Capitalisme ou banditisme ?

Le capitalisme auquel nous invitons n’est pas compris par plusieurs, est volontairement tordu par d’autres.

Pour vous en convaincre, lisez la réaction d’un ami à notre invitation au Projet 2014, où nous, personnellement, invitons (1) au christanisme, (2) à la démocratie et (3) au capitalisme pur et dur.


Chrétien et surtout CAPITALISTE ?
Tu as vu ce que le capitalisme a produit en Ituri, à Djugu avec ces faux commerçants ?

C’est cela : le capitalisme sauvage et surtout mal compris que je déplore.


Capitalisme ne veut pas dire banditisme ni paresse : c’est tout le contraire ! Nous parlons de deux choses très différentes : capitalisme et pillage. Une personne qui n’a jamais travaillé de sa main ni de sa tête, qui passe son temps à dresser des embûches aux autres, n’est pas le capitaliste dont je parle.
Celui dont je parle est celui qui participe par sa production journalière à l’accroissement de notre capital bonheur !
C’est normal qu’il domine sur les paresseux, les fainéants, les parasites, les tonneaux vides…