Une paix et un festival ituriens

Ituri : L’UNADI annonce la tenue d’un festival culturel sous l’insigne de la paix et de l’unité
Posted By: buniaactualite.com
On: October 29, 2019
In: Music
Claudine Nzeni, Présidente de l’UNADI.
Photo d’archive
Ce grand festival poursuit entre autres comme objectifs, démontrer les valeurs culturelles des communautés ethniques de l’Ituri, les inviter toutes à l’unité dans leurs diversités culturelles, ainsi qu’à une cohabitation pacifique, afin d’envisager son développement, peut-on lire dans un communiqué de presse parvenu à buniaactualite.com.
D’une manière pratique, ledit festival va consister à « sensibiliser les communautés ituriennes à la culture de la paix et de l’unité ; encourager les différentes communautés culturelles à organiser régulièrement des dialogues intracommunautaires, témoigner conscientiser toutes les communautés à résister contre tout acte tendant à troubler la paix, exposer quelques valeurs culturelles de la province à travers l’alimentation, des objets d’art, des expressions orales (langues) et des danses folkloriques ; […] » précise le même communiqué.
Dans cette optique, toutes les communautés intéressées sont invitées à s’enregistrer pour confirmer leur participation au plus tard le 31 octobre 2019.
Conjointement, l’union des associations culturelles pour le développement de l’Ituri, UNADI en sigle, va réaliser cette grande activité culturelle en collaboration avec l’union des chroniqueurs culturelles de l’Ituri. Tout ceci, sous le patronage du gouverneur de province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi.
La Rédaction
———————————————————————————–
Notre analyse à chaud du projet.
Quel est l’objectif du festival culturel ?
Si c’est démontrer les valeurs culturelles des communautés ethniques, il se butera à un problème : on ne démontre pas les valeurs culturelles d’une ethnique sans courir le risque de mal le faire et de provoquer des frustrations supplémentaires. Il ne faut pas infantiliser nos tribus. Elles sont des entités qui ont de l’âge : des sciècles d’existence. C’est d’elles que nous devons apprendre et ne pas tenter de leur donner des leçons de civilisation. Sont-elle demanderesses de ce festival ?
On peut en revanche demander à chaque groupe culturel de venir présenter ce qu’il croit être ses valeurs, ses richesses, son patrimoine culturels et confronter se donner l’occasion de les confronter aux valeurs, richesses et patrimoines des autres tribus ou groupe culturel.
Il nous semble que le but du projet soit l’établissement de la paix entre nos tribus qui ne s’attendent pas depuis des décennies. Dans un tel cas, une approche méthodique devrait permettre de trouver la meilleure solution qui ne serait pas à priori, un festival.
Qu’est-ce qui fait que nos groupes culturels soient en opposition ou en conflit ? Les dénigrements, les occupations des terres, les jalousies, les complexes, les frustrations accumulées sur des sciècles du fait des esclavagismes passés et récents, etc.
Perçus de cette façon-là, les solutions à entrevoir ne sont pas un festival culturel qui ne supprimera pas tous les maux ci-haut cités. Ce sont en revanche les rencontres de reconciliation, les restitutions des terres, l’instruction des populations, les luttes quotidiennes contre l’esclavagisme et les mépris et les complexes négatifs qui permettront de marquer des points positifs dans l’avancée vers la paix et la cohabitation pacifique.

A propos Graphèle Paluku-Atoka Uwekomu

développement personnel, communautaire, national, planétaire
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.