï d’auto-defence pour assurer sa sécurités et anticiper une vengeances quelconque. Les milices Banyamulenges soutenues par le Rwanda et Burundi font face constamment à une coalition des Milices ( BEMBE, FULIRO, Vira et NYINDU) pour défendre son identité et son droit de citoyenneté. En mai 2019, La communauté Banyamulenge fut accusée d’avoir assassinée délibérément un chef coutumier FULIRO. Toute les communautés énumérées ci-haut sont déterminées à conquérir MINEMBWE et supprimer la présence Banyamulenge en RDC, malgré les tentatives d’apaisement de la MONUSCO et de Azarias RUBERWA.

A retrouver également dans mon blog :https://fabienolondo.blogspot.com

Publié dans Politique | Laisser un commentaire