Bases

Qu’est-ce qui fait notre base, dans une nation encore en gestation ?  Il est en effet inutile de se leurrer et de s’imaginer être parvenu pendant que nous sommes encore dans une phase de démarrage.  Nous nous devons de former nos familles, nos patriarchies, nos clans, nos tribus, nos ethnies et nos alliances.  Nous devons de les aider à découvrir la valeur d’une nation, d’un Etat, d’un pays.  Notre discours doit être mu par un souci de respect de nos cultures et de responsabilité politique par rapport à la destiné de la nation à la formation de laquelle nous invitons notre peuple.

Quelques erreurs du passé sont à éviter :

  1. l’irresponsabilité de Kasa Vubu
  2. le mensonge de Lumumba,
  3. la dictature de Mobutu,
  4. la malice de Kabila,
  5. l’imposture et la médiocrité de Kanambe.

Notre appel, en direction de nos acteurs politiques demeure le même.  Nous invitons à une rencontre autour d’une table de travail.  Une rencontre de travail, pour élaborer un plan de redressement de notre pays.  Notre pays qui est en dérive depuis 1960 quant à ce qui touche à son développement.  Jusqu’ici, personne n’a répondu, si ce n’est deux personnes sur 72 millions de congolais que nous serions.  L’impopularité de notre démarche n’est donc pas à démontrer.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s